Construction : presque tous les indicateurs en baisse au troisième trimestre

Vie des sociétés | 29.10.18
Partager sur :
Construction : presque tous les indicateurs en baisse au troisième trimestre - Batiweb
Rien ne va plus sur le secteur de la construction ! Déjà en baisse au deuxième trimestre, l’activité a connu de nouvelles déconvenues de juillet à septembre 2018. Par rapport aux trois mois précédents, les autorisations de logements ont encore reculé de -2,1%, et les mises en chantiers de -4,0%. Dans le même temps, seulement 10,3 millions de m2 de locaux non résidentiels ont été autorisés (-9,5% par rapport à l’année précédente) et 5,8 millions de m2 ont été mis en chantier (-11,3%). Le bilan détaillé.
La période estivale n’aura décidément pas été fructueuse pour le secteur de la construction ! Le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales a publié ce 29 octobre le bilan trimestriel du marché, bien peu reluisant.

Le résidentiel de plus en plus bas

Sur le segment des logements, tout d’abord, l’ensemble des indicateurs fait grise mine. De juillet à septembre, les autorisations de logements à la construction ont baissé de -2,1% par rapport aux trois mois précédents. Certes les logements individuels se portent mieux (+2,6%), mais cela ne suffit malheureusement pas à compenser les chiffres du collectif (-4,9%).

En parallèle, les mises en chantier ont elles aussi dégringolé, passant de -1,6% au deuxième trimestre à -4,0% sur la période juillet-août-septembre. « L’individuel décroît à nouveau (-3,2% après -5,0%) tandis que le collectif, y compris en résidence se replie (-4,7% après +1,0%) », détaille le ministère.

En un an à fin septembre, ce sont finalement 470 700 logements qui ont été autorisés à la construction (-5,8% par rapport à l’année précédente). À l’inverse, les mises en chantier, avec 419 700 unités, affichent une légère croissance (+1,6%). Le gouvernement précise que le taux d’annulation moyen d’août à septembre 2018 se stabilise à 11,1% dans l’individuel et 26,2% dans le collectif. Le délai moyen d’ouverture de chantier atteint quant à lui 5,4 mois dans l’individuel et 11,2 mois dans le collectif.

Le non résidentiel en pleine chute

Plus surprenant, la construction de locaux non résidentiels, qui tire habituellement le marché vers le haut, a elle aussi chuté au troisième trimestre 2018. De fait, de juillet à septembre, 10,3 millions de m2 de locaux ont été autorisés à la construction, soit une baisse de -9,5% au regard de la même période l’année dernière. Les locaux commerciaux ont été tout particulièrement mis à mal (-32,5%), de même que les entrepôts (-17,4%) et les locaux industriels (-12,0%).

En un an, en revanche, les voyants restent dans le vert, même si la marge de manœuvre est assez mince. Avec 39,9 millions de m2 concernés d’octobre 2017 à septembre 2018, les autorisations délivrées affichent une légère hausse de +0,5% en comparaison aux douze mois précédents. Les bureaux et l’artisanat ont notamment fait preuve de dynamisme, avec une croissance respective de +14,5% et +13,2%.

Du côté des locaux commencés, 5,8 millions de m2 de non résidentiel ont été mis en chantier au cours du dernier trimestre observé, soit un recul de -11,3% par rapport aux trois mois précédents. « Hormis les exploitations agricoles et forestières qui augmentent (+9,9%), tous les autres secteurs baissent : les entrepôts enregistrent la plus forte baisse (-36,8%) suivis par les locaux commerciaux (-30,2%) et l’artisanat (-15,9%) », indique le ministère de la Cohésion des territoires.

En un an, ce sont finalement 26,2 millions de m2 de locaux non résidentiels qui ont été mis en chantier, soit 2,1% de plus qu’au cours des douze mois précédents. Les locaux industriels (+19,8%), les bureaux (+13,1%) et l’artisanat (+9,0%) tendent à tirer le marché vers le haut, à l’inverse des entrepôts (-15,8%) et des locaux commerciaux (-2,9%).

Au vu des prévisions des principaux organismes professionnels du BTP, le reste de l’année devrait confirmer la tendance amorcée depuis janvier 2018. Entre autres, les mesures gouvernementales récentes (restrictions du Crédit d’impôt transition énergétique, Prêt à taux zéro, etc.) se feront largement ressentir sur l’activité du secteur.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
La sélection de la semaine
GUIDE ISOLATION - Batiweb

Envie de réchauffer votre intérieur ? Un projet de rénovation en tête ? Consultez le Guide...


DELTA-TERRAXX : géocomposite drainant polyvalent, maîtriser l'eau autour de la construction - Batiweb

DELTA-TERRAXX est un géocomposite de drainage polyvalent hautes performances pour toitures-terrasses accessibles,...


Cale de réparation pour plaques de plâtre Biz'Replak (x 28) - Batiweb

Biz'ReplaK (28). Cale métallique pour réparer les plaques de plâtres. Permet de reboucher les trous...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Aménagement des espaces de bureau et gestion du bruit et de la confidentialité, pensez cloison ! - Batiweb

La cloison démontable et mobile, en plus d’être un moyen de structurer les espaces de travail, répond aux obligations de…


JELD-WEN : des blocs-portes dans l'air de la rénovation - Batiweb

Qu’elles soient situées dans l’hôtellerie, le tertiaire, l’enseignement, la santé ou encore l’habitat collectif, les por…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb