Rector Lesage investit le marché de la réalité augmentée

Vie des sociétés | 25.09.18
Partager sur :
Rector Lesage investit le marché de la réalité augmentée - Batiweb
Rector Lesage en est convaincu : le numérique est un véritable outil d’aide à la prescription et à la mise en œuvre de systèmes constructifs innovants. C’est dans ce contexte que le spécialiste de la préfabrication en béton a pris une participation dans la startup nantaise Bloc in Bloc. Via son application de réalité augmentée mixte, la société permet à ses clients de suivre et de contrôler la construction d’un chantier et d’expérimenter la superposition de la maquette BIM sur l’environnement réel.
A travers son offre, la startup nantaise Bloc in Bloc, fondée en 2016, prouve que le secteur de la construction est loin d’avoir finalisé sa transformation numérique. Si le BIM est encore une nouveauté pour certaines entreprises, Bloc in Bloc va encore plus loin en proposant de mixer cette technologie à la réalité augmentée.

La société innove en effet en amenant la maquette numérique sur un chantier avant construction, en construction ou sur un bâtiment en maintenance grâce à la réalité augmentée. « En utilisant les technologies de réalité augmentée mixte, l’application permet une meilleure collaboration entre les différents intervenants de chantier et une meilleure compréhension. Elle représente aussi une aide à la décision, une optimisation des opérations d’autocontrôle réduisant la non-qualité et une amélioration de la maintenance », indique un communiqué.

L’application n’a pas manqué de séduire les industriels. La startup a notamment vu son chiffre d’affaires doubler entre 2017 et 2018 pour atteindre 400 000 euros.

Levée de fonds de 550 000 euros

Bloc in Bloc a récemment conclu une levée de fonds de 550 000 euros auprès de deux industriels, à savoir Rector Lesage et Saretec, avec l’appui de Bpi France.

« Avec la pénétration du digital dans tous les métiers du bâtiment au travers de la maquette numérique, l’opportunité de participer au développement d’une start-up dotée d’un fort potentiel technologique nous est apparue comme une évidence. L’expertise de Bloc in Bloc va nous permettre de soutenir et d’accélérer le déploiement de notre stratégie digitale », affirme Pierre Laplante, directeur général de Rector Lesage.

Capture d'écran Plateforme Bloc in Bloc

Pour Saretec, cabinet d’expertise en prévention et gestion des risques, l’objectif de cette prise de participation est « de faciliter l’investigation des experts Saretec et d’affiner leurs diagnostics ».

« Avec ce partenariat, les équipes du Groupe Saretec s’engagent dans une démarche d’Innovation », explique Michel Lutz, Directeur Technique du Groupe Saretec. « La réalité augmentée prend tout son sens dans le secteur du BTP et de la gestion de risques. L’expertise augmentée, discrète et non intrusive apporte de nombreux avantages aux différents acteurs de l’écosystème », ajoute-t-il.

Cette levée de fonds va permettre à Bloc in Bloc de poursuivre son développement sur le territoire français et de devenir l’un des leaders des outils de réalité augmentée dédiés au secteur du BTP.

« Nous nous réjouissons de réunir autour de Bloc in Bloc des industriels tels que Rector et Saretec qui se situent l’un et l’autre à chacune des extrémités de la chaîne de vie du bâtiment. Cela nous permet de rester des clients cohérents avec notre périmètre d’intervention sur l’ensemble de la filière, de l’amont à l’aval », conclut Laurent Bartholomeus, Dirigeant Fondateur de Bloc in Bloc.

R.C
Photo de une : Capture d'écran Plateforme Bloc in Bloc
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Rector Lesage se dote d’une nouvelle usine à Tournefeuille (31) - Batiweb

Rector Lesage se dote d’une nouvelle usine à Tournefeuille (31)

Le groupe Rector Lesage, spécialiste de la préfabrication béton pour le bâtiment, annonce avoir investi 20 millions d’euros dans la construction d’une nouvelle usine de prémurs et prédalles. D’une superficie de 7 700 m2, elle sera implantée à Tournefeuille (31), à proximité du site déjà existant. La production, qui démarrera au 1er trimestre 2020, devrait permettre la création d’une trentaine d’emplois.
BIM et maquette numérique, le mystère enfin levé - Batiweb

BIM et maquette numérique, le mystère enfin levé

BIM est devenu un acronyme commun, que beaucoup de personnes emploient mais sans être vraiment sûr de bien savoir de quoi il s’agit. Le BIM passionne, angoisse, interroge donc beaucoup d’acteurs du bâtiment. C’est pour tous ceux-là, et les autres que le Cercle Promodul vient d’éditer un guide qui a l’immense mérite de fournir une vision simple et synthétique du sujet.
Les premiers objets BIM de Soprema enfin mis à disposition ! - Batiweb

Les premiers objets BIM de Soprema enfin mis à disposition !

En septembre dernier, Pierre-Etienne Bindschedler, président du Groupe Soprema, promettait l’arrivée imminente de nouveautés. Et il n’aura pas fallu attendre longtemps pour découvrir l'une d'entre elles ! En effet, le spécialiste de l’étanchéité, l’isolation et la végétalisation a récemment lancé un catalogue complet d’objets BIM destiné aux professionnels et prescripteurs du marché français. Tous les détails.