En Islande, un rocher déterré pour calmer les elfes Insolite | 01.09.16

Partager sur :
Une entreprise de travaux publics a dû déterrer un rocher en Islande pour, selon elle, calmer la colère d’elfes dont l’habitat avait été dérangé. Le site avait été recouvert de tonnes de déblai en août 2015. Diverses mésaventures étaient alors advenues.
En Islande, on ne plaisante pas avec le « Huldufolk », le peuple caché, composé d’elfes et autres lutins, bien au contraire ! Le tracé des routes est toujours étudié pour éviter les lieux habités par ces créatures et souvent, avant de bâtir une maison, on consulte un sage du lieu qui s’assure que le « peuple caché » n’y voit pas d’inconvénients.

Les lieux à elfes, aussi appelés Alfastadir, sont ainsi protégés car c’est désormais une histoire classique en Islande : les chantiers dérangent les elfes qui se vengent en déclenchant une série d’avaries. Une seule solution se présente alors : les apaiser en restaurant les lieux.

L’entreprise Bass a récemment fait les frais de la colère des elfes. Sveinn Zophoniasson a raconté au quotidien Morgunbladid une suite invraisemblable de mésaventures advenues à Siglufjördur (nord), à un endroit où l'Alfkonusteinn (rocher de la dame elfe) avait été recouvert de tonnes de déblai en août 2015.

La route avait été inondée. Après un glissement de terrain, un homme venu constater les dégâts s'était blessé. Une pelleteuse était tombée en panne. Un journaliste venu filmer les lieux était tombé dans une mare de boue et avait dû être tiré de là.

« Personne n'avait pensé au rocher », pourtant connu dans la mémoire locale comme un lieu sacré, a raconté M. Zophoniasson. Il a donc été décidé de le déterrer.

D'autres chantiers en Islande ont dû composer avec les elfes, créatures des légendes islandaises mais que des centaines de personnes assurent avoir vus et qu'ils décrivent comme muets, normalement pacifiques, et d'une apparence proche de celle des hommes quoique plus petits.

Un rocher près de Reykjavik est par exemple resté célèbre car en 1971, après une multitude de problèmes lors de la construction d'une nationale, les autorités avaient négocié, via un médium, que les elfes le quittent pendant une semaine afin qu'il soit déplacé.

R.C (Avec AFP)
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter