NF HQE Bâtiments Tertiaires s'adapte à l'outre-mer Législation et règlements | 07.02.13

Partager sur :
Certivéa adapte sa certification environnementale NF HQE Bâtiments Tertiaires aux spécificités des Départements, Régions et Collectivités de l’Outre-Mer (DROM-COM) en prenant en compte les matériaux, sources d'énergie et typologies locales.
Certivéa a décidé de compléter son référentiel avec un ensemble de critères spécifiques aux DROM COM (départements et régions d'outre-mer - collectivités d'outre-mer), aujourd’hui regroupés dans un addendum. Ce document a été élaboré en collaboration avec des experts de la construction et plusieurs groupes de travail dans les différents territoires, et grâce aux retours d’expériences des premières opérations certifiées dans les DROM COM.
 
A ce jour, plusieurs bâtiments non résidentiels en construction ou en rénovation ont été certifiés dans les DROM COM. Les spécificités des territoires ultra-marins ont été prises en compte par l'organisme certificateur au travers d’équivalences de preuves de performance, proposées par les porteurs de projets et pour chacune des adaptations souhaitées.
 
La certification intègre donc désormais les éléments spécifiques de l’Outre-Mer : conditions climatiques (climat tropical ou équatorial par exemple), principes de construction traditionnels locaux, conditions naturelles (activités sismiques ou cycloniques par exemple), gestion des déchets (systèmes de recyclage différent d’une région à l’autre), contextes socio-économiques, culturels et bien sûr réglementaires, etc.

Equivalences pour l'outre-mer

La certification NF HQE Bâtiments Tertiaires - DROM COM s’adresse aux acteurs publics et privés ayant un projet de construction ou de rénovation dans les territoires ultra-marins, désirant mettre en place et valoriser un projet intégrant de hautes performances environnementales. Celles-ci sont orientées sur 4 thèmes : Energie, Environnement, Santé et Confort, voulant renforcer ou faire évoluer leurs pratiques professionnelles ou leur savoir-faire.
 
Elle est applicable à toutes les typologies de bâtiments tertiaires : bureaux, plateformes logistiques, hôtels, commerces, bibliothèques, crèches, écoles, etc. Pour la certification des établissements de santé, un référentiel propre à ce domaine d’activité a été développé par Certivéa précédemment. Il reste en vigueur et est associé à des principes d’équivalence répondant aux spécificités de chaque territoire ultramarin.
 
Le dispositif s’applique dans les territoires suivants : Guadeloupe, Martinique, Réunion, Mayotte, Nouvelle Calédonie, Polynésie Française et Guyane.
 
Quelques exemples d’adaptation du référentiel
Cibles 2 - 3 - 6 – Matériaux - Déchets : Adaptation aux filières locales de gestion des déchets et des matériaux habituellement utilisés localement (terre cuite, bois, etc.).
Cible 4 – Energie : Prise en compte de la conception bioclimatique des bâtiments, mise en avant des opérations ayant recours aux énergies renouvelables, intégration d’une évaluation des entrepôts frigorifiques, adaptation aux sources d’énergie locales, etc.
Cible 5 – Eau : Prise en compte de la fréquence et l’intensité des événements pluvieux.  
Cible 8 - Hygrométrie : Adaptation des critères de confort hygrothermique aux climats tropicaux humides (température, vitesse d’air, humidité).
Cible 9 – Confort acoustique : Prise en compte des niveaux des bruits intérieurs et extérieurs, du fait que la population vit souvent fenêtres ouvertes.
Cible 14 – Eau sanitaire : Actions renforcées contre les risques de maladies comme la légionellose qui se développe plus facilement dans les climats chauds.
 
LP
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les bâtiments de bureaux en 1ère position des opérations certifiées

Les bâtiments de bureaux en 1ère position des opérations certifiées

Sur le segment de l'immobilier tertiaire, le bureau arrive en première position des opérations ayant reçues une certification environnementale sur l'année 2014, selon le dernier baromètre de la certification environnementale présenté par France GBC et Green Soluce. Mais de la certification NF HQE, BREEAM ou LEED, quelle est la plus décernée en France ? Focus sur les principaux résultats de ce baromètre.
Atrium Gerland, WICONA au coeur d’un projet tertiaire unique à Lyon

Atrium Gerland, WICONA au coeur d’un projet tertiaire unique à Lyon

L’Atrium incarne la volonté de créer à la fois un immeuble tertiaire de qualité dans un quartier en devenir et un outil de travail contemporain, durable et soucieux de la qualité de vie des usagers : son concept architectural fort se double d’une approche fonctionnelle. Le bâtiment à base carrée est doté d’un atrium central sous verrière de 17 x 10 m et habillé d’une robe de métal déployée à 1,50 m des façades. « Au-delà de la certification PEQA NF-bâtiment tertiaire (performance énergétique de 50 % inférieure à la RT 2005, Cep 72,73 kwhep/m2.an), l’idée était d’offrir des solutions innovantes et pertinentes », résument Nicolas Simian et Patrick Miton, architectes du cabinet Soho Aurea. Façades et verrière contribuent notablement à ce projet et à son label. Les menuiseries extérieures et intérieures Wicona y conjuguent qualités thermiques, acoustiques et clair de jour.
Quelles tendances pour l’immobilier vert en France ?

Quelles tendances pour l’immobilier vert en France ?

Certivea, opérateur de services sur la performance durable des bâtiments non résidentiels, a publié le 6 juillet dernier les résultats de son observatoire sur les tendances de l’immobilier « vert » en France. Un secteur qui se porte bien avec une croissance de +8% de certifications NF HQE délivrées et +7% en nombre d’opérations en région. Tous les chiffres.
En perte de vitesse, la certification NF HQE a été refondue

En perte de vitesse, la certification NF HQE a été refondue

Après sept ans d'existence, la certification NF HQE en maisons individuelles atteint ses limites. Elle compte 77 professionnels et près de 3000 maisons certifiées mais connait un ralentissement significatif. C'est pourquoi Céquami a mené une enquête auprès de tous les publics concernés, pour mieux cerner leurs préoccupations et refondre la certification.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter