Pour ne pas se réveiller un matin et se dire qu’on ne l’avait pas vu venir !

Développement durable | 14.08.06
Partager sur :
Pour ne pas se réveiller un matin et se dire qu’on ne l’avait pas vu venir ! - Batiweb
Rappelez vous, la panique des services informatiques à l’aube de l’an 2000… Le fameux bug allait paralyser notre économie, nous mettre dans une situation apocalyptique ; des ascenseurs bloqués ou avions qui tombent, tous les scénarii des films catastrophes étaient réunis. Nouvelles horizons, nouvelles menaces, nouvelles dates : 2010, stabilisation des émissions par rapport à leur niveau de 1990, et surtout, 2050 qui sonnera le glas de nos émissions de CO².
Diviser par 4 les émissions françaises de gaz à effet de serre (GES) à l’horizon 2050 est un objectif ambitieux et volontariste affiché par notre pays, et qui mêle tout un ensemble de considérations -techniques, technologiques, économiques, sociétales…-, avec en toile de fond des choix et des enjeux majeurs pour les politiques publiques.

Mais il ne faut pas se leurrer, il s'agit aussi et avant tout d'un acte personnel de chacun. Et s’il fallait être cynique, oublier l’environnement, la planète et même nos enfants, pouvons-nous décider que sans changement de nos habitudes de construction, le coût de la consommation de nos habitations ne sera plus en phase avec nos moyens.

Comme si nous décidions en plus, de faire en sorte que nos retraites ne payent que notre chauffage !

Redacteur