Hager lance un outil d’analyse du comportement énergétique des bâtiments Nouveaux produits du BTP | 14.11.18

Partager sur :
Hager lance un outil d’analyse du comportement énergétique des bâtiments
Le fabricant de matériel pour installation électrique Hager a profité du salon IBS, qui se tenait à Paris les 6 et 7 novembre derniers, pour mettre en lumière sa dernière innovation. L’industriel franco-allemand a en effet mis au point un écosystème complet grâce auquel il est possible de collecter des données relatives aux compteurs d’énergie des bâtiments, de les centraliser dans un seul outil et de les analyser. Présentation.
Dédié à la performance des bâtiments tertiaires, le salon IBS (Intelligent Building Systems) a été l’occasion pour Hager de présenter un écosystème inédit répondant aux problématiques de Gestion technique des bâtiments (GTB).

Aussi bien adaptée aux marchés du neuf que de la rénovation, cette solution innovante intègre notamment des compteurs d’énergie et centrales de mesure (de 40 A à 80 A en monophasé et de 80 A à 125 A en triphasé). Simples à installer, ceux-ci sont capables de collecter des informations de comptage complètes, précisant, entre autres, d’éventuels dépassements, des indications de temps et de localisation des événements, etc.

Un outil complet au service de l’exploitation

L’ensemble de ces données est ensuite centralisé au sein du serveur web agardio.manager, qui tient également un rôle de superviseur. En outre, ce dernier met à la disposition des responsables de l’exploitation du bâti tous les renseignements nécessaires.

« Grâce à une interface graphique claire et conviviale et à son système d’alarming poussé, les dérives détectées sont visibles d’un seul coup d’œil et les informations de performances des réseaux électriques également disponibles. À noter que les consommations sont consultables par usage et par zone », détaille Hager.

L’industriel précise par ailleurs que les alarmes peuvent être paramétrées de telle sorte que les bonnes informations soient transmises aux acteurs concernés. Le groupe franco-allemand ajoute également que les données sont sauvegardées en local et que l’outil « répond aux exigences de l’ISO 50 001 ».

« Bien plus qu’un serveur de données de consommation, agardio.manager s’impose comme un réel outil d’exploitation du bâtiment, évoluant et s’adaptant dans le temps à la configuration du bâtiment et à ses évolutions », complète le spécialiste des installations électriques.

Finalement, Hager estime que l’ensemble des professionnels peut tirer profit de son écosystème nouvellement lancé, des installateurs et intégrateurs, « qui apprécieront le gain de temps lié au montage et au paramétrage », aux bureaux d’études, qui peuvent ainsi se différencier. Les utilisateurs, eux aussi, auront à leur disposition des « outils simples et lisibles afin de comprendre leurs dépenses énergétiques ».

F.C
Photo de Une : ©Hager
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Engie inaugure la première centrale de géothermie marine à Marseille

Engie inaugure la première centrale de géothermie marine à Marseille

C’est une belle innovation qu’a récemment présenté Engie ! En effet, l’industriel français a inauguré la première centrale de géothermie marine, qui devrait permettre de chauffer et climatiser une partie du quartier Euroméditerranée, à Marseille, grâce à l’eau de mer. 500 000 mètres carrés de bâtiments pourront ainsi être alimentés par le biais de ce dispositif. Une première en France !
Hager toujours plus investi dans la maison connectée

Hager toujours plus investi dans la maison connectée

Une innovation de plus pour Hager ! Après avoir lancé un dispositif inédit en faveur de la sécurité électrique l’année dernière, l’industriel franco-allemand a présenté ce 15 janvier sa passerelle dédiée aux objets connectés au sein de l’habitat, le contrôleur TJA 560. Le but de cette nouvelle solution : faciliter la gestion des différents équipements connectés afin de les combiner ensemble. Les détails.
Nouveautés en rafale pour le Groupe Ariston Thermo

Nouveautés en rafale pour le Groupe Ariston Thermo

Le marché français de la production d’eau chaude est décidément porteur ! Ayant présenté ses nouvelles chaudières à condensation connectées en janvier dernier, Chaffoteaux, qui appartient au Groupe Ariston Thermo, a plus récemment fait évoluer ses gammes de chaudières basse température pour le plus grand confort des utilisateurs. De son côté, Ariston n’est pas en reste, avec le lancement d’un nouveau chauffe-eau thermodynamique aux performances exemplaires.
GRDF imagine une borne de raccordement multi-fluides

GRDF imagine une borne de raccordement multi-fluides

GRDF réfléchit au déploiement d’une borne de raccordement multi-fluides gaz, eau et électricité. Le concept répond à la volonté de la société de faciliter le quotidien des usagers. Il vise également à soutenir le développement de solutions au gaz naturel et à inscrire pleinement cette énergie dans le mix énergétique français. Les innovateurs sont invités à rejoindre la démarche pour faire du projet une réalité.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter