Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Publi-rédactionnels > Appréciez les effets secondaires de la brique de terre cuite !

Appréciez les effets secondaires de la brique de terre cuite !

Appréciez les effets secondaires de la brique de terre cuite !
La brique de terre cuite permet de gagner des mètres carrés sans sacrifier la qualité, ni le porte-monnaie. La promesse : gain de m2 pour de la surface habitable supplémentaire, en maison individuelle comme en logement collectif. La démonstration que le plus ancien matériau de construction du monde n’a pas pris une ride et gagne toujours les faveurs des professionnels et du grand public.

Publi-rédactionnels |

Recommander cet article
Imprimer cet article

En France, en 2015, un logement sur trois est construit en briques terre cuite. Le matériau a consolidé sa position depuis 10 ans grâce notamment à ses performances thermiques, la brique terre cuite a permis de répondre aux exigences de la RT 2012 en toute sérénité.

La brique de terre cuite continue de répondre aux exigences croissantes en matière de construction.

Et sa performance thermique a des effets secondaires particulièrement remarquables : le gain de mètres carrés… Une étude menée par le cabinet Pouget Consultants pour la Fédération française des Tuiles et Briques (FFTB) démontre que la maçonnerie en briques terre cuite permet de répondre aux exigences définies pour les « bâtiments exemplaires » et donc de bénéficier d'un bonus de constructibilité qui peut aller jusqu'à 30% de surface constructible autorisable par rapport aux documents d'urbanisme. Et ce n'est pas tout…

Un T3 en bonus…

Grâce à la performance thermique de la brique terre cuite, en comparaison avec une solution en maçonnerie courante, on peut compter sur un gain de 3 % au minimum de surface habitable supplémentaire. Les performances thermiques naturelles de la terre cuite et le travail sur la géométrie des produits ont permis de multiplier par 3 la résistance thermique de la brique en 20 ans. La brique à isolation rapportée, si elle ne dispense pas de poser une isolation intérieure, permet d'en réduire l'épaisseur, et c'est autant de mètres carrés de plus pour l'espace intérieur du logement.

D'après cette même étude, sur un immeuble à usage collectif de 2000 m2 SHAB, soit 34 logements, réalisé avec des briques de 20 cm à R=1 m2.K/W, la brique terre cuite permet de gagner 60 m2 supplémentaires, en plus d'un éventuel bonus de constructibilité. « C'est l'équivalent d'un 3 pièces en plus créé» a souligné Isabelle Dorgeret, Directrice Générale de la FFTB, à l'occasion de la publication de l'étude.

Des performances égales quel que soit le climat

Cette étude, réalisée sur 8 zones climatiques, démontre aussi que la brique terre cuite est compatible avec les critères de l'excellence énergétique ou environnementale définissant les « bâtiments exemplaires » quels que soient l'usage et l'énergie du bâtiment, ceci, même avec une résistance thermique de la brique prise pour l'étude à R = 1 m2 .K/W alors qu'il existe des briques de 20 cm d'épaisseur à plus haute résistance thermique.

Des arguments de poids et de bon augure pour relever le défi E+C- .


Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KITINOX, LA RÉPONSE CHEMINÉES POUJOULAT POUR LA...


CHEMINEES POUJOULAT

Le foyer insert séduit de plus en plus de particuliers. Plébiscité aussi bien en neuf qu’en rénovation,...
Visuel Dossiers partenaires

Collez et jointoyez dans la journée : jointoiement 4...


PAREXLANKO

Parexlanko, spécialiste des mortiers industriels depuis plus de 30 ans, lance 5078 PROLIFLUIDE CHRONO C2S EG, nouveau...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :