La solution d’isolation par l’extérieur innovante Myral à effet joint debout Communiqués | 12.06.19

Partager sur :
Les panneaux M32 et M62 à effet joint debout de Myral offrent un rendu identique à la technique traditionnelle, mais avec performances thermiques et simplicité de mise en oeuvre.

Rendu traditionnel mais performances uniques !

Le joint debout est une technique de couverture utilisée pour protéger des surfaces exposées aux vents ou à de fortes intempéries. Traditionnellement en zinc ou en cuivre, son aspect est très prisé des architectes car il apporte du charme à une façade, dynamise le bâtiment et lui assure une esthétique au carrefour de l'industriel et du contemporain.

Les panneaux M32 & M62 à effet joint-debout de Myral offrent les mêmes caractéristiques de protection et d'embellissement que la technique traditionnelle, mais avec bien plus d'atouts :

  • Performance thermique (avec un coefficient thermique mini R = 1.35 à 6.80) grâce à la très haute isolation de son isolant : le P.I.R (0.023 mW/ms)
  • Mise en œuvre extrêmement simple. Le rendu joint debout est réalisé à l'aide d'un profil spécifique de même nature que le parement Myral M32 et M62 en aluminium. La solution n'a besoin d'être posée que par un seul corps d'état : bardeurs ou entrepreneurs
  • Pose des panneaux (jusqu'à 14 mètres linéaires) en vêture verticale ou horizontale directement sur la façade ou en vêtage à travers le 1er lit d'isolant
  • Préconisable dans les zones de grands vents ou soumises à de fortes précipitations, types montagnes ou zones côtières

Un large choix esthétique !

Pour un rendu traditionnel, il est possible de travailler sur des effets métalliques types zinc, cuivre, inox brossé, corten… Mais l'ensemble des finitions Myral (effets miroirs, coloris mats, irisés…) sont également disponibles en joint debout.

Le principe du panneau de vêture ou vêtage Myral joint debout

> L'isolant du revêtement de façades Myral utilise une nouvelle génération d'isolant polyuréthane (P.I.R), composé d'une partie de produits biosourcés (4%) et comportent 4 fois moins d'ignifugeant (à haut rendement thermique - lambda de 0.023 mW/m.K. – M32 R de 1.35 et M62 R de 2.65)
Cet isolant apporte la rigidité et planéité au panneau (densité -60 kg/m3)

> Peau du parement Myral : est aluminium pré-laqué ou coal-coating pour la gamme Alunatur. De multiples finitions et un large nuancier de teintes offrent des possibilités d'expression créative illimitées.

> Les rives de fixation : en PVC coextrudé, les rives de fixation constituent un procédé exclusif d'emboîtement à rupture de pont thermique. Elles permettent la fixation directe sur le support (sans rails, ossature, etc.) et assurent étanchéité et résistance à l'arrachement.

 

filter_list Sur le même sujet

Rénovation de l’hôtel Artisanal (75) avec le bardage avec ossature Carea Façade

Rénovation de l’hôtel Artisanal (75) avec le bardage avec ossature Carea Façade

Le cabinet Seura a engagé début 2006 une réflexion avec le bureau d’études. CAREA®. L’objectif est de concevoir et de réaliser une façade double-peau faisant appel à des éléments de bardage issus d’une création de motifs végétaux, conçus à partir de matrices réalisées par Florence Bougnoux, dans l’esprit « arts and crafts » très représentatif des activités artisanales du Faubourg.
Rénovation, en site occupé, des 17 Tours Curial (75) en isolation des façades par l’extérieur de Carea Façade

Rénovation, en site occupé, des 17 Tours Curial (75) en isolation des façades par l’extérieur de Carea Façade

Les Tours Curial, construites dans les années 60-70 pour répondre à une pénurie de logements à Paris, étaient des « passoires énergétiques ». Il a fallu également désamianter la globalité des appartements et des parties communes. Ce projet d’envergure, qui devait se dérouler en un temps record : 48 mois, a été rendu possible grâce à une isolation des façades par l’extérieur.
Parements de façade minérale Carea pour la construction de la résidence Jules Amilhau à Toulouse (31)

Parements de façade minérale Carea pour la construction de la résidence Jules Amilhau à Toulouse (31)

La façade de cette résidence emploie les parements de façade minérale Carea, aspect URBA, mis en œuvre ici avec le système de bardage avec ossature (BAO). Le calepinage de cette façade utilise les propriétés de ces parements, que l’on peut assembler sans joints et dont le motif paraît alors continu : 6 grand panneaux sont regroupés et donnent, grâce au calepinage et aux joints habilement ménagés entre les ensembles, l’illusion d’éléments de très grands formats.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter