20 millions d’euros supplémentaires pour l’adaptation des logements Collectivités territoriales | 02.11.16

Partager sur :
Dans le cadre de l’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017, les députés ont voté de nouvelles mesures, dont l’attribution de 20 millions d’euros supplémentaires pour l’adaptation des logements des personnes âgées et handicapées. Selon le ministère de la santé, le montant permettra d’atteindre, en 2017, 100 000 logements adaptés dans le parc privé.
En 2012, le Gouvernement s’est fixé un objectif de 80 000 logements privés adaptés aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap, sur la période du quinquennat.

Cet objectif répond à la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement visant à permettre aux personnes en perte d’autonomie de rester à domicile le plus longtemps possible.

En juin 2016, l’objectif a été atteint. Et c’est aujourd’hui pour amplifier cette dynamique que les députés ont voté de nouvelles mesures dans le cadre de l’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017.

100 000 logements adaptés

En effet, les députés ont notamment voté l’attribution de 20 millions d’euros supplémentaires pour l’adaptation des logements des personnes âgées et handicapées. Versés à l’Agence nationale de l’habitat (Anah) par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), ils « permettront d’atteindre, en 2017, 100 000 logements adaptés dans le parc privé », estime le ministère des Affaires sociales et de la Santé.

« Dès 2012, nous avons assumé une ambition : faire en sorte que la collectivité́ prenne mieux en compte le choix des personnes en perte d’autonomie de rester chez elles. Aujourd’hui, l’engagement est tenu. Avec la loi relative à l’adaptation de notre société au vieillissement et les mesures de ce PLFSS, nous apportons 700 millions par an et permettons un renforcement de l’APA sans précédent. », a déclaré Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé.

« Permettre aux personnes âgées qui souhaitent rester chez elles est au cœur de la loi d’adaptation de la société au vieillissement. Je me félicite que l’Assemblée nationale ait voté la mobilisation de 20 millions d’euros des réserves de la CNSA pour l’adaptation des logements aux personnes âgées afin d’atteindre 100 000 logements adaptés d’ici 2017 ainsi que le déblocage d’un fonds de 50 millions supplémentaire pour l’aide à domicile », a ajouté Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie.

Pour Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion : « les personnes handicapées doivent pouvoir choisir de vivre chez soi. L’effort supplémentaire voté dans le PLFSS 2017 est au service de cette liberté de choix car il permet d’avoir un logement adapté et un accompagnement à domicile de qualité. »

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Nouveau label Promotelec : quels critères pour l'habitat neuf de 2020

Nouveau label Promotelec : quels critères pour l'habitat neuf de 2020

L'association Promotelec vient de lancer un nouveau label Habitat Neuf pour répondre aux exigences du logement de 2020. En plus du respect des règlementations actuelles, de l'utilisation de matériaux et matériels certifiés, et d'un niveau de performance supérieur à la RT 2012, ce label nouvelle génération intègre désormais deux mentions optionnelles : l'adaptation du logement à chacun et le respect de l'environnement.
La Capeb interpelle Pascale Boistard au sujet de l’adaptation des logements

La Capeb interpelle Pascale Boistard au sujet de l’adaptation des logements

Lors d’une rencontre organisée jeudi 21 avril, Patrick Liébus, président de la Capeb, a interpelé Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie, sur l’importance d’intensifier les actions en faveur de l’adaptation des logements pour l’accès des personnes âgées et/ou handicapées. La Capeb a ainsi formulé quatre actions portant notamment sur le financement des travaux d’accessibilité.
Adaptation du parc social : l’État signe une nouvelle convention avec l’USH

Adaptation du parc social : l’État signe une nouvelle convention avec l’USH

Alors que le ministère des Affaires sociales et de la Santé s’est fixé un objectif de 100 000 logements adaptés aux personnes âgées et handicapées dans le parc privé d’ici fin 2017, une nouvelle convention vient d’être signée entre l’État et l’Union sociale pour l’habitat. À travers elle, le mouvement HLM s’est notamment engagé à poursuivre le développement d’une offre de logements adaptés.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter