Un nouveau Center Parcs en Moselle modèle d'écologie ? Eco-construction | 07.04.10

Partager sur :
Le Domaine des Trois Forêts, un nouveau Center Parcs en Moselle, ouvrira ses portes en mai 2010 au coeur d’une forêt préservée. Ce domaine écologique et respectueux de la biodiversité s’étend sur 435 hectares.
Dans un écrin boisé vierge de toute construction, le Cœur Vert offre sur 58 hectares un habitat naturel à de nombreuses espèces animales. Tous les aménagements, des éco-cottages à la Grande Serre en passant par l'Aqua Mundo, respectent les normes environnementales les plus strictes. Pour sa construction et son exploitation ce nouveau centre a reçu la certification THPE (Très Haute Performance Energétique). Pour être certifié HQE (Haute Qualité Environnementale) il a fallu y consacrer environ 8 % de l’investissement total.

Objectif du label THPE : limiter la consommation d’énergie pour le chauffage, l’eau chaude et l’éclairage dans l’éco-cottage. Et pour cela les constructeurs ont eu recours à une couche isolante plus épaisse de 5 cm sur les murs extérieurs , un double vitrage à faible émission avec couche d’argon, la pose d’une ventilation double flux mécanique avec récupération de la chaleur, une isolation du sol et chauffage par le sol ainsi qu'un éclairage économique et des appareils électroménagers de classe A.

Récupération des eaux

Le chauffage des installations centrales provient d’une chaufferie bois qui assure 90 % de l’approvisionnement thermique total. Dans la Grande Serre, les éléments en bois ont été pourvus d’un revêtement thermique résistant et d’un système de ventilation naturelle. Dans l’Aqua Mundo, des barrières naturelles recouvrant les murs et diminuant les pertes d'énergie sont formés par des merlons (=la partie pleine d'un parapet située entre deux créneaux).

Enfin, l’eau des piscines extérieures est stockée pendant la nuit dans des bâches tampons, ce qui évite de la réchauffer de manière trop intensive et représente une économie annuelle de 1.020 MWh. D’autre part, "l’osmose inversée" est un procédé permettant de réutiliser 60 % des eaux filtrées, soit 20.000 m³ d’eau par an. Des bassins de collecte des eaux de pluie sont destinés à alimenter la rivière ; et pour que l’eau s’infiltre naturellement dans le sol via des lits de graviers, des noues ont été aménagées autour des cottages.

Laurent Perrin

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les enduits Touprêt ne manquent pas de toupet !

Les enduits Touprêt ne manquent pas de toupet !

La société TOUPRET spécialiste des enduits présente ses nouveaux outils de communication : trois visuels emblématiques, une nouvelle signature et un jingle sonore. Ce nouveau message confère à la marque une dimension symbolique et confirme l’esprit dynamique du fabricant.
Montreuil, ville pionnière de la construction durable

Montreuil, ville pionnière de la construction durable

Déjà très engagée dans le développement durable, Montreuil est désormais la première ville de France à rendre obligatoire la certification NF Habitat Haute Qualité Environnementale (HQE) pour toute construction neuve de plus de 600 m² ! La municipalité a en effet annoncé ce lundi 4 février avoir signé une convention de partenariat avec Cerqual dans ce sens, et ajouté cette clause dans son nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU).
Les travaux du projet de Center Parcs à Roybon, suspendus

Les travaux du projet de Center Parcs à Roybon, suspendus

Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu mardi l'un des deux arrêtés du préfet de l'Isère qui autorisait les travaux de défrichement pour lancer ensuite le chantier contesté d'un futur Center Parcs dans l'Isère. Il a en revanche rejeté les recours concernant un autre arrêté ayant trait aux espèces protégées.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter