Chronologie des dernières acquisitions, fusions, liquidations… Vie des sociétés | 26.08.14

Partager sur :
Durant l'été, certaines entreprises ont poursuivi leur plan de développement quand d'autres ont dû déposer le bilan. Saint-Gobain, Lafarge, Holcim, Spie, Carillion, Balfour Beatty et Villemain Aquitaine sont au coeur de l'actualité. Chronologie des faits.

1er août : Saint-Gobain finalise l'acquisition de Z-Tech LLC aux Etats-Unis

Saint-Gobain a finalisé l’acquisition de Z-Tech LLC, située à Bow, dans l’Etat du New Hampshire (Etats-Unis). Cette entreprise est spécialisée dans la production de poudres de zircone utilisées pour leurs propriétés mécaniques et thermiques dans différentes applications, notamment les pigments pour carrelage et la protection thermique pour l’aéronautique.

Z-Tech intègrera la division Matériaux Céramiques. Cette acquisition permettra à Saint-Gobain de renforcer son offre sur le marché des zircones. Elle s’inscrit pleinement dans le cadre de la stratégie du Groupe de renforcer son positionnement sur les solutions de haute performance dans des marchés en croissance.

4 août : Holcim et Lafarge cèdent des actifs au Brésil

Dans le cadre de leur projet de fusion entre égaux, Lafarge et Holcim ont proposé les cessions d'un ensemble d'actifs au Brésil aux autorités brésiliennes de la concurrence CADE.

Cet ensemble comprend trois usines de ciment intégrées et deux stations de broyage (représentant une capacité totale annuelle de production de ciment de 3,6 millions de tonnes), ainsi qu’une centrale à béton, toutes situées dans le Sud-Est du Brésil.

7 août : Spie fait son entrée sur le marché de la sécurité au Royaume-Uni

Spie, leader européen des services multi-techniques a annoncé l'acquisition de Scotshield Fire and Security le 7 août dernier. Cette opération doit lui permettre de « développer son expertise dans le domaine du bâtiment intelligent, lui ouvre les portes d'un nouveau marché parfaitement en phase avec le portefeuille de services existant du Groupe » résume le groupe dans son communiqué. Fondé en Écosse en 1998, Scotshield est un fournisseur de premier plan de systèmes de détection d'incendie, d'alarmes, de contrôle des accès et de vidéosurveillance.

7 août : Villemain Aquitaine liquidée

La filiale aquitaine de Villemain, spécialiste de la restauration de monuments historiques et du patrimoine ancien, a été placée en liquidation judiciaire. Le groupe est confronté à des difficultés financières suite à un contentieux sur un chantier de rénovation parisien.

Pour faire face, son PDG a choisi de sacrifier la branche Aquitaine, jugée « la plus fragile » sur les 14 filiales que compte le groupe. La fermeture des trois sites de la branche Aquitaine a entraîné la perte de 48 emplois dans la région.

20 août : la fusion n'aura pas lieu entre Carillion et Balfour Beatty

Carillon, le groupe britannique de construction et d'ingénierie a finalement renoncé à son projet de fusion avec son homologue Balfour Beatty. Le conseil d'administration de Balfour Beatty a jugé que la cession de sa filiale américaine offrait de meilleures perspectives à ses actionnaires que Carillon.

La troisième offre de Carillon - représentant 2,1 milliards de livres (soit 2,625 milliards d'euris) - était pourtant supérieure de 200 millions par rapport à la précédente. Mais elle a été refusée à l'unanimité.

C.T
© Kurhan - Fotolia.com

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Fusion Holcim-Lafarge : un accord trouvé sur la direction et la parité d'échange

Fusion Holcim-Lafarge : un accord trouvé sur la direction et la parité d'échange

Les conseils d'administration d'Holcim et Lafarge viennent de trouver un accord, qui sauve leur projet de fusion entre égaux des deux sociétés. Les deux parties se sont mises d'accord, à la fois sur une nouvelle parité d'échange et sur la désignation d'un nouveau Directeur général. Des actifs des deux groupes en Europe, d'une valeur de 6,5 milliards d'euros, seront également cédés au terme du processus de fusion à CHR. Détails de l'opération.
LafargeHolcim : leur feuille de route pour les six mois à venir

LafargeHolcim : leur feuille de route pour les six mois à venir

Comme annoncé, les groupes Lafarge et Holcim ont présenté leurs résultats financiers séparément et pour la dernière fois, après la finalisation de leur fusion en juillet dernier. Si les deux groupes présentent des chiffres d'affaires en hausse sur le premier semestre, ils rencontrent des tendances difficiles au deuxième trimestre. Les deux groupes ont également fait connaître leur feuille de route pour les six mois à venir en tant qu'entité LafargeHolcim. Détails.
 Lafarge-Holcim : quelle stratégie de développement pour le nouveau géant du ciment ?

Lafarge-Holcim : quelle stratégie de développement pour le nouveau géant du ciment ?

Lafarge-Holcim, futur géant du ciment issu du rapprochement des deux concurrents historiques, suisse et français, pèserait 32 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans le secteur des matériaux de construction, si leur fusion est finalisée. Leur stratégie de développement s'appuierait alors sur un réseau de production et de distribution optimisé ainsi qu'un service de R&D renforcé. La finalisation de l’opération devrait intervenir au cours du premier semestre 2015.
Une nouvelle étape franchie vers la fusion des groupes Holcim et Lafarge

Une nouvelle étape franchie vers la fusion des groupes Holcim et Lafarge

Le comité Lafarge et Holcim, nouvellement créé, vient d'établir une liste d’actifs que les deux géants du ciment pourraient céder dans le cadre de leur projet de fusion entre égaux, annoncé le 7 avril dernier. Le but est d'anticiper les demandes éventuelles des autorités de la concurrence afin de faciliter la création du groupe LafargeHolcim, poids-lours des matériaux de construction.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter