Fermer

Une solution compacte pour l’assainissement

la microstation à culture fixée Aquaméris mise au point par Sebico propose un procédé biologique simple de grande performance.
Elle est spécialement étudiée pour l’assainissement des eaux usées des maisons individuelles. La conception de la microstation Aquaméris en polyéthylène, facilite le transport, la pose et l’intégration dans les implantations difficiles d’accès et disposant de peu de place.
Publié le 07 avril 2014

Partager : 

Une solution compacte pour l’assainissement  - Batiweb
Les points importants de la microstation Aquaméris : la culture fixée, processus de traitement biologique simple, stable et très réactif à la charge de pollution entrante ; le faible encombrement (voir photo); les deux étages successifs de traitement permettent des performances épuratoires exceptionnelles ; Elle accepte les variations de charges organiques et hydrauliques ; La fréquence de vidange est plus espacée ; La facilité de l'entretien et de la maintenance.
Les services de mise en service et de maintenance sont proposés par Sebico.
Fonctionnement: Le principe de la microstation est de réaliser toutes les étapes du prétraitement et du traitement au sein d'un même dispositif sur une surface restreinte et dont l'installation est indépendant de la nature du sol ou des installations à proximité.

Phase 1:
Le prétraitement se fait dans le premier élément de la microstation: la fosse toutes eaux. Cette phase assure le stockage, la dégradation partielle anaérobie et la décantation primaire des matières en suspension.

Phase 2:
Le traitement par bioréaction est l'apport accentué de l'air par un compresseur qui permet aux bactéries aérobies présentes naturellement dans les eaux usées, de consommer en excès les matières polluantes et d'activer ainsi la dégradation de la matière organique par aérobie (dégradation la plus efficace et la plus rapide). Une phase d'anoxie (sans oxygène) permet quant à elle, aux bactéries anaérobies (privées d'oxygène) d'absorber les nitrates et phosphates.

Phase 3:
Avant que l'eau épurée soit rejetée dans le milieu naturel, une décantation secondaire des boues résiduelles se fait, c'est la clarification. Les matières inertes (boues) qui se déposent au fond du dispositif de traitement sont aspirées et renvoyées dans la fosse toutes eaux. Ainsi le volume des boues est très réduit, la fréquence de vidange est plus espacée et la vidange est plus simple
Demandez votre documentation
Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.