A Thionville, « Puzzle » arbore une rampe végétale de 1 350 m2 Vie des sociétés | 18.05.16

Partager sur :
La ville de Thionville (57) inaugurait ce mercredi, en présence de Jacky Helfgott, adjoint délégué à la culture, au patrimoine, au tourisme et aux transports, un tout nouvel espace culturel. Baptisé « Puzzle », le bâtiment se distingue de par son architecture « atypique ». Il doit également son originalité à la présence d’une rampe végétale de plus de 1 300 m2. Découverte.
Le nouveau centre culturel de Thionville, tout en courbes et en arrondis, ne laisse pas indifférent. Situé place Malraux, ce bâtiment de plain-pied de 4 500 m2, a été imaginé par le cabinet d’architectes Dominique Coulon & associés.

Baptisé « Puzzle », il réunit une nouvelle médiathèque, une salle de spectacles de 450 places, un forum, une salle d’exposition, des studios de création, l’office de tourisme et une cafétéria, où les visiteurs pourront se réunir et interagir.

Chaque fonction du centre a été pensée comme un espace de détente et de rencontre, jusqu’à la toiture du bâtiment qui s'apparente à une pièce de puzzle. Le toit est ainsi composé d’un jardin accessible aux visiteurs pour se promener, lire et profiter du paysage.

Une toiture végétalisée

Concernant les travaux d’étanchéité de la toiture, ils ont été assurés par Soprema Entreprises. « La couverture de Puzzle a été un chantier très délicat à réaliser et qui a requis un long travail de préparation en amont », explique Pierre Vogeleisen, responsable du chantier pour l’agence Soprema Entreprises de Metz.

Sur la première zone, au-dessus de la médiathèque, la société a mis en œuvre 3 000 m2 d’étanchéité gravillonée. La deuxième partie est, elle, constituée d’un complexe d’étanchéité végétalisée et d’un gazon synthétique.

Cette deuxième zone forme une rampe au-dessus des bureaux et de la salle d’exposition. Ainsi, sa végétalisation a nécessité de « nombreuses heures d’études et une étroite collaboration entre l’architecte et les équipes de Soprema Entreprises. La végétalisation de cette rampe est en effet très complexe par sa forme cintrée et son dénivelé », explique Soprema dans un communiqué.

Une rampe de plus de 1 300 m2

La rampe, de 1 350 m2, a été divisée en deux zones équivalentes, une zone en gazon synthétique de Green Gazon « pour l’accessibilité aux usagers », et une partie non accessible imaginée « comme une prairie », avec la mise en œuvre de Sopranature Pampa®.

   
© Alex Meaux

Cette solution végétale associe les graminées aux plantes succulentes et de type vivace comme l’œillet, l’iris, la ciboulette, la campanule, l’euphorbe, qui agrémentent et colorent l'ensemble. « Ainsi, une fois la pousse complète, elle recréera un pâturage naturel en plein centre-ville avec ses fleurs et ses herbes hautes et légères ».

« L’étanchéité végétale a été livrée sur le chantier en rouleaux pré-cultivés afin de rapidement revêtir son aspect définitif », ajoute Pierre Vogeleisen.

« Cette rampe place la nature au cœur du centre », explique Steve Letho Duclos, architecte-associé du cabinet d’architecture Dominique Coulon & Associés. « Le jardin est entouré d’une couronne de platanes, une fois là-haut, les occupants se retrouveront entre le ciel et les arbres, comme une canopée », conclut ce dernier. 

R.C

Photo de une : © Les Quatre vents
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Soprema implante une nouvelle usine en Gironde

Soprema implante une nouvelle usine en Gironde

L’une des plus grosse ligne de production de ouate de cellulose en Europe ouvrira bientôt à Cestas (Gironde). Cette unité aura une capacité de 15 000 tonnes avec des possibilités d’extension sur place et dans la région. La production débutera en janvier 2010.
Soprema résolument tourné vers la Recherche et le Développement avec Mutatio

Soprema résolument tourné vers la Recherche et le Développement avec Mutatio

En 2008, la totalité des produits développés par Soprema étaient dérivés du pétrole. C'est en partant de ce constat que l'entreprise, spécialiste de l'étanchéité, de la végétalisation et de l'isolation, a lancé Mutatio, un vaste projet de Recherche et Développement mené en collaboration avec de nombreux partenaires. Objectif : réduire l'utilisation du pétrole dans la conception des matériaux de construction et le remplacer, autant que possible, par des matières premières écosourcées.
Des usines plus écologiques pour Soprema

Des usines plus écologiques pour Soprema

En octobre dernier, le groupe français spécialiste de l’étanchéité Soprema, a présenté sa nouvelle usine à empreinte carbone réduite implantée à Hof en Allemagne. Equipée d’éoliennes, de panneaux photovoltaïques, d’une toiture végétalisée, et d’un bassin hydraulique, deux tiers des besoins énergétiques du site sont couverts par les renouvelables. En 2017, une deuxième usine devrait voir le jour et accueillir là encore des solutions éco responsables.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter