Le groupe Saint-Gobain va recruter 2 000 apprentis Vie des sociétés | 22.04.21

Partager sur :
L'alternance, qui allie théorie et pratique, connaît toujours plus de succès auprès des jeunes comme des entreprises en France, et d'autant plus avec les aides de l'Etat lancées dans le contexte de crise. Le groupe Saint-Gobain annonce pour sa part le recrutement de 2 000 apprentis pour la rentrée prochaine, et de 145 étudiants pour la nouvelle promotion de son CFA d'entreprise.

Avec les aides proposées aux entreprises pour le recrutement d'apprentis, le nombre de contrats d'apprentissage a bondi en 2020, malgré la crise sanitaire et économique.

 

En février dernier, le ministère du Travail enregistrait 495 000 contrats signés – dont 10 % dans le secteur du BTP, soit près de 50 000 contrats. Le ministère notait ainsi la création de 60 000 postes supplémentaires en alternance comparé à l'année 2019.

 

Une politique de formation et d'emploi des jeunes

 

Au sein du groupe Saint-Gobain, qui emploie 167 000 salariés dans 70 pays, cette politique volontariste pour l'apprentissage et l'emploi des jeunes se poursuit puisque le groupe a annoncé le recrutement de 2 000 apprentis à travers la France pour la rentrée de septembre 2021. Les postes à pourvoir concernent tous les métiers, à savoir la production, l'ingénierie, la logistique, l'informatique, ou encore la vente et le commerce. 

 

Dans le cadre de son CFA d'entreprise, le groupe annonce également l'ouverture de la campagne de recrutement de sa nouvelle promotion, pouvant accueillir jusqu'à 145 étudiants. Dans le détail, 100 places sont disponibles dans le commerce et le marketing, avec des postes dans dix grandes villes de France (Paris, Marseille, Bordeaux, Rennes, Toulouse, Montpellier, Nancy...), mais aussi 45 places en maintenance industrielle dans huit régions différentes.

 

A l'issue de ces formations, les étudiants obtiennent soit un titre professionnel équivalent Bac+3 de « Responsable Commercial et Marketing », soit un titre équivalent Bac+2 de « Technicien supérieur de maintenance industrielle ». Ils peuvent ensuite poursuivre leurs études ou entrer sur le marché du travail et postuler chez Saint-Gobain.

 

Le groupe rappelle d'ailleurs avoir recruté 2 350 jeunes de moins de 26 ans en 2020, soit près de la moitié de l'ensemble des recrutements.

 

« Comme toute grande entreprise, Saint-Gobain a une forte responsabilité sociale. Former les jeunes, leur transmettre notre expertise et nos savoir-faire est notre devoir. Avec eux, nous préparons aussi l’avenir du groupe, en développant les compétences dont nous avons besoin. Mais au-delà, ces formations offrent une formidable opportunité de moderniser le secteur de la construction et d’en renforcer la performance », rapelle Régis Blugeon, Directeur des Ressources Humaines France.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Blois : une formation innovante pour mieux préparer les futurs professionnels du BTP - Batiweb

Blois : une formation innovante pour mieux préparer les futurs professionnels du BTP

Alors que le secteur de la construction subit de nombreux changements, un CFA « Nouvelle génération et filières d'excellence » a récemment vu le jour à Blois. Objectif de cette formation : répondre « à une démarche de développement des compétences durables et de la formation en alternance dans les métiers du bâtiment ». Une initiative valorisée par le Premier ministre Bernard Cazeneuve, présent lors de l'inauguration de ce nouveau Centre.
L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP - Batiweb

L’innovation, un rouage essentiel à la formation des apprentis du BTP

Ce 15 janvier se tenait la première WinLab’ Conférence organisée par le réseau de l’apprentissage CCCA-BTP. L’organisme en a profité pour présenter les résultats d’une vaste étude intitulée "Les jeunes et l’innovation dans le BTP". Menée auprès de plus de 6 000 apprentis du secteur, l’enquête met en évidence leur appétence pour les nouvelles technologies (objets connectés, BIM, etc.), même si les compétences manuelles restent essentielles à l’exercice de leur fonction pour une majorité d’entre eux.
Le plan « 15 000 bâtisseurs » dépasse ses objectifs - Batiweb

Le plan « 15 000 bâtisseurs » dépasse ses objectifs

Lancé en juillet 2018 par la Fédération Française du Bâtiment (FFB) avec le soutien des ministères du Travail et de la Cohésion des Territoires, le plan « 15 000 bâtisseurs » visait à recruter des jeunes issus de quartiers prioritaires, des demandeurs d’emploi et des réfugiés, dans le secteur du bâtiment. Les deux ministères dévoilaient ce jeudi 20 février le bilan de ce plan, qui aura permis de recruter 21 244 personnes en 2019.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter