Salaires en hausse dans le BTP en 2019 (étude) Vie des sociétés | 25.01.19

Partager sur :
Salaires en hausse dans le BTP en 2019 (étude)
Le cabinet Robert Walters a présenté ce 24 janvier sa dernière « Étude de rémunération Europe et France 2019 », dans laquelle il revient sur les salaires pratiqués par les différents secteurs d’activité cette année. Selon le spécialiste du recrutement, la construction et l’immobilier devraient bien se porter, avec une augmentation des paies des cadres de +4%, et de celles des autres employés de +3%. Le point.
Ayant analysé les données du site d’offres d’emploi jobfeed.fr, le cabinet Robert Walters a dévoilé le jeudi 24 une nouvelle étude de rémunération, dans laquelle il fait état d’une nouvelle « guerre des talents ».

De fait, dans un contexte économique favorable, les demandeurs d’emploi compétents sont devenus une denrée rare, qui se monnaie presque à prix d’or. La question du salaire est en effet au cœur du processus de recrutement, pesant toujours plus dans la décision finale des candidats.

Le marché du BTP ne fait pas exception, la pénurie de main d’œuvre ayant d’ailleurs été pointée à maintes reprises par les divers organismes professionnels du secteur. En témoignent les chiffres communiqués par Robert Walters : les offres d’emploi dans la construction et l’immobilier ont progressé de +15% en 2018 par rapport à l’année précédente. Et la tendance ne devrait pas s’inverser de sitôt.

« Les investissements sur de grands projets d’infrastructure, comme ceux des Jeux Olympiques 2024 ou du Grand Paris, ont conduit à une croissance des volumes de recrutement en construction et en immobilier. En outre, l’accélération de la consommation et des processus logistiques a fait évoluer les recrutements, avec une demande plus forte de professionnels expérimentés en capacité de structurer la supply chain », décrypte Coralie Rachet, managing director au sein du cabinet.

Une augmentation globale, mais encore en-dessous des attentes des salariés

Tous ne seront cependant pas logés à la même enseigne. Parmi les fonctions cadres, ce sont les postes structurants qui bénéficieront des meilleures augmentations. À Paris, les directeurs de travaux, responsables ou directeurs techniques, et ingénieurs ou directeurs commerciaux devraient ainsi voir leurs salaires progresser de +5 000 €/an en moyenne.

Sur l’ensemble des territoires, la construction et l’immobilier s’imposent comme le deuxième secteur bénéficiant de la meilleure augmentation des salaires des fonctions cadre en 2019, attendue à +4%, derrière la finance (+7%). Le BTP est également dans le top des fonctions non cadre les plus augmentées en 2019 en France, avec une hausse estimée à +3%.

Là encore, certains postes non cadre ont plus la cote que d’autres. En Île-de-France, une progression des rémunérations de 3 000 à 10 000 €/an est notamment attendue pour les conducteurs de travaux confirmés, contre 2 000 €/an pour un chef d’équipe ou un chef de projet. Quoiqu’il en soit, « 7 candidats sur 10 des métiers de la construction considèrent que leur salaire n’est pas à la hauteur de leurs compétences et expériences », d’après l’étude de Robert Walters.

Le document ajoute enfin que « les métiers de la maintenance devraient connaître une belle évolution » dans les mois à venir. « En effet, alors que les constructions sont de plus en plus nombreuses, les besoins en entretien de ces nouveaux édifices grandissent eux aussi », indique Robert Walters. Peut-être l’occasion pour les techniciens de maintenance, entre autres, de scruter les opportunités que peuvent leur offrir la concurrence ?

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Un premier audit sur les conditions de travail chez QDVC plutôt positif

Un premier audit sur les conditions de travail chez QDVC plutôt positif

Un audit réalisé les 8 et 9 janvier derniers par l'Internationale des travailleurs du Bâtiment et du Bois (IBB) au sein de QDVC, activités qataries du groupe Vinci, conclut à de bonnes pratiques en matière de recrutement et d'emploi, selon un rapport publié ce jeudi 28 mars. Ce document intervient après des accusations de « travail forcé » lancées en 2015 par l’ONG Sherpa.
Recrutements toujours dynamiques dans le BTP malgré une pénurie sur certains postes

Recrutements toujours dynamiques dans le BTP malgré une pénurie sur certains postes

Très en forme l’an dernier, le secteur de la construction a, sans surprise, été marqué par une hausse des recrutements. Selon la Fédération française du bâtiment, 20 000 emplois avaient été créés en 2017, malgré des difficultés à trouver la perle rare. Une tendance qui semble se poursuivre cette année, à en croire la dernière étude publiée par PageGroup. Les détails.
Les offres d’emploi dans le BTP explosent

Les offres d’emploi dans le BTP explosent

Réputée pour être une période plus propice à la prudence qu’à l’embauche, la présidentielle ne semble pas avoir freiné l’embellie du secteur du BTP. Or, comparant le nombre d’offres d’emploi disponibles aux premiers trimestres 2016 et 2017, le site d'emploi RegionsJob constate que la construction est le deuxième secteur le plus dynamique du pays, avec un bond de 61% des offres d’emploi. Précisions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter