L'humidité dans les habitations : un véritable fléau pour les occupants et pour le logement Communiqués | 31.05.16

Partager sur :
On estime que 50% des habitations sont concernées par des problèmes d’humidité en France, ce chiffre atteignant même 85 % pour les maisons anciennes.
Or, il est avéré qu'un logement anormalement humide est susceptible d'entraîner des troubles sur la santé, à l'image des maladies respiratoires. 90% des adolescents touchés par ce type de pathologie vivent ainsi dans un habitat humide.

En outre, une enquête de l'Institut Pasteur révèle que près de 85 % des asthmes, des bronchites et des rhinites seraient imputables à une humidité trop importante dans les habitations.



Avec l'humidité, le logement se dégrade et devient insalubre

Pour un enfant, la présence d'humidité et/ou de moisissures à la maison augmente de 1,5 à 3,5 fois le risque de présenter des symptômes de troubles respiratoires s'il présente un terrain favorable au développement de l'asthme. Et le fait d'être exposé à des concentrations importantes de moisissures dans la première année de sa vie peut entraîner l'apparition de sifflements respiratoires et une toux persistante.

A ces conséquences directes sur la santé s'ajoutent également des conséquences sur le logement en lui-même. Peintures qui cloquent, papiers peints qui se décollent, plaques de plâtres et bois qui se décomposent sont en effet autant de répercussions matérielles d'une humidité élevée.

Or, à l'arrivée de l'hiver, les problématiques liées à l'humidité sont considérablement amplifiées, d'une part en raison des conditions météorologiques et de la baisse des températures, et d'autre part parce que nous passons plus de temps à l'intérieur mais aérons moins les maisons et appartements.

A titre d'exemple, une famille de quatre personnes produit à elle seule 10 litres d'eau environ par jour sous forme de vapeur d'eau chaude, sans compter les autres sources produisant de la vapeur, telles que la salle de bains, la cuisine, le chauffage...



Une solution radicale pour combattre l'humidité

Mais la bonne nouvelle, c'est que, loin d'être une fatalité, il existe des solutions efficaces pour combattre l'humidité. Spécialiste du traitement de l'humidité, Humidistop propose ainsi aux particuliers et aux collectivités des solutions radicales pour retrouver un environnement sain.


Créée il y a quatre ans et demi par William Coignard et Justine Pereira, Humidistop utilise un procédé géomagnétique consistant à éliminer le champ d'attraction dont "profite" l'humidité pour envahir les zones sèches.

William commente
Nous intervenons partout en France pour tous les problèmes liés à l'humidité dans les logements. L'avantage du procédé que nous utilisons pour les remontées capillaires est qu'il agit sur la cause et ne nécessite pas de réaliser de gros travaux sur les murs. Ce dispositif a déjà fait ses preuves pour assécher les habitations, et ainsi améliorer le confort des occupants.



A chaque problème sa solution


Humidistop propose donc une solution pour chaque problème d'humidité. Ainsi, concernant :

- les remontées capillaires : STOP-ONE est un traitement radical consistant à diffuser un champ électromagnétique à très basse fréquence inversant l'orientation

des molécules d'eau. L'assèchement des murs se fait ensuite par évaporation naturelle dans un délai de 12 à 24 mois.

- la présence d'humidité et de polluants : la ventilation positive consiste à insuffler dans le logement de l'air extérieur filtré et chauffé, créant une surpression et permettant ainsi d'évacuer l'air vicié et humide.

- les dégâts des eaux : l'assèchement technique permet de diminuer l'étendue du sinistre tout en assainissant l'air vicié et en préservant les matériaux.



Humidistop propose également un accompagnement dans le cadre d'une transaction immobilière, sous la forme d'une expertise humidité avant et après achat. Les acquéreurs sont conseillés et rassurés quant à l'état de leur futur bien en termes d'humidité, et les vendeurs ont la possibilité de réaliser d'éventuels travaux afin d'améliorer l'état de leur logement avant sa mise en vente.



Visitez notre site

En savoir plus
Enregistrer

filter_list Sur le même sujet

Défibrillateur : une offre locative courte durée pour les chantiers

Défibrillateur : une offre locative courte durée pour les chantiers

Depuis le décret de loi de mai 2007 autorisant tout un chacun à utiliser un défibrillateur cardiaque externe, communément appelé « DAE » (Défibrillateur Automatisé Externe), les collectivités et entreprises françaises se sont équipées de 120 000 appareils, pour un rapport estimé à 60% collectivités (72 000 DAE) / 40% entreprises (48 000 DAE).
Que la lumière soit … multipliée !

Que la lumière soit … multipliée !

De jour en jour les constructions, les programmes de modernisation, de rénovation et d'embellissement se réalisent un peu partout autour de nous et les produits verriers pour toiture que la société Glazing Vision Paris vous propose sont conçus pour être en parfaite harmonie avec ces évolutions de l'environnement. La marque Glazing Vision, qui existe depuis 1994, est leader sur le marché des vitrages de toiture haut de gamme au Royaume-Uni et l’entité Glazing Vision Paris travaille à son expansion dans toute la France, la Suisse Romande et le Luxembourg via un service de commercialisation, de distribution et d'installation et de maintenance. Agissant en véritable apporteur de lumière naturelle, les fenêtres de toit Glazing Vision permettent une économie d’énergie électrique considérable car un éclairage zénithal amène une luminosité plus importante de 30% par rapport à une fenêtre en façade. De plus, les double et triple vitrages isolants intégrés par collage au châssis du produit assurent une excellente isolation thermique et diminue la nécessité de chauffer, ce qui constitue également une économie d’énergie.
L’offre alarme Hager  fait peau neuve avec la gamme sepio

L’offre alarme Hager fait peau neuve avec la gamme sepio

Selon le ministère de l’intérieur, le nombre d’effraction s’est stabilisé entre 2014 et 2015. Malgré un taux moyen élevé (7 cambriolages pour 1 000 logements), les français n’ont pas le réflexe de s’équiper en système de protection. Avec 234 000 cambriolages recensés dans les habitations principales et secondaires en France en 2015, uniquement 8% des foyers sont équipés d’un système d’alarme, alors que dans la plupart des cas, il se révèle être un moyen sûr de prévention.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter