Fermer

Début d’année mitigé pour les matériaux de construction

Les précipitations du mois de janvier n’ont clairement pas réussi aux acteurs du marché des matériaux de construction ! D’après l’Unicem, ce début d’année a en effet été perturbé par les conditions météorologiques qui ont forcé certaines installations à fermer. De là à remettre en cause les perspectives pour l’année 2018 ? La réponse.
Publié le 26 février 2018

Partager : 

Début d’année mitigé pour les matériaux de construction - Batiweb
Après l’année particulièrement dynamique qu’a été 2017, l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) misait sur une nouvelle croissance du marché qu’elle représente en 2018. Le mois de janvier a néanmoins instauré un doute quant aux perspectives envisagées jusqu’alors.

En effet, « les cumuls de précipitations ont atteint des niveaux exceptionnels sur une grande partie du pays », contraignant les professionnels à mettre de nombreux chantiers à l’arrêt. Certains sites n’ont d’ailleurs toujours pas ré-ouvert, d’après l’organisme.

« Des surcoûts d’exploitation et de transport seront à déplorer, ce d’autant que l’arrivée de la neige début février est venue rajouter aux difficultés logistiques existantes, compliquant la mise en place du report modal par la route », redoute l’Unicem.

Des niveaux plus élevés qu’en 2017, mais…

Finalement, l’activité granulats a baissé de -7,8% en janvier, par rapport au mois précédent, mais est parvenue à progresser de +1,6% compte tenu des chiffres de l’année dernière. « Sur les trois mois de novembre à janvier, l’activité se stabilise par rapport aux trois mois précédents (-0,4%) mais reste en hausse de +2,6% au regard du même trimestre d’il y a un an », décrypte l’Unicem.

Du côté du Béton prêt à l’emploi (BPE), les livraisons repartent à la hausse, aussi bien en comparaison de décembre dernier (+1,2%) que de janvier 2017 (+13,5%). La tendance est également positive au regard des trois derniers mois, soit +2,4% par rapport au trimestre précédent, et +9,8% sur un an.

Reprenant les indicateurs communiqués par l’Insee, l’Union rappelle également que la conjoncture « reste solide » dans l’industrie du bâtiment, avec des carnets de commandes garantissant aux professionnels concernés 7,4 mois de travail (contre 5,5 mois pour la moyenne de long terme). « L’activité demeure très bien orientée, notamment dans le segment du logement et du gros-œuvre », précise l’Unicem.

De quoi éveiller l’optimisme des acteurs du secteur, y compris des travaux publics, qui voient leurs carnets de commandes se regarnir. « Toutefois, tout comme pour le secteur des matériaux, il est probable que les intempéries de janvier-février perturbent la lisibilité conjoncturelle de ce début d’année », nuance l’organisme. Rendez-vous le mois prochain, en espérant que le climat aura été plus clément avec le marché des matériaux de construction !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.