Cycle Up lance sa plateforme numérique dédiée au réemploi des matériaux du BTP Eco-construction | 09.03.18

Partager sur :
Il n'aura fallu que quelques mois à Icade et Egis pour donner une dimension plus concrète à Cycle Up, société que les deux entreprises ont co-créé. Cette nouvelle entité, consacrée au réemploi des matériaux de construction, a en effet annoncé ce 8 mars le lancement de sa plateforme numérique. Présentée comme une place de marché en ligne, elle permettra aux acteurs du bâtiment et de l'immobilier d'accéder plus facilement à des produits issus de la déconstruction et pouvant se voir offrir une seconde vie.
Le 27 septembre dernier, Egis et Icade signaient un protocole d'accord visant à créer une toute nouvelle société, Cycle Up, grâce à laquelle il serait possible de promouvoir le réemploi des matériaux de construction. Soutenue par le Caisse des Dépôts, cette initiative comprenait la création d'une place de marché numérique sur laquelle seraient recensés les différents produits pouvant être réutilisés.

C'est à présent chose faite, avec le lancement officiel de ladite plateforme ce jeudi 8 mars ! Désormais opérationnelle, la marketplace Cycle-up.fr fonctionne comme un site d'annonces, avec plusieurs catégories (portes intérieures, mobiliers, cloisons, etc.) via lesquelles il est possible d'acquérir un matériau à réemployer. Les utilisateurs pourront également proposer leurs propres matériaux. 


« Dans une logique de sécurité et de traçabilité, Cycle-Up est la solution clé en main pour valoriser les bénéfices du réemploi dans les certifications environnementales et climatiques », souligne l'entreprise.

La plateforme ne s'arrête pas là, puisqu'il est également possible d'accéder aux dernières actualités de la société et, surtout, à des présentations de projets concrets intégrant justement des matériaux issus de la déconstruction. L'initiative d'Icade et Egis peut d'ailleurs se vanter de disposer d'un joli portefeuille de partenaires, dont Immobilière 3F, ARES ou encore 169 Architecture. De quoi envisager un avenir prometteur pour Cycle Up !

F.C
Photos : @Cycle Up
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

En créant Cycle Up, Icade et Egis s’engagent dans l’économie circulaire

En créant Cycle Up, Icade et Egis s’engagent dans l’économie circulaire

Egis et Icade ont signé, mercredi 27 septembre, un protocole d’accord en vue de créer une société de réemploi des matériaux de construction. Baptisée Cycle Up, la société propose notamment une place de marché numérique où sont recensés les matériaux à recycler. Soutenue par la Caisse des Dépôts, l’initiative devrait être opérationnelle dans le courant de l’automne.
Economie circulaire : Cycle Up et Hesus Store annoncent leur partenariat

Economie circulaire : Cycle Up et Hesus Store annoncent leur partenariat

Hesus Store et Cycle Up ont annoncé, le 16 avril dernier, avoir signé un partenariat visant à accompagner les professionnels du secteur de l’immobilier dans le réemploi des matières de chantier. Outre la mise à disposition d’outils digitaux, les partenaires ambitionnent de guider les entrepreneurs dans la transformation structurelle à laquelle ils doivent faire face pour répondre aux enjeux de recyclage.
Paris : le Quartier des Deux Rives, un modèle d’économie circulaire ?

Paris : le Quartier des Deux Rives, un modèle d’économie circulaire ?

Il y a bientôt un an, la Ville de Paris dévoilait un ambitieux Plan Climat, qui visait notamment une meilleure valorisation des déchets. L’engagement de la capitale a pris une nouvelle dimension ce lundi 17 septembre, avec la présentation du projet d’Écologie industrielle et territoriale du Quartier des Deux Rives par la Mairie et la RATP. Une initiative qui fera la part belle à l’économie circulaire, avec la mise en œuvre d’actions concrètes dans les plus brefs délais.
« Plan économie circulaire » de Paris : une place centrale pour le BTP

« Plan économie circulaire » de Paris : une place centrale pour le BTP

La Ville de Paris a présenté ce lundi 3 son « Plan économie circulaire », fraîchement adopté. Mis en place par les adjoints à la maire Antoinette Guhl et Mao Peninou, ce dernier s’organise autour de quinze actions concrètes qui s’étaleront sur les trois années à venir. Parmi les thématiques abordées, l’aménagement et la construction tiennent une place de choix, s’imposant comme une véritable priorité pour la municipalité.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter