C'est encore plus haut et c'est un nouveau record du monde

Architecture | 03.05.05
Partager sur :
C'est encore plus haut et c'est un nouveau record du monde  - Batiweb
Décidé à repousser constamment les limites de l'imaginable, le petit émirat de Dubaï, dans le Golfe, a entrepris de construire la tour la plus haute du monde... mais sa hauteur exacte, qui devrait dépasser 700 mètres, restera jusqu'au dernier moment un secret. Les fondations de Burj Dubai (la Tour de Dubaï) ont été achevées en mars, et 192 piliers enfoncés dans le sol à une profondeur de plus de 50 mètres et reliés par une épaisse ceinture de béton sont maintenant en place.
La tour, qui s'élève au rythme d'un étage par semaine, constituera la pièce maîtresse d'un énorme projet de développement urbain d'un coût total de 20 milliards de dollars qui doit changer la face du district de Burj Dubaï et du centre historique de Dubaï. Burj Dubai s'inscrit dans le cadre d'une politique de grands projets spectaculaires conduite à marche forcée par les autorités de Dubaï pour faire de cette ville de plus d'un million d'habitants l'une des principales destinations touristiques du globe.

Le bâtiment sera à usages multiples, explique Robert Booth, directeur exécutif de la société Emaar Properties, responsable du projet. Il y aura environ 345.000 mètres carrés de surface couverte dans le bâtiment, qui comprendra des commerces, des lieux de loisirs, un hôtel, des résidences, des suites privées pour des entreprises et une terrasse panoramique, ajoute-t-il .

Pratiquement la quasi-totalité des 700 appartements, tous dotés d'une vue panoramique sur Dubaï, ont déjà été vendus à des investisseurs du monde entier. C'est la firme sud-coréenne Samsung Corporation qui a remporté le contrat d'un milliard de dollars pour la construction proprement dite de la tour, dont le coût total est estimé à 2 mds USD. Elle doit être inaugurée en décembre 2008.

Au total, il y a plus de 500 consultants à travers le monde qui, à tout moment, travaillent pour nous sur ce projet, explique M. Booth. Nous avons rassemblé les meilleurs spécialistes mondiaux des tours, lance-t-il fièrement.

Burj Dubai dominera le Mall de Dubai, un nouveau centre commercial appelé à devenir -- évidemment -- le plus grand du monde et qui doit être achevé fin 2007, un hôtel de luxe, des gratte-ciel abritant des appartements, des lacs artificiels et des parcs aménagés, le tout entouré par un boulevard long de 3 kilomètres.

Mais pour ce qui est de la hauteur de Burj Dubai, il vous faudra deviner, répond M. Booth, alors qu'un ascenseur factice affiche un bouton pour le 189ème étage. Il n'y aura que deux personnes qui connaîtront la hauteur: le président d'Emaar et sans doute le responsable du bâtiment, dit-il. La tour, explique-t-il, a été conçue de telle manière que sa hauteur pourra être modifiée pendant sa construction. Mais d'après les estimations des spécialistes, la hauteur de la tour sera sans doute d'au moins 705 mètres.

A l'heure actuelle, la tour habitable la plus haute du monde est Taipei 101 à Taïwan, qui fait 508 m, alors que CN Tower à Toronto (Canada) dépasse 553 m grâce à son antenne.

Je ne pense pas que le plus important à propos de ce bâtiment soit sa hauteur, affirme toutefois M. Booth. Il s'agit plutôt de créer un symbole architectural mondial (...). Nous savons bien qu'il ne sera pas toujours le plus haut, alors pourquoi se focaliser sur la hauteur? Amusons-nous un peu en faisant les choses de manière différente et en laissant les gens deviner, dit-il encore.

Burj Dubaï est appelé à devenir une attraction touristique majeure. D'après ses promoteurs, quelque trois millions de touristes par an viendront la visiter. Burj Dubai a été conçue par Adrian Smith, de la firme d'architectes Skidmore, Owings and Merrill, basée à Chicago.

Redacteur