Rachat de Parex : Sika se positionne Vie des sociétés | 11.01.19

Partager sur :
 Rachat de Parex : Sika se positionne
2,2 milliards d’euros : c’est la somme que Sika est prêt à investir pour acquérir son concurrent français Parex. Le spécialiste des matériaux de construction a en effet signé une offre de rachat qui, si elle se concrétisait, lui permettrait de dégager « des synergies annuelles » de 80 à 100 millions de francs suisses. Les détails de cette opération.
Sika ne compte certainement pas se reposer après les fêtes ! L’industriel suisse a annoncé le 9 janvier avoir signé une offre ferme d’acquisition qui a de quoi surprendre. Cette dernière concerne en effet son concurrent français, Parex, fabricant de mortiers au chiffre d’affaires de plus d’1 milliard d’euros.

Au total, ce sont quelque 2,5 milliards de francs suisses (soit 2,2 milliards d’euros) que Sika est prêt à débourser pour s’offrir la propriété de CVC Fund V. Parex, entreprise spécialiste de la fabrication de solutions de mortier. Présent dans 23 pays, Parex dispose de 74 usines dans le monde qui emploient près de 4 400 salariés (dont 650 en France).

Cette présence accrue serait un atout non-négligeable pour Sika, qui s’est refusé à Saint-Gobain durant de nombreuses années avant de l’accueillir comme actionnaire, à hauteur de 10,75% d’actifs. Le rachat de Parex devrait également permettre à l’industriel suisse de bénéficier de synergies importantes, de l’ordre de 80 à 100 millions de francs suisses par an.

Pour couronner le tout, Sika pourrait confirmer sa position sur le marché des produits chimiques de construction et des adhésifs industriels. Parex serait également gagnant, pouvant tirer profit des canaux de vente directe dont dispose son acquéreur potentiel. Finalement, si cette transaction venait à se confirmer, Sika serait en mesure de dégager un chiffre d’affaires annuel de 8 milliards de francs suisses.

« Parex est une excellente entreprise avec des marques reconnues et une performance impressionnante. Les activités de Parex et de Sika sont très complémentaires. L’utilisation des technologies Parex comme socle de croissance dans l’ensemble de nos 101 pays et la vente croisée de nos produits dans les canaux de distribution bien établis de Parex génèreront une croissances très rentable », estime Paul Schuler, directeur général de Sika.

« Sika représente un excellent socle pour continuer à réaliser l’ambitieux plan de croissance de Parex et cette combinaison crée de nouvelles opportunités intéressantes en termes d’offre de nouvelles solutions à nos clients et de poursuite de notre expansion géographique », conclut Eric Bergé, directeur général de Parex.

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Une nouvelle acquisition en Biélorussie pour Sika

Une nouvelle acquisition en Biélorussie pour Sika

Que de rachats pour Sika cette semaine ! Après le canadien King Packaged Materials Company, c’est aujourd’hui le biélorusse Belineco LLC que l’industriel suisse s’est offert. L’entreprise nouvellement acquise est spécialisée dans la fabrication de systèmes de mousse en polyuréthane, un segment sur lequel Sika compte bien se développer. Précisions.
Sika rachète le canadien King Packaged Materials Company

Sika rachète le canadien King Packaged Materials Company

Après avoir enregistré « des résultats records » l’année dernière (avec un chiffre d’affaires de CHF 7,085 milliards, +13,6%), l’industriel Sika a annoncé le 7 mars avoir fait l’acquisition de King Packaged Materials Company, fabricant de béton canadien. Grâce à cette opération, l’entreprise suisse espère renforcer sa présence dans le pays d’origine de la société nouvellement rachetée.
Le groupe Fedrus International rachète VMZINC

Le groupe Fedrus International rachète VMZINC

Umicore, entreprise spécialisée dans la production de métaux et notamment de zinc, a conclu vendredi dernier la vente de la marque VMZINC, dont elle était propriétaire depuis septembre 2001. C’est donc désormais sous l’égide du groupe Fedrus International, expert dans les matériaux de construction, que VMZINC poursuivra son développement.
MB Barter & Trading AG passe entre les mains de Rehau

MB Barter & Trading AG passe entre les mains de Rehau

Le spécialiste des solutions polymères dédiées au secteur du bâtiment Rehau a annoncé le 26 décembre dernier l'acquisition de MB Barter & Trading AG, entreprise de négoce de matières premières. Grâce à cette acquisition, le groupe suisse espère voir se développer un nouveau business model, qui reposera notamment sur des innovations et services inédits. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter