Inventons la métropole du Grand Paris 2 : les finalistes dévoilés ! Collectivités territoriales | 17.10.18

Partager sur :
Pas moins de 85 groupements sont encore en lice pour développer des projets urbains sur l’un des 27 sites inscrits dans la deuxième édition du concours « Inventons la métropole du Grand Paris ». Les candidats retenus ont en effet été dévoilés ce mardi 16 octobre, félicités pour leurs propositions relatives, entre autres, à la lutte contre le changement climatique. Les détails.
La Métropole du Grand Paris (MGP) a annoncé mardi soir les finalistes de la deuxième édition de son appel à projets « Inventons la métropole du Grand Paris ». Sur les 224 candidatures reçues (soit une moyenne de 8 dossiers par site proposé), 85 ont finalement été retenus pour participer à la suite du concours.

« L’ensemble des projets proposés sont le fruit d’équipes pluralistes et de talents mêlant architectes, urbanistes, promoteurs, concepteurs, start-up et futurs exploitants. Ainsi, cette édition se démarque notamment par la qualité des équipes proposées, toute solides et étoffées », a souligné Patrick Ollier, président de l’organisme organisateur.

Pour rappel, la deuxième édition de cette compétition d’urbanisme avait été lancée en mars dernier, à l’occasion du MIPIM 2018 (Marché international des professionnels de l’immobilier). Les différents jurys en charge d’examiner les dossiers se sont ensuite réunis du 18 septembre au 1er octobre. Ils se retrouveront enfin en mai prochain pour sélectionner les lauréats de l’appel à projets.

La pression monte autour des finalistes

En attendant, les équipes finalistes ont été saluées pour les « innovations portant sur le changement climatique » qu’elles proposent. « De nombreux candidats ont en effet traité avec attention et ambition la question environnementale par une conception bioclimatique des bâtiments, un renforcement de la biodiversité sur le site ou en visant une certification ambitieuse », explique Patrick Ollier.

 
©Capture d'écran Communiqué de presse Métropole du Grand Paris

Les projets ainsi retenus auront l’occasion d’offrir une nouvelle vie à des espaces jusque-là mis à l’abandon, à l’instar de l’ancien site du BHV d’Alfortville, aujourd’hui en friche, ou encore l’ancienne école d’architecture de Nanterre. Les équipes toujours en lice devront cependant faire preuve de persuasion pour convaincre le jury de la réalisation effective de leurs projets.

« Nous comptons désormais sur les candidats finalistes pour développer des projets exigeants et audacieux au service des enjeux qui s’imposent à nos territoires aujourd’hui et contribuant à inventer la Métropole du Grand Paris de demain ! », conclut le président de la MGP.

F.C
Photo de Une : ©Métropole du Grand Paris
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

20 projets retenus pour « Réinventer la Seine »

20 projets retenus pour « Réinventer la Seine »

L’étau se resserre autour des candidats encore en lice pour l’appel à projets « Réinventer la Seine ». S’ils étaient 72 à avoir été retenus en janvier dernier (sur 174), ils ne sont désormais plus que 20 à pouvoir encore défendre leurs idées, toutes plus originales les unes que les autres. Petit florilège des candidatures les plus créatives.
164 candidats encore en compétition pour inventer la Métropole du Grand Paris

164 candidats encore en compétition pour inventer la Métropole du Grand Paris

Il y a quelques mois, la Métropole du Grand Paris proposait aux porteurs de projets de réinventer 61 sites franciliens dans le cadre d'un programme particulièrement ambitieux. Au final, 164 groupements d'entreprises sont encore en lice sur les 420 candidats initialement inscrits. Pour les heureux élus, c'est désormais la phase deux de la compétition qui commence, avec l'élaboration d'un cahier des charges minutieux.
Forte mobilisation pour « Embellir Paris »

Forte mobilisation pour « Embellir Paris »

Lancé le 9 novembre dernier au Pavillon de l’Arsenal, l’appel à projets « Embellir Paris » a rencontré un franc succès ! En témoignent les 679 dossiers de candidature déjà réceptionnés par la Ville de Paris, qui proposait aux architectes de redonner vie à 20 sites délaissés mais toujours fréquentés. Il faudra néanmoins patienter jusqu’au 25 mars prochain pour découvrir les projets retenus par les jurys. Le point sur l’avancée du concours.
Le quartier Montparnasse au cœur d’un nouveau concours d’urbanisme

Le quartier Montparnasse au cœur d’un nouveau concours d’urbanisme

Après le succès de « Réinventer Paris » et sa suite, relative aux sous-sols de la capitale, la Ville de Paris lancé le 9 mars un nouveau concours. Cette fois, pas de ‘’réinvention’’, mais une transformation : celle du quartier Montparnasse, en pleine mutation avec la métamorphose de sa célèbre Tour. Cette consultation concernera, en outre, un périmètre opérationnel de 9 hectares, de la place du 18-juin-1940 à la place Raoul-Dautry, et de la rue de l’Arrivée à celle du Départ.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter