Les « balcons de l’INSA », une installation innovante impulsée par des étudiants Vie des sociétés | 25.10.16

Partager sur :
C’est une belle innovation qu’ont mis au point les étudiants de l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Strasbourg ! En effet, ces derniers travaillent depuis trois ans en partenariat avec Kawneer, spécialiste de la conception de systèmes architecturaux en aluminium, pour développer un nouveau prototype de balcons chauffés à l’énergie solaire. Explications.
Cela faisait trois ans qu’une centaine d’étudiants architectes et ingénieurs de l’INSA Strasbourg travaillaient sur un projet qui leur tenait à cœur, « les balcons de l’INSA ». Une réflexion qui s’inscrivait dans le cadre de la rénovation de la façade sud de l’école et qui a bénéficié du soutien technique et opérationnel de Kawneer, entreprise spécialisée dans les systèmes architecturaux en aluminium.

Aujourd’hui, l’installation de ce balcon d’un nouveau genre est dans sa phase terminale. Situé au deuxième étage du bâtiment, il s’avance sur cinq mètres de long dans le vide. « L’enjeu était d’effectuer une rénovation énergétique tout en conservant les grandes baies vitrées des années 50 pour leur intérêt patrimonial et leur apport thermique », indique Kawneer dans un communiqué.

Un travail de longue haleine

Pour relever ce défi, les étudiants ont imaginé « un balcon combinant une greffe habitable et une double peau ». En résulte une surface posée sur une dalle en béton, entourée de verre, dont le double vitrage devrait assurer le réchauffement du bureau attenant et d’autres pièces du bâtiment. Grâce à ce dispositif innovant, l’école pourrait réaliser 20% d’économie d’énergie, selon les étudiants.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec Kawneer, qui se prolongera jusqu’en août 2018. Ainsi, en l’échange de l’appui de l’entreprise, les étudiants se sont engagés à réaliser, pour elle, « une étude de Recherche & Développement portant sur les impacts énergétiques et de confort de vie apportés par les solutions d’extension de façades dans les bâtiments existants ».

L’enseignant-chercheur Franck Guêné, qui a pris une part active dans ce projet, espère quant à lui que l’installation de ce balcon donnera lieu à de nouvelles réflexions pour les futures générations d’étudiants.

F.C
Photo de Une : ©Kawneer/INSA
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Appel à candidatures pour la 5e édition du concours Eiffel

Appel à candidatures pour la 5e édition du concours Eiffel

La Société de la Tour Eiffel lance un appel à candidatures pour la 5e édition du concours Eiffel. A destination des étudiants en écoles d’architecture et d’ingénieur, il valorise et récompense la créativité et l’innovation « des futures générations de concepteurs et de bâtisseurs ». Le thème « Architecture & Bio-mimétisme » a été retenu cette année. Clôture des inscriptions le 15 juillet prochain !
Soprema résolument tourné vers la Recherche et le Développement avec Mutatio

Soprema résolument tourné vers la Recherche et le Développement avec Mutatio

En 2008, la totalité des produits développés par Soprema étaient dérivés du pétrole. C'est en partant de ce constat que l'entreprise, spécialiste de l'étanchéité, de la végétalisation et de l'isolation, a lancé Mutatio, un vaste projet de Recherche et Développement mené en collaboration avec de nombreux partenaires. Objectif : réduire l'utilisation du pétrole dans la conception des matériaux de construction et le remplacer, autant que possible, par des matières premières écosourcées.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter