Protection contre les poussières de bois : l'OPPBTP et la FCBA signent un partenariat Vie des sociétés | 03.07.17

Partager sur :
L’OPPBTP et la FCBA ont signé le 26 juin dernier un accord de partenariat. Ce dernier se concrétise par la réalisation d’une étude visant à aider les entreprises à réduire l’exposition des salariés aux poussières de bois dans le secteur du bois-construction et de l’ameublement. A l’issue de cette étude longue de 18 mois, des mesures seront mises en place et un guide de prévention et sensibilisation à destination des entreprises sera rédigé.
L’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) et la FCBA (L’Institut technologique Forêt Cellulose Bois construction Ameublement) ont annoncé le 26 juin leur collaboration, initiée dans le cadre de la convention « Poussières de bois » (2012/2015) signée avec le Ministère du travail, l’INRS, la CNAMTS et les organisations professionnelles des secteurs bois et ameublement. Paul Duphil, Secréatire Général d l'OPPBTP et Georges-Henri Florentin, Directeur Général de FCBA, étaient les étaient les signataires de ce partenariat.

Celui-ci porte sur la prévention du risque cancérogène lié à l’exposition aux poussières de bois dans les entreprises de ces secteurs. Les deux organismes souhaitent prolonger ce partenariat. Dans ce contexte, ils ont annoncé la réalisation d’une étude afin de définir une démarche de diagnostic, facilement applicable par les entreprises, pour la détermination des « Groupes d’Exposition Homogène » (GEH).

Dénommée PROPOBOIS, cette étude, à l’initiative des organisations professionnelles des secteurs bois-construction et ameublement et financée notamment par le CODIFABii, se fixe comme objectifs de :
- Définir les « groupes d’exposition homogène » (GEH) selon les activités des entreprises ;
- Capitaliser sur les données recueillies pour faciliter la mise en place de ces GEH ;
- Confirmer la fiabilité de l’appareil à lecture optique et étudier la faisabilité d’un système de surveillance et d’alerte de dysfonctionnement ;
- Elaborer et mettre à disposition des entreprises un guide méthodologique d’autoévaluation des risques.

L’enquête durera 18 mois, et prendra place auprès de 8 entreprises volontaires du secteur bois-construction et ameublement, représentatives de la profession et ayant entrepris une démarche de prévention exemplaire vis-à-vis du risque poussières de bois.

Les résultats de l’étude donneront notamment lieu à la rédaction d’un guide destiné à aider les entreprises à définir leurs propres GEH ainsi qu’à la création d’une base de données de solutions pratiques pour atteindre l’objectif de réduction de l’empoussièrement dans les ateliers.

Les poussières de bois, seconde cause de cancers professionnels

En France, 337 400 salariés sont exposés aux poussières de bois. Près de la moitié de ces salariés appartiennent au secteur du BTP. Ils travaillent dans les métiers de la menuiserie, de la fabrication de parquets, d’escaliers, de charpentes. 38% de ces expositions sont de longues durées (+ de 20h par semaine). En plus des risques induits par les poussières de bois, s'ajoutent ceux liés aux produits utilisés dans ces métiers : colles, vernis, peintures, solvants et décapants, tout aussi potentiellements nocifs et dangereux.

Selon, l'OPPBTB, dans l'hexagone, les poussières de bois sont la deuxième cause de cancers (généralement de l'ethmoïde) professionnels reconnus et indemnisés, après l’amiante. Elles peuvent également provoquer des atteintes cutanées, attaquer les voies respiratoires (sinuniste, asthme, etc.).

F.T
photo de une : ©OPPBTP
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’OPPBTP et l’Education Nationale signent un nouveau partenariat

L’OPPBTP et l’Education Nationale signent un nouveau partenariat

Voici des années que l’OPPBTP et le ministère de l’Education Nationale travaillent main dans la main pour faire de la prévention une compétence professionnelle des futures générations du BTP. Et c’est pour donner une impulsion supplémentaire à leur collaboration que les partenaires viennent de signer un nouveau partenariat. D’une durée de 5 ans, il permettra de sensibiliser le corps enseignants pour que la culture prévention soit intégrée à tous les niveaux.
L'OPPBTP consacre un nouveau guide à l'héliportage

L'OPPBTP consacre un nouveau guide à l'héliportage

Particulièrement pertinent en cette période d’intempéries de toutes sortes, l'héliportage permet aux professionnels du bâtiment de transporter des outils ou matériaux afin d'approvisionner des chantiers difficiles d'accès. Afin d'éviter tout incident dû à ce procédé, l'OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) a récemment publié un guide reprenant les règles de bonnes pratiques de l'héliportage. Présentation.
L’OPPBTP et la CNAM renouvellent leur campagne de prévention contre les chutes en hauteur

L’OPPBTP et la CNAM renouvellent leur campagne de prévention contre les chutes en hauteur

Quatre ans après le lancement d’une première campagne de prévention contre les risques de chutes en hauteur, l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) et la CNAM (Assurance Maladie – Risques professionnels) ont décidé de renouveler leur convention de partenariat jusqu’en 2022 pour renforcer le dispositif en fonction des retours d’expérience et améliorer les résultats.
Prévention des risques liés au bitume : deux nouveaux dépliants sont parus !

Prévention des risques liés au bitume : deux nouveaux dépliants sont parus !

En 2011, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé l’exposition aux fumées de bitumes lors des travaux de revêtements routiers comme possiblement cancérogène pour l’homme. Depuis, la profession et les organismes de prévention n’ont cessé de collaborer pour identifier les bonnes pratiques et en développer de nouvelles. Le 25 septembre dernier, l’INRS a présenté deux dépliants de prévention destinés aux chantiers de construction.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter