Strasbourg : l’opération Black Swans est lancée Vie des sociétés | 27.10.15

Partager sur :
Roland Ries, Maire PS de Strasbourg, Olivier Wigniolle, Directeur général d’Icade et l’architecte Anne Démians, ont posé la première pierre du programme « Black Swans » (cygnes noirs) qui prévoit la construction de trois tours de 50 m de haut près du centre de Strasbourg. La construction de l’ensemble s’inscrit dans une dynamique de réaménagement urbain et de reconquête d’un ancien bassin portuaire. Deux bâtiments seront livrés en 2017, le troisième attendra 2018.
Le promoteur Icade a lancé lundi la construction de l’ensemble mixte « Black Swans », un projet de 30 000 m2 et de 100 millions d’euros, lancé par la municipalité de Strasbourg dans le cadre de sa politique de développement urbain.

Les trois tours doivent être érigées sur la presqu’île Malraux située dans une ancienne zone portuaire en cours de réhabilitation, et dont l’aménagement vise à reconquérir le vide urbain entre Strasbourg et Kehl, en Allemagne.

Les nouvelles tours seront « un élément central de ce nouveau morceau de ville qui sera le cœur d'une agglomération transfrontalière », s'est félicité le maire Roland Ries.

Un ensemble mixte composé de bureaux, logements et commerces

Le complexe devrait se composer de 220 logements privés, un hôtel 4 étoiles de 120 chambres à l’enseigne Okko, une résidence pour étudiants, une résidence-services et des commerces. A terme, il devrait accueillir 20 000 nouveaux habitants et 8 500 emplois.

Les logements, haut de gamme, seront commercialisés environ 4 500 euros le m2.

Le projet viendra compléter les équipements déjà présents sur le site. En 2008, le secteur avait été doté d’une médiathèque (André Malraux) aménagé dans un ancien entrepôt. Juste à côté, un silo à grains de 47 m de haut s’était transformé en résidence universitaire.

Un nom qui en dit long sur le choix des couleurs

Le nom de l’ensemble « cygnes noirs » peut être vu comme obscur mais le projet se veut le symbole « d’une architecture équilibrée. Son élégance se voit accentuée par le choix des couleurs noire, bleue et rouge », indique Icade dans un communiqué.

Les matériaux de la façade ont été choisis en fonction de leur durabilité ; ainsi, l’acier et l’aluminium ont été retenus.

Les trois tours feront partie du paysage urbain du futur éco-quartier du Danube et seront livrées en deux temps. « Le projet doit être achevé en 2017 pour deux des immeubles, et en 2018 pour le troisième », précise Olivier Kinder, directeur régional d'Icade.

R.C (Avec Afp)
Crédit Photo : Icade 
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Technal équipe les tours Black Swans à Strasbourg

Technal équipe les tours Black Swans à Strasbourg

Le projet créatif des tours Black Swans, dont nous vous annoncions il y a trois ans, la réalisation, est enfin terminé. Pour rappel, ces tours s’inscrivent dans le cadre de la reconquête de la friche portuaire de la presqu’île Malraux à Strasbourg. Leur nom se réfère aux cygnes qui s’étaient établis dans le bassin d’Austerlitz. Pour ce chantier, Technal a fourni 1 500 baies coulissantes à ouvrant caché LUMEAL.
La première tour de logements à énergie positive du monde

La première tour de logements à énergie positive du monde

La ville de Strasbourg (Bas-Rhin) accueillera en 2015 une tour de 66 logements qui produira plus d'énergie qu'elle n'en consomme, une première au monde, selon son promoteur, la société française Elithis qui l'a dévoilé vendredi. L'agence d'architecture X-TU sera le maitre d'oeuvre de cette tour à énergie positive, où les habitants seront protagonistes de leur logement.
Début du chantier d'une tour de logements productrice d'énergie à Strasbourg

Début du chantier d'une tour de logements productrice d'énergie à Strasbourg

La première pierre d'une future tour compacte de 63 logements à énergie positive, l'un des plus grands projets au monde de ce type d'habitat produisant plus d'énergie qu'il n'en consomme, a été posée lundi à Strasbourg. La Tour Elithis, installée dans l'écoquartier Danube près du port de Strasbourg, fera 50 mètres de haut. Le chantier, qui devait initialement débuter l'année dernière, devrait être achevé mi-2017.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter