Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Législation et règlements > Salon de l’agriculture : le gouvernement annonce une série de mesures en faveur de la bioéconomie

Salon de l’agriculture : le gouvernement annonce une série de mesures en faveur de la bioéconomie

Salon de l’agriculture : le gouvernement annonce une série de mesures en faveur de la bioéconomie
Alors que l’Ademe révélait il y a quelques jours que le monde agricole avait permis de produire 20% des énergies renouvelables nationales en 2015, le ministère de l’Agriculture a profité du salon éponyme pour annoncer un vaste plan d’action bioéconomie. Une cinquantaine de mesures ont ainsi été présentées afin de répondre à autant d’objectifs ambitieux fixés par le gouvernement. Présentation.

Législation et règlements |

Recommander cet article
Imprimer cet article

En plein Salon de l’Agriculture, le ministère en charge du secteur a décidé de profiter du potentiel du monde agricole en faveur de l’essor des énergies renouvelables. En effet, le ministre Stéphane Travert a annoncé le 26 février un plan d’une cinquantaine de mesures visant à développer « l’économie du vivant », et notamment la production d’énergie issue de la biomasse.

Grâce à cette initiative, de nouvelles filières agricoles et forestières pourraient voir le jour. Parmi elles, le gouvernement prévoit notamment la mise en place d’un segment dédié à la « valorisation de la biomasse » en outremer d’ici à 2020.

Du côté de la métropole, une filière de valorisation des cuirs de veaux français devrait être créée dans les deux années à venir. Le recyclage des fibres et des co-produits végétaux (issus de la paille de lin et du chanvre, entre autres) est une autre priorité envisagée par le plan d’action.

Des démarches simplifiées

Parmi les autres mesures phares, le ministre a également annoncé que la partie administrative ne serait pas ignorée, avec notamment la prise de décret d’application de la loi sur la transition écologique. En outre, cette initiative faciliterait le recours systématique aux produits biosourcés dans les organismes publics et autres administrations.

Les procédures pourraient également être simplifiées, pour le grand plaisir des professionnels de la filière, avec une levée des « freins réglementaires à la méthanisation agricole » qui interviendrait dès cette année.

Stéphane Travert a par ailleurs rappelé sa volonté de faire en sorte que « les Jeux Olympiques 2024 soient l’occasion de mettre en avant ces filières (…), par exemple, par l’utilisation de matériaux biosourcés (bois, béton de chanvre, isolants en fibres de lin et de chanvre…) pour la construction du village olympique ».

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©stTravert (Twitter)

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La protection acoustique au coeur de l'innovation TECHNAL


TECHNAL

À l’heure de la densification urbaine et de l’amplification des nuisances sonores, l’exposition...
Visuel Dossiers partenaires

Drain’Up, Une gamme de postes de relevage pour l'habitat...


SEBICO

Sebico propose des réponses pour tous les besoins en postes de relevage pour les eaux usées ou les eaux pluviales....

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :