Christophe Landry, symbole de renouveau pour BASF Vie des sociétés | 25.06.18

Partager sur :
Christophe Landry, symbole de renouveau pour BASF
C’est officiel, la division Construction Chemicals de la société BASF France SAS intègre un nouveau directeur technique adjuvent France en la personne de Christophe Landry. Agé de 41 ans, il a forgé son expérience dans les domaines de la Recherche du Développement et du Support technique. Précisions.
La société BASF produit toutes sortes d’éléments chimiques, de matières plastiques, de produits d’ennoblissements. Le groupe conçoit également des produits pour l’agriculture, du pétrole et du gaz, et cela depuis environ 150 ans.

La division Construction Chemicals vise la résolution de problèmes spécifiques à la réalisation d’un projet. Les 6 500 collaborateurs que compte cette division s’appuient sur leurs expériences et leurs savoir-faire pour aider les clients à trouver des solutions techniques.

Le groupe dispose également de la marque « Master Builders Solution » qui propose des produits liés au bâtiment tel que le béton, le ciment, les sols industriels ou décoratifs et les mortiers industriels.

Une nouvelle personnalité dévoilée pour un ancien groupe

Pour le groupe BASF, la nomination de Christophe Landry au poste de directeur technique adjuvants France est logique. Cela fait sens lorsqu’on regarde son passé professionnel.

Titulaire DESS Formulation « Granulats et Colloïdes », il a démarré sa carrière en 2002. Il devient Responsable Technique et Laboratoire chez R&D et contrôle Qualité chez « Technique Béton ».

Puis, il passe quelques années à tenir le poste de Responsable Technique France chez Cégécol. C’est dans cette entreprise qu’il élargit ses connaissances en réglementation sur les supports, produits et revêtements.

Il prend ensuite le poste de responsable du laboratoire national d’essais et développement de produits Lafarge avant de rejoindre le groupe BASF France.

C’est donc grâce à son expertise dans les matériaux cimentaires, à son expérience dans le management de laboratoires et à sa connaissance de la réglementation en vigueur.

Désormais, le rôle de Christophe Landry est très vaste puisqu’il assure le développement des nouvelles offres, la gestion d’études et de projets, le management et l’animation des laboratoires d’application de Lisse et de Sorgues et du Contrôle Qualité des usines.

A côté de cela, il gère aussi, avec les chefs de marché du BPE et de la Préfabrication, les relations au sein d’un groupe avec les chercheurs ou homologues à l’international, au sein du Syndicat National des Adjuvents, et dans d’autres instances et laboratoires de références. Il est donc proche du terrain, et de ses clients.

R.P
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

BASF modifie les propriétés des bétons préfabriqués

BASF modifie les propriétés des bétons préfabriqués

Le groupe BASF a présenté, en décembre dernier, une nouvelle technologie permettant de prolonger le maintien de maniabilité du béton en offrant de « très hautes performances » à jeune âge. Baptisé MasterSure HES 1503, ce superplastifiant est destiné à la préfabrication et est également orienté prémurs et voussoirs.
Cemex accélère le déploiement de la solution Thermoform

Cemex accélère le déploiement de la solution Thermoform

En 2013, Cemex a lancé Thermoform, une solution composée de blocs de coffrage isolants en polystyrène expansé, de bétons prêt à l’emploi et d’une prestation de pompage. Pour accélérer le développement commercial de son système constructif, l’entreprise a annoncé la signature d’un partenariat avec ICF Performance. La synergie entre les deux industriels doit permettre au procédé d’investir plus massivement le marché.
BPE : le marché français reste dynamique

BPE : le marché français reste dynamique

Benoist Thomas, Secrétaire général SNBPE – SNPB, revient pour nous sur la conjoncture du marché du béton prêt à l'emploi (BPE). Après une année 2011 relativement bonne, l'année en cours devrait marquer selon lui un repli.
Une nouvelle centrale BPE pour le marché du Nord

Une nouvelle centrale BPE pour le marché du Nord

Une nouvelle centrale BPE (Béton Prêt à l’Emploi) à Somain (59), a été inaugurée mercredi par BGIE (Béton Granulats Ile-de-France), filiale de Vicat. Elle est notamment pourvue d'un malaxeur d’une capacité de 2 m3 de béton fini et d'un système informatique intégré.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter