Hollande / Sarkozy : le match pour réformer le logement Législation et règlements | 27.04.12

Partager sur :
On en sait un peu plus sur les intentions des deux candidats retenus au second tour de la présidentielle, en matière de logement. Hollande précise comment il entend encadrer les loyers. De son côté Sarkozy veut inciter « fiscalement » les propriétaires de terrains non bâtis à les vendre.
François Hollande entend encadrer les loyers en faisant en sorte qu'ils ne dépassent « pas la moyenne des loyers pratiqués dans le quartier pour un logement similaire ». Présentant « ses 60 engagements », le candidat socialiste avait annoncé le 24 janvier qu'il voulait, dans les zones où « les prix sont excessifs (...) encadrer par la loi leur montant dès la première location ou à la relocation ».

« Loyer de voisinage »


Pour « lutter contre le logement cher », le candidat Hollande annonce que « les loyers de relocation et des nouvelles locations seront encadrés. Ainsi ils ne pourront pas dépasser la moyenne des loyers pratiqués dans le quartier pour un logement similaire. C'est ce qu'on appelle le loyer de voisinage ». « Dans les zones où les loyers sont manifestement surévalués, ils devront même baisser au moment de la relocation », précise-t-il encore.

Le candidat prévoit également, et ce dès le lendemain de son élection, de créer « une caution solidaire pour les jeunes, qui peinent trop souvent à signer un bail, faute de garanties jugées suffisantes par les propriétaires ». Avec cette « sorte de Sécurité sociale du logement », « chacun cotisera à une caisse commune qui garantira les impayés de loyers en cas d'accident de la vie ». Pour soutenir l'accession à la propriété, François Hollande veut libérer « les terrains constructibles en décourageant la rétention foncière : plus de terrains à vendre, c'est plus de possibilités d'acquérir pour les ménages primo-accédants ».

> Tout le programme Logement de François Hollande


Incitation fiscale


De son côté Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il voulait « inciter fiscalement » les propriétaires de terrains non bâtis à les vendre, une mesure selon lui destinée à faire baisser les prix de l'immobilier. Le candidat UMP a ainsi déclaré vouloir « inciter fiscalement les propriétaires de terrains non bâtis à les vendre plutôt qu'à les conserver ».

Faisant remarquer que « ce problème est encore accru dans les zones les plus tendues par la faiblesse de la construction qui est fondamentalement liée aux freins mis par les règles d'urbanisme et la délivrance des permis de construire », il a estimé que « nous héritons un modèle économique vieux de trois décennies qu'il convient donc de repenser entièrement ».

Coût des déménagements


Parmi les autres propositions du candidat de droite pour le logement : augmentation d'un tiers des droits à construire, grande réforme du droit de l'urbanisme, division par deux des droits de mutation, pour « faire baisser le coût des déménagements » qui sont en France « les plus élevés du monde, après ceux de la Belgique ».

> Tout le programme Logement de Nicolas Sarkozy

Laurent Perrin (sources AFP, PAP.fr)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Logement : les programmes des candidats à la présidentielle décryptés (rapport)

Logement : les programmes des candidats à la présidentielle décryptés (rapport)

À quelques jours du premier tour de la présidentielle, l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) a publié un rapport détaillant les propositions des différents candidats. L’occasion de découvrir que si ces derniers se sont peu exprimés sur le sujet du logement durant la campagne, il n’a pas été oublié pour autant ! Retour sur les programmes des principaux concurrents dans la course à l'Élysée.
Présidentielle : le réseau Procivis formule 10 priorités pour le logement

Présidentielle : le réseau Procivis formule 10 priorités pour le logement

Inquiet de constater que le thème du logement n’est que peu abordé par les candidats à la présidentielle, Procivis, réseau national représentant tous les métiers de l’immobilier, a tenu à porter la parole de ses membres en publiant ses 10 priorités au service de l’habitat. Pas moins de 23 mesures sont ainsi énoncées, portant à la fois sur l’accession à la propriété et la rénovation du parc privé.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter