Commercialisation de logements neufs : la tendance positive se confirme Vie des sociétés | 31.08.16

Partager sur :
Le nombre de logements neufs commercialisés s’est une nouvelle fois inscrit à la hausse au deuxième trimestre 2016. 33 100 unités ont été réservées et 35 900 logements mis en vente, soit une hausse respective de 18,7% et de 24,2% par rapport au deuxième trimestre 2015. Cette évolution positive concerne aussi bien les appartements que les maisons individuelles. L’encours de logements proposés à la vente a retrouvé son niveau d’il y a un an.
Les *chiffres de la commercialisation de logements neufs, publiés ce mardi par le ministère du Logement, sont venus conforter « une reprise de l’offre de logements neufs amorcée fin 2014 ».

Au deuxième trimestre 2015, le nombre de réservations à la vente s’est établi à 33 100 unités, soit 18,7% de plus qu’un an auparavant. En parallèle, le nombre de logements mis en vente a suivi la même tendance avec une hausse de 24,2% par rapport au deuxième trimestre 2015.

« On dénombre ainsi 35 900 unités mises en vente, un niveau qui n’avait pas été observée depuis 2007 », souligne la note de conjoncture.

L’encours de logements proposés à la vente s’est établi à 101 200 logements à la fin du deuxième trimestre, soit une baisse de – 0,5% par rapport à l’an passé.

Seule ombre au tableau, les annulations qui ont augmenté au deuxième trimestre de 10,8% par rapport à l’année dernière « mais de manière moins marquée que les réservations ».

Appartements et maisons individuelles concernés par la reprise

La reprise du marché dynamise la nouvelle offre de logements et notamment l’offre d’appartements. Au deuxième trimestre, les réservations se sont élevées à 30 300 unités (+ 18,1%) et les mises en vente à 33 100 logements (+ 24,3%).

L’encours des appartements proposés à la vente s’est établi à 92 600 logements, « proche de son niveau d’il y a un an », tandis que la hausse des ventes a réduit le délai moyen d’écoulement d’un logement par rapport à l’an passé, de 3,8 à 3,1 trimestres. Les prix de vente se sont stabilisés (+ 0,3%) avec un prix moyen au mètre carré de 3 930 euros.

Concernant les maisons individuelles, les réservations ont bondi de 26,8% à 2 800 unités au deuxième trimestre. Les mises en vente ont suivi la tendance avec une hausse 23,4% à 2 800 logements. Le stock de logements s’est réduit à 8 600 unités soit 10% de moins qu’au deuxième trimestre 2015, une réduction du stock qui « s’opère de manière continue depuis fin 2014 », note l’étude. Le délai d’écoulement des stocks passe ainsi de 4,5 trimestres à 3,3.

Pour ce qui est du prix moyen des maisons neuves, il est en légère hausse de + 0,7% et s'établit à 253 000 euros ce trimestre.

Tendances régionales

Au deuxième trimestre 2016, la majorité des régions continue de suivre la tendance nationale, à savoir une hausse à la fois des réservations et des mises en vente, précise le ministère du logement. Seules les régions de Normandie et de Provence-Alpes-Côte d’Azur ont des mises en vente en baisse ce trimestre.

L’encours diminue sensiblement dans toutes les régions saufs dans cinq régions notamment l’Ile-de-France, le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et la Corse.

*L’enquête sur la commercialisation des logements neufs (ECLN) est réalisée chaque trimestre à partir des informations sur les permis de construire issues de la base Sit@del2. Ces informations sont complétées par des projets immobiliers connus au travers de la presse, d’internet ou d’autres éléments publicitaires. Les promoteurs immobiliers sont interrogés sur les caractéristiques et la commercialisation éventuelle de leur projet.

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Marché de la maison individuelle : les inquiétudes des professionnels se confirment !

Marché de la maison individuelle : les inquiétudes des professionnels se confirment !

Les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB) ont présenté ce 21 septembre les chiffres relatifs au marché résidentiel, et plus spécifiquement à la maison individuelle. Un secteur largement mis à mal depuis début 2018 : en glissement annuel sur douze mois, les ventes de maisons neuves ont chuté de 9,8%. Dans le même temps, le Crédit Foncier s'attend lui aussi à une baisse de la production de crédits immobiliers, à hauteur de -9%. Tous les chiffres.
Ventes de logements neufs : le mouvement ralentit

Ventes de logements neufs : le mouvement ralentit

Les inquiétudes de la Fédération des promoteurs immobiliers sont – hélas – bien fondées ! Alors que l’organisme craignait le mois dernier les conséquences des « décisions gouvernementales » sur les ventes de logements neufs, le ministère de la Cohésion des territoires a justement dévoilé ce 21 novembre les chiffres relatifs au troisième trimestre. Si les indicateurs sont globalement en baisse, la tendance annuelle se maintient à un niveau de croissance élevé.
Bilan trimestriel mitigé pour les ventes de logements neufs

Bilan trimestriel mitigé pour les ventes de logements neufs

Il était temps que 2018 se termine pour les commercialisations de logements neufs ! Le gouvernement a en effet dévoilé le 14 février les chiffres relatifs au marché pour le quatrième trimestre, et le bilan est particulièrement mitigé : sur un an, tous les indicateurs globaux sont négatifs. Néanmoins, les ventes de biens ont progressé par rapport aux trois mois précédents.
Les mises en chantier dans le rouge à fin novembre 2018

Les mises en chantier dans le rouge à fin novembre 2018

Comme annoncé en décembre dernier par la Fédération française du bâtiment (FFB), l’année 2019 devrait être marquée par « la fin d’un cycle de croissance » dans la construction. Les derniers chiffres ministériels viennent confirmer une tendance désormais bien engagée : alors que les permis de construire sont restés stables entre septembre et novembre 2018, les mises en chantier ont accéléré leur chute. Détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter