François Jallot, nouveau Directeur Sécurité – Structures – Feu du CSTB Vie des sociétés | 13.06.19

Partager sur :
Ingénieur civil de formation, François Jallot rejoint le CSTB en tant que Directeur Sécurité Structures Feu. Spécialisé dans la prévention des risques dans le domaine de la construction, il aura notamment pour mission de développer une approche globale de la sécurité du parc bâti, vis-à-vis des risques liés à la solidité des structures et à l’incendie.

François Jallot, 51 ans, vient d’être nommé Directeur Sécurité – Structures – Feu du CSTB. Ingénieur civil de formation (INSA Toulouse – 1993), il occupe, dès 1994, différentes fonctions managériales au sein du groupe SOCOTEC.
 

 

Son expérience dans le domaine de la construction en fait un spécialiste de la prévention des risques. Dans le cadre de ces nouvelles fonctions, il aura pour principales missions de « piloter, orienter et développer les activités de la Direction Sécurité – Structures – Feu ».
 

 

Répondre aux besoins des acteurs du marché

 


La Direction Sécurité – Structures – Feu regroupe une centaine de chercheurs, ingénieurs, techniciens… réunis au sein de 4 divisions : Études & essais feu, Structures, Maçonnerie & Partition, Expertise – Avis réglementaires – Recherche, et Études & Essais mécaniques.
 

 

Elle associe expertise pluridisciplinaire et équipements de pointe, tel que Vulcain, grand équipement de recherche unique en Europe, dédié à la résistance au feu des structures innovantes, détaille un communiqué.
 

 

« Je suis heureux de rejoindre les équipes du CSTB et d’associer mes compétences à celles des experts Sécurité – Structures – Feu. L’excellence scientifique et technique des équipes, l’organisation pluridisciplinaire de l’Établissement, ses équipements de pointe, sa dimension « métier » particulièrement structurante, sont à mon sens les clés pour faire progresser la prévention et la maîtrise des risques, au service des acteurs et de l’intérêt général », déclare François Jallot.
 

 

La Direction se veut en effet au plus proche des besoins des acteurs de la construction. Elle met notamment à disposition des entreprises « une approche globale », s’appuyant sur des connaissances, méthodes et outils indispensables à la prévention, la gestion et la maîtrise des risques clés, à l’échelle du bâtiment et de la ville.



R.C
Photo de une : ©Nicolas Richez - François Jallot

 

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’ICSI et l’OPPBTP identifient 6 principes à appliquer pour la sécurité dans les projets de construction

L’ICSI et l’OPPBTP identifient 6 principes à appliquer pour la sécurité dans les projets de construction

A la suite d’un groupe de travail sur le développement de la culture de sécurité dans les projets de construction, mené conjointement par l’Institut pour une culture de sécurité industrielle (ISCI) et l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPTBTP), ces derniers annoncent la publication d’un ouvrage de 144 pages et d’un livret pratique de 20 pages détaillant les bonnes pratiques à adopter. Ces publications identifient 6 principes fondamentaux à mettre en œuvre à toutes les étapes d’un projet.
L’accueil au cœur de la 9e édition de la Journée de la Prévention

L’accueil au cœur de la 9e édition de la Journée de la Prévention

Chaque année, la Journée de la Prévention est l’occasion pour les salariés du BTP de revenir sur les risques professionnels auxquels ils s’exposent et, surtout, sur les gestes à adopter pour les éviter. L’événement, qui prend de plus en plus d’importance, reviendra cette année encore le 29 mars prochain avec une nouvelle thématique mise à l’honneur : l’accueil des salariés, sur le chantier ou à leurs postes de travail. Les détails.
La prévention des risques, une réelle nécessité pour les entreprises françaises

La prévention des risques, une réelle nécessité pour les entreprises françaises

Malgré les efforts déployés par les entreprises en matière de prévention des risques, Dekra Industrial, spécialiste du secteur, constate toujours « une efficacité limitée faute d’une réelle stratégie dans le domaine ». Le nombre d’accidents recensés ne cesse néanmoins de baisser, les enjeux liés à la prévention étant de plus en plus pris au sérieux par les dirigeants des sociétés.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter