Trophées Eiffel d’architecture acier 2016 : les lauréats dévoilés Architecture | 07.10.16

Partager sur :
Trophées Eiffel d’architecture acier 2016 : les lauréats dévoilés
Innovants, originaux, surprenants… 5 projets de rénovation ou de construction incluant l’utilisation d’acier ont été récompensés lors de la Steel.in 2016, organisée par ConstruirAcier. Les étudiants lauréats du Défi culture acier et du Concours acier ont également été annoncés lors de la soirée de remise des prix qui s’est tenue le 5 octobre dernier. Tous les détails du palmarès.
Près de 500 férus d’architecture ont répondu présents à l’invitation de ConstruirAcier, association visant la promotion de l’utilisation de l’acier dans le BTP, qui organisait mercredi dernier la Steel.in 2016. L’organisme a profité de l’occasion pour remettre les Trophées Eiffel d’architecture acier, ainsi que les prix de deux concours étudiants.

L’acier, un matériau de qualité pour la construction

Après le succès de l’édition 2015, les Trophées Eiffel d’architecture étaient donc de retour cette année afin de récompenser « des projets architecturaux réalisés tout ou partie grâce au matériau acier et livrés entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2015 », comme l’indique ConstruirAcier dans un communiqué.

Un jury de professionnels s’était donc rassemblé sous l’égide d’Anthony Béchu, architecte, afin de départager les 64 candidats, qui pouvaient s’inscrire dans cinq catégories différentes : Apprendre (écoles, médiathèques, etc.), Divertir (lieux de loisirs divers), Franchir (ponts et passerelles), Habiter (logements de tous types), Travailler (bâtiments tertiaires) et Voyager (gares, hôtels et assimilés).

Les étudiants aussi récompensés

ConstruirAcier a également profité de la soirée pour remettre les prix du Concours acier 2016 et du Défi culture acier 2016, réservés aux étudiants. Amélie Amblard, Lisa Busmey, Coraline Huot-Marchand et Enzo Sessini, de l’Ensa Strasbourg, ont notamment remporté le premier prix du Concours acier pour leur projet baptisé « Le Funambule ».

Neuf écoles ont également participé au Défi culture acier 2016. Les équipes lauréates de chaque établissement ont eu la chance de présenter leurs projets au jury final, qui a ensuite annoncé le vainqueur. Le premier prix a ainsi été attribué à Marie Cordier, de l’ENS AAMA, pour Place aux jeux. Julie Daudin et Coralie Ponthoreau ont, quant à elles, reçu la mention spéciale pour Nomade unit network.

F.C

5 réalisations ont été récompensées : 

Lauréat Apprendre


C’est l’agence d’architecture Brochet-Lajus-Pueyo qui été récompensée dans la catégorie Apprendre, pour la rénovation du Mémorial de Verdun. Le bâtiment avait en effet fait l’objet de travaux importants à l’occasion du centenaire de la « bataille des batailles », qui s’est déroulée le 21 février 1916.

Lauréat Divertir


Les agences Herzog & de Meuron et Groupe-6 se sont, quant à elles, illustrées dans la catégorie Divertir. Le stade Matmut Atlantique, inauguré le 23 mai 2015 par les Girondins de Bordeaux (qui ont gagné 2-1 face à Montpellier), a particulièrement retenu l’attention du jury pour ses prouesses techniques. La réalisation est en effet composée de 12 000 tonnes d’acier (deux fois la Tour Eiffel) et de plus de 1 000 poteaux blancs représentant la forêt de pins des Landes.

Lauréat Franchir


La passerelle Claude Bernard, située dans le 19e arrondissement de Paris, a de son côté permis à l’agence de DVVD de remporter le Trophée dans la catégorie Franchir. La passerelle, qui relie Paris au quartier du Millénaire à Aubervilliers (93), est « constituée de deux tabliers qui se croisent pour se rencontrer au-dessus de l’eau », slon la Semavip (Société d’économie mixte d’aménagement de la ville de Paris).

Lauréat Habiter


De son côté, l’EHPAD de 112 lits du 14ème arrondissement de Paris s’est distinguée dans la catégorie Habiter. L’agence A Samuel Delmas a tenu à utiliser l’acier pour créer des « ambiances douces » faisant « oublier le caractère médicalisé » habituellement attribué à ce type de réalisations.

Lauréat Travailler



L’Atelier MIMA, enfin, a été récompensé pour la réhabilitation de la Brasserie du Bouffay (Carquefou, 44). Un travail important a été réalisé afin d’intégrer correctement le bâtiment dans son environnement. Un bardage métallique noir a ainsi été installé afin de donner une identité forte à ce lieu iconique, venant rompre avec les pavillons alentours.
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Un béton « plus vert » grâce au graphène

Un béton « plus vert » grâce au graphène

Des experts de l’Université d’Exeter au Royaume-Uni ont développé un béton « plus vert » en utilisant du graphène. Baptisé GraphCrete, le nouveau matériau composite est deux fois plus fort et quatre fois plus résistant à l’eau que les bétons existants. Autre avantage : sa production aurait moins d’impact sur l’environnement. L’innovation pourrait ainsi venir révolutionner le secteur de la construction et contribuer au développement de villes plus durables. Précisions.
Déploiement du BIM en France : « encore beaucoup de progression à faire » pour Emmanuel Di Giacomo

Déploiement du BIM en France : « encore beaucoup de progression à faire » pour Emmanuel Di Giacomo

Longtemps en retard sur le BIM, la France tente aujourd’hui d’inverser la tendance, avec un marché en pleine expansion qui témoigne de l’intérêt porté par les acteurs du BTP à cette technologie innovante. Spécialiste du sujet, Autodesk développe de nombreuses solutions visant à accompagner la transition numérique du bâtiment. Le point, en exclusivité, avec Emmanuel Di Giacomo, responsable du développement des écosystèmes BIM en Europe pour Autodesk.
Chiffres en hausse pour Eiffage grâce à une prise de commandes soutenue

Chiffres en hausse pour Eiffage grâce à une prise de commandes soutenue

Optimiste quant à une croissance de son activité en 2016, Eiffage a vu ses estimations se confirmer avec la publication, le 22 février, de ses résultats annuels. Ainsi, si le chiffres d'affaires consolidé de l'entreprise n'augmente « que » de 0,7%, le résultat net part du Groupe, lui, s'établit à 416 millions d'euros, progressant ainsi de 33,3%. Une tendance qui ne devrait pas s'inverser en 2017, le carnet de commandes de travaux étant, lui aussi, en hausse.
Les Jeux Olympiques à Paris ? Une « excellente nouvelle » pour la Filière Béton !

Les Jeux Olympiques à Paris ? Une « excellente nouvelle » pour la Filière Béton !

Alors que l'organisation de l'édition 2024 des Jeux Olympiques se précise pour Paris, nombreux sont les professionnels du bâtiment à considérer l'événement comme un véritable challenge à relever. Parmi eux, Patrick Guiraud, représentant de la Filière Béton, a accepté de revenir, en exclusivité pour Batiweb, sur les grands enjeux que représente l'accueil de la compétition pour les acteurs français du BTP. Entretien.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter