Roubaix : plus de 70 acheteurs potentiels pour une « maison à un euro » Collectivités territoriales | 11.06.18

Partager sur :
En juillet 2015, la Ville de Roubaix annonçait la mise en œuvre prochaine d’une initiative qui avait déjà fait ses preuves à Liverpool, en Angleterre. La municipalité proposait en effet d’acquérir des maisons inoccupées et nécessitant des travaux de rénovation au prix symbolique de 1 euro. L’expérimentation, lancée cette année, a connu un franc succès, avec plus de 70 acquéreurs intéressés.
Entre la pénurie de logements qui frappe la France et les objectifs de rénovation urbaine fixés par le gouvernement, la Ville de Roubaix semble avoir trouvé « la » bonne solution pour requalifier son parc immobilier.

S’inspirant d’une initiative déjà menée à Liverpool, la municipalité a lancé cette année une expérimentation ambitieuse : céder, pour un euro symbolique, 17 habitations inoccupées à réhabiliter.

La mairie souhaitait alors « appréhender la problématique du logement non pas seulement à travers le prisme de la construction, comme il est d’usage dans les dispositifs de rénovation urbaine, mais en s’intéressant au logement ancien. »

Les candidats retenus dévoilés dans quelques semaines

Et l’essai a semble-t-il été concluant ! En effet, dans un communiqué adressé par la Ville de Roubaix ce 8 juin, 824 dossiers auraient été retirés et « 74 candidatures déposées », témoignant « de l’intérêt des habitants pour cette expérimentation ». Surtout, elle souligne que les candidats sont majoritairement « très modestes », démontrant, là encore, la pertinence de ce dispositif.

Sur 4 000 logements vacants, la municipalité a finalement sélectionné 17 maisons allant du T2 de 62 m2 au T5 de 126 m2 avec jardin. Selon les estimations, le montant de ces différents biens aurait pu grimper jusqu’à 179 000 euros en temps normal. La mairie précise que les acquéreurs pourront évidemment profiter de différentes subventions en vue de la réalisation des travaux de rénovation.

Il faudra cependant attendre la fin du mois de juin pour découvrir les candidats retenus. De leur côté, les maisons seront attribuées en septembre, pour une signature des premières ventes dès le premier trimestre de l’année prochaine.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

A Roubaix, des maisons à réhabiliter vendues un euro

A Roubaix, des maisons à réhabiliter vendues un euro

Acheter une maison à un euro contre réhabilitation, c’est ce que propose la mairie de Roubaix. Le dispositif sera lancé dès 2018 pour un démarrage des travaux à partir du mois de juin. Un premier panel de 18 biens sera proposé. L’expérimentation vise à lutter contre les logements fantômes et à répondre à une forte demande de logements sociaux dans la ville.
Nouvelle vie pour l’Hôtel des Postes de Strasbourg

Nouvelle vie pour l’Hôtel des Postes de Strasbourg

Bâtiment historique s’il en est, l’Hôtel des Postes de Strasbourg se situe dans le quartier de la Neustadt, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. L’édifice, inauguré il y a plus d’un siècle, fera l’objet d’un important chantier mené par Poste Immo et Bouygues Immobilier à compter du printemps 2019. Dans ce sens, l’ensemble sera transformé en un programme mixte mêlant, entre autres, logements, bureaux et brasserie-restaurant.
Rénovation de fenêtres sur un châssis PVC existant : une solution à proscrire !

Rénovation de fenêtres sur un châssis PVC existant : une solution à proscrire !

L’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME) a publié une fiche de recommandation invitant les professionnels à proscrire la pose de fenêtres en réhabilitation sur un châssis PVC existant. Le syndicat rappelle notamment que le DTU 36.5, qui énonce les règles de l’art pour la pose de fenêtres et portes en rénovation, ne traite que des cas des dormants existants conservés en bois ou en acier. En conséquence, cette solution n’est couverte par aucune garantie.
Renouvellement urbain : l’ANRU valide de nombreux projets en juillet

Renouvellement urbain : l’ANRU valide de nombreux projets en juillet

Le Ministère de la Cohésion des territoires annonce que le mois de juillet a été marqué par une forte activité pour l’Agence nationale pour la Rénovation urbaine (ANRU), qui a validé les projets de 20 quartiers, mobilisant près de 820 millions d’euros. Depuis le lancement du Nouveau Programme National de Renouvellement urbain (NPNRU), de nombreux projets ont été validés dans plus de 290 quartiers à travers la France.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter