SCOPLAN franchit le cap des 60 constructeurs. Interview de son fondateur Vie des sociétés | 13.06.19

Partager sur :
La start-up, SCOPLAN, leader des espaces clients et des solutions de dématérialisation dans le domaine de la construction de maisons annonce avoir dépassé le cap des 60 clients, constructeurs de maisons et maîtres d’œuvre. Lancé en 2017, SCOPLAN s’est imposé comme le leader des espaces clients et des solutions de dématérialisation dans le domaine de la construction de maisons. Interview de son fondateur-président François Amadei.

Comment SCOPLAN est-il né ?
 

 

François Amadei : En 2014, j’étais développeur web dans le secteur de la rénovation et je faisais construire ma maison. Entre difficulté d'organisation, mauvaise communication avec le maitre d'ouvrage et voulant éviter de poser trop de questions au constructeur, l’idée d’une interface entre particulier et constructeur me vient en tête. Trois ans plus tard SCOPLAN est lancé.
 

 

Pourquoi avoir créé SCOPLAN ?

 


F.A. : L’idée est de régler le problème côté particulier sur la visibilité du projet. Les clients sont très défiants, tendus aujourd’hui, car nous connaissons tous quelqu’un qui s’est fait avoir lors de la construction de sa maison. De l'autre côté, le constructeur est « bombardé » d’appels de ses clients, ce qui le retarde dans son avancement et n’aide pas à un meilleur climat de confiance.

Le but est donc de diminuer le stress des particuliers et le nombre d’appels aux constructeurs. Par exemple, depuis qu’il utilise SCOPLAN, notre client Maisons Vertes du Gard a vu son nombre d’appels reçu divisé par trois.
 

 

Concrètement, comment ça marche ?

 

F.A. : Nous avons créé une interface web et une application mobile qui permettent au particulier d’accéder, depuis son smartphone, PC ou tablette à toutes les données relatives à la construction de sa maison : Notifications d’avancement, documents, photos, rappels, échanges avec le constructeur…

De son côté, le constructeur dispose d’une interface d’administration partagée entre le commercial, le personnel administratif et le conducteur de travaux leur permettant de suivre les échanges, de transmettre des documents et d’informer le particulier de l’avancement du chantier. Le prix moyen par chantier est de 80€.
 

 

Est-ce une vraie valeur ajoutée pour un constructeur ?

 

F.A.Cela représente un véritable avantage concurrentiel, surtout en avant-vente. Nos clients qui utilisent notre interface ont réalisé entre 5 et 8 % de signatures en plus. Nous avons été agréablement surpris par ces chiffres.
 

 

Qu’en est-t-il de vos clients ? Comment voyez-vous votre évolution ?

 

F.A. : En un an et demi, nous avons réussi à dépasser le cap des 60 clients, constructeurs de maisons et maîtres d’œuvre avec de grands noms comme le groupe PROCIVIS (3e constructeur national). A la fin de l’année, le cap des 100 clients sera sûrement franchi.
 

 

Propos recueillis par Pierre-Yves Fouché

Photo de Une : ©SCOPLAN

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Constructeurs, soignez  votre organisation sur les chantiers !

Constructeurs, soignez votre organisation sur les chantiers !

Comment jugez-vous l’organisation de votre constructeur ? C’est la question posée par la plateforme d’échange ForumConstruire.com à ses membres. Si 9% des sondés estiment « calamiteuse » l’organisation de leur constructeur, ils sont 50% à être globalement satisfaits. Les résultats sont ainsi « plutôt encourageants », estime le Forum.
Soprema lance son offre de formations avec la Sopracademy

Soprema lance son offre de formations avec la Sopracademy

Soprema, leader mondial de l’étanchéité, de l’isolation et de la protection des bâtiments, mais aussi organisme de formation agréé depuis 1976, lance la Sopracademy – une offre de formations sur-mesure. Les inscriptions sont ouvertes à tous les clients - entreprise, distributeur ou particulier - et accessibles en ligne depuis la rubrique « Formation » du site.
Qualitel publie son premier Baromètre sur la qualité de vie dans le logement

Qualitel publie son premier Baromètre sur la qualité de vie dans le logement

Alors que la thématique du « bien vivre chez soi » est de plus en plus prise en compte par les particuliers et les constructeurs, l’association Qualitel a présenté ce jeudi 5 son premier Baromètre sur le sujet. Intitulé « Les Français notent leur logement », le rapport propose d’évaluer la qualité perçue d’un bien en s’appuyant sur 15 critères, parmi lesquels le confort thermique et acoustique, la luminosité ou encore la qualité des matériaux de construction.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter