Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Publi-rédactionnels > Un bel immeuble Haussmannien remis sur pied !

Un bel immeuble Haussmannien remis sur pied !

Un bel immeuble Haussmannien remis sur pied !
Situé à quelque pas de l’Assemblée Nationale – Paris 6ème, ce magnifique immeuble Haussmannien a été construit en 1867 sur des murs en maçonnerie posés sur un béton cyclopéen. Au fil des années, des tassements différentiels avec fissuration importante ont affecté l’ouvrage. L’origine de ces désordres est imputable à des fuites de réseaux ainsi qu’à des pompages proximaux et au marnage de la Seine qui ont favorisé la décompression des sols d’assise et l’affaiblissement des fondations.

Publi-rédactionnels |

Recommander cet article
Imprimer cet article


Afin d'y remédier, il s'avérait nécessaire, d'une part, de régénérer les fondations devenues friables pour les rigidifier afin d'assurer la répartition des charges et, d'autre part, de traiter le sol d'assise pour neutraliser les tassements.

La réalisation de ces travaux, s'est trouvée confrontée à plusieurs contraintes importantes à prendre en compte, notamment la mitoyenneté avec les immeubles voisins mais également la proximité de deux tunnels de la SNCF/RATP et d'une galerie d'assainissement.

Spécialisée dans l'injection de résine expansive, la société URETEK® France a été retenue pour son savoir-faire dans la résolution des problématiques de ce chantier en apportant une solution combinant deux techniques brevetées exclusives :
- En premier lieu, les travaux ont consisté dans le traitement de régénération de 300 ml d'assises de murs en béton cyclopéen fortement altéré. A cet effet, URETEK® a mis en œuvre son procédé breveté « URETEK® « Walls Restoring® ». L'injection d'une résine spécifique, à faible pression de gonflement, a été réalisée à travers une série de forages de 12 à 26 mm de diamètre, régulièrement espacés jusqu'à une profondeur maximale de plus de 5 m. Cette opération a nécessité un contrôle permanent jusqu'à saturation des injections et d'un contrôle post injection à l'aide de carottages associés à des essais à la compression simple.
- Par ailleurs, un traitement en profondeur du sol d'assise des fondations a été effectué sur le même linéaire selon le procédé breveté URETEK®« Deep Injections® ». Les injections ont été réalisées dans la masse, à points fixes, avec une résine fortement expansive jusqu'à une profondeur maximale de 12 m.
Un contrôle permanent a été opéré par monitoring laser ainsi qu'un contrôle pré et post-injection par essais comparatifs au pressiomètre et au pénétromètre dynamique pour confirmer l'efficacité du traitement.

Cet ouvrage étant à usage de bureau, les salariés n'ont pas eu besoin d'interrompre leurs activités car l'intervention, peu invasive, a pu être été exécutée depuis les caves.
Finalisés fin octobre 2017, les travaux sur cet immeuble de prestige n'auront duré que 55 jours !

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KITINOX, LA RÉPONSE CHEMINÉES POUJOULAT POUR LA...


CHEMINEES POUJOULAT

Le foyer insert séduit de plus en plus de particuliers. Plébiscité aussi bien en neuf qu’en rénovation,...
Visuel Dossiers partenaires

Collez et jointoyez dans la journée : jointoiement 4...


PAREXLANKO

Parexlanko, spécialiste des mortiers industriels depuis plus de 30 ans, lance 5078 PROLIFLUIDE CHRONO C2S EG, nouveau...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :