URSA France nomme son nouveau directeur général Vie des sociétés | 30.01.19

Partager sur :
URSA France nomme son nouveau directeur général
Dans un communiqué, URSA France annonce la nomination de Jean-Pierre Laherre à la tête de la Direction Générale. Il succède à Nicolas Brousse qui quitte la société après 6 années de bons et loyaux services. Fort d’une expérience de plus de 20 ans dans le secteur du bâtiment, Jean-Pierre Laherre va poursuivre la stratégie de développement URSA basée sur l’innovation et la qualité de services.
URSA France a nommé son nouveau directeur général ! Il s’agit de Jean-Pierre Laherre, 55 ans. Diplômé d’un Master 2 de la KEDGE Business School de Bordeaux, il évolue dans le secteur du bâtiment depuis plus de 20 ans.

Il a notamment travaillé pour Rehau, Vicat, Grohe, Danfoss ou encore LG Electronics où il a occupé des postes de Directeur commercial et de Direction générale, une expérience qui lui a permis de se forger « une solide expertise » en matière de matériaux et d’équipements, pour le gros-œuvre comme pour le second œuvre.

Poursuivre la stratégie de développement URSA

Jean-Pierre Laherre succède à Nicolas Brousse qui aura passé 6 années au sein de la société. Suite à sa nomination, il a indiqué qu’il poursuivrait la stratégie de développement d’URSA, fondée sur la création de valeur partagée avec et pour les clients distributeurs, et leur permettre ainsi, de progresser plus vite que le marché. Il s’agira de continuer à développer des produits et des outils « efficaces et innovants, sans jamais délaisser la qualité de services ».

« Les acteurs du bâtiment, distributeurs, entreprises, artisans… attendent de nous, industriels, que nous développions, pour eux et avec eux, des solutions répondant précisément à leurs attentes sur le plan technique et économique, tant en termes de produits que de services. C’est depuis toujours l’engagement d’URSA », déclare Jean-Pierre Lahesse.

« Je suis donc ravi de rejoindre aujourd’hui ce challenger dynamique et innovant de l’isolation et lui apporter ma vision du secteur », conclut-il.

R.C
Photo de une : ©URSA France
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Avec LinkCity, Bouygues Construction s'attaque aux « quartiers durables »

Avec LinkCity, Bouygues Construction s'attaque aux « quartiers durables »

A l'occasion du premier Campus Innovation organisé par Bouygues Construction il y a quelques jours, son président-directeur général, Yves Gabriel, et le directeur de l'Innovation & Construction durable , Philippe Van De Maele, ont présenté la démarche LinkCity. Dernière née du Groupe, cette offre entend accompagner les collectivités à tous les stades de leur projets d'éco-quartiers, de la coordination des différentes parties prenantes au respect des engagements pris dans la durée.
Artibat, le salon d’Automne des artisans bretons

Artibat, le salon d’Automne des artisans bretons

C’est sous un soleil tout à fait sympathique que le salon Artibat, organisé par la CAPEB Pays de la Loire a ouvert ses portes à Rennes. Pendant trois jours et comme depuis trente ans, des dizaines de milliers de visiteurs vont venir rencontrer plus de 1000 exposants qui se sont installés dans le parc des expositions pour la circonstance. Et les allées déjà bien remplies dès le premier jour laissent augurer une bonne fréquentation pour le cru 2018.
Les maisons individuelles mises en péril par la suppression de nombreuses aides

Les maisons individuelles mises en péril par la suppression de nombreuses aides

Après la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) et la FFB (Fédération française du bâtiment), c’est plus récemment la FFC (Fédération française des constructeurs de maisons individuelles) qui a tiré la sonnette d'alarme suite à certaines décisions gouvernementales récentes. Plus spécifiquement, l’organisme redoute une baisse des constructions de maisons du fait de la suppression de plusieurs dispositifs d'aide. Les détails.
L'édition 2018 du salon Aquibat a tenu ses promesses

L'édition 2018 du salon Aquibat a tenu ses promesses

Le salon Aquibat a réuni, du 14 au 16 mars 2018, 292 exposants et plus de 12 000 professionnels. L’événement qui promettait bien des surprises a-t-il répondu aux ambitions affichées par son nouvel organisateur, Congrès et Expositions de Bordeaux ? Selon sa directrice, Delphine Demade, la réponse est oui. Le salon a non seulement été un succès mais il a également permis d’identifier les attentes de la filière. Prochain rendez-vous, en 2020 !

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter