Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > A Roubaix, des maisons à réhabiliter vendues un euro

A Roubaix, des maisons à réhabiliter vendues un euro

A Roubaix, des maisons à réhabiliter vendues un euro
Acheter une maison à un euro contre réhabilitation, c’est ce que propose la mairie de Roubaix. Le dispositif sera lancé dès 2018 pour un démarrage des travaux à partir du mois de juin. Un premier panel de 18 biens sera proposé. L’expérimentation vise à lutter contre les logements fantômes et à répondre à une forte demande de logements sociaux dans la ville.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le dispositif s’inspire d’une opération réalisée à Liverpool : en 2018, Roubaix deviendra la première ville de France à proposer des maisons à un euro contre réhabilitation. L’expérimentation a pour but de « lutter contre les problématiques d'adéquation entre logements vacants et demandes de logements », indique la mairie dans un communiqué.

L’appel à candidatures débutera ainsi l’an prochain, avec attribution des logements pour un démarrage des travaux à partir de juin qui devront durer un an. Un premier panel de 18 biens localisés « dans les différents quartiers de la ville », avec des tailles de logement « hétérogènes » sera proposé.

Ce projet constitue « un nouveau modèle de valorisation du patrimoine: là où on aurait tout simplement rasé certaines maisons pour reconstruire du neuf, on se laisse l'opportunité de conserver et de rénover », déclare le maire Guillaume Delbar (LR) dans le communiqué.

Quelles sont les conditions à remplir pour les candidats ?

Pour être éligible à cette accession, il faut être primo-accédant, travailler et vivre à Roubaix ou sur le territoire métropolitain et avoir une composition familiale adaptée au logement, précise la municipalité.

L’acquéreur devra s’engager sur un budget de réhabilitation conforme aux estimations, occuper le logement pendant 6 ans, réaliser les travaux de rénovation et de reverser une quote-part à la plus value également pendant six années.

Le coût de la concession est estimé à plus de 750 000 euros financés en partie par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), la région des Hauts-de-France, la ville de Roubaix et la Métropole européenne de Lille (MEL).

« Il est important de redonner une dynamisation à ces quartiers, c'est pour cela que nous avons ces politiques de maisons à un euro, pour éviter d'avoir ces maisons abandonnées et murées », a expliqué à l'AFP Damien Castelain, président de la MEL.

La MEL indique qu’il existe près de 40 000 logements vacants sur son territoire, alors que plus de 40 000 ménages sont en demande de logement social.

R.C (Avec AFP)
Photo de une : @Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Devenez partenaire OKNOPLAST


OKNOPLAST

Acteur majeur de la menuiserie PVC et Aluminium, OKNOPLAST accompagne les professionnels avec tous les avantages de la franchise...
Visuel Dossiers partenaires

Rénover et gagner du temps avec Alltek RENOV + et les...


International Coating Products (ICP) – Alltek

Nouveau système de rénovation associé aux enduits allégés Alltek pour améliorer...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :