Recyclage du bois : Federec fait face à une « situation très inquiétante »

Vie des sociétés | 24.10.16
Partager sur :
Recyclage du bois : Federec fait face à une « situation très inquiétante » - Batiweb
Le marché du bois de recyclage dans la tourmente ? Apparemment oui, si l’on en croit les observations relevées par Federec, syndicat chargé de recycler les déchets. En effet, l’organisme note que les professionnels du milieu « font aujourd’hui face à une situation inédite et préoccupante » qui risquerait de « limiter le recyclage du bois sur notre territoire ». Explications.
« Inquiétante », « inédite », « préoccupante » : c’est ainsi que Federec (Fédération des entreprises du recyclage) a qualifié la situation dans laquelle évoluent actuellement les professionnels de la filière bois déchets, soucieux du nombre limité de débouchés pour leur matière.

Une crainte qui n’est pas sans fondement ! En effet, Federec note une forte croissance des collectes des déchets de bois, notamment due au « tri à la source » et à « l’amélioration des procédés dans les centres de tri ». Problème : les deux filières complémentaires en charge de la valorisation de ces déchets sont aujourd’hui totalement saturées, entraînant l’accumulation d’une quantité importante de bois de recyclage disponible.

Une source d’énergie potentielle qui présente des risques

« Les entreprises de recyclage sont donc dans l’obligation d’envisager des exportations massives de combustibles vers des pays européens mieux équipés mais aujourd’hui également bien saturés », déplore Federec. « La France contribue ainsi aux objectifs nationaux de consommation d’énergie renouvelable de ses voisins, plutôt qu’aux siens, en sous-utilisant une énergie 100% renouvelable et disponible ! », poursuit le syndicat.

Démunies face à cette situation, les entreprises de Federec ont lancé un appel au Ministère de l’Environnement « sur les risques que présentent les sur-stocks dans leurs exploitations ». En effet, selon elles, l’Etat pourrait être jugé responsable si des accidents venaient à se produire.

La Fédération a également rappelé l’existence de solutions alternatives pour gérer cette urgence, à l’instar du « traitement en Unité de valorisation énergétique », qui permet de produire de l’électricité en incinérant des déchets, ou l’ « Installation de stockage de déchets non dangereux », habituellement réservée aux ordures ménagères. Reste à savoir si l’Etat saura se montrer réceptif aux appels à l’aide de Federec.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
La sélection de la semaine
SEMIN 99. : CE 78 enduit joint 4H - Batiweb

SEMIN 99. : les premiers enduits engagés et certifiés Origine France Garantie.  + de 99 % de matières...


SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 Non inflammable - TENUE AU FEU B-S2-d0 - Batiweb

SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 est une résine NON INFLAMMABLE polyurée-uréthane bi-composant sans...


Plaque coupe-feu 1h et 2h GEOTEC®S (EI 60 et EI 120) - Batiweb

Les plaques GEOTEC®S, principalement composées de plâtre et de fibre de verre, sont destinées à...

Dossiers partenaires
Simplifiez-vous la RE2020 : Découvrez comment la brique isolante est un atout pour la sobriété énergétique des bâtiments - Batiweb

Le bâtiment représente 45%¹ de l'énergie consommée en France (électricité comprise) et 19% des émissions de gaz à effet …


Effondrements d'immeubles, 24h du bâtiment, conjoncture... retrouvez toutes les actualités du mois de novembre - Batiweb

Avec son nouveau rendez-vous mensuel, Batiweb Magazine revient sur les effondrements d’immeubles, les principales annonc…


Dedans-Dehors : les fenêtres et les baies BREMAUD au rythme des saisons - Batiweb

La richesse des solutions sur-mesure BREMAUD offre à chaque projet l’assurance d’un confort et d’un bien-être absolus,…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb