Comment les Français ont-ils perçu leur logement pendant le confinement ?

Vie pratique | 08.06.20
Partager sur :
Comment les Français ont-ils perçu leur logement pendant le confinement ? - Batiweb
Supporté (ou apprécié) pendant deux mois par les Français, le confinement a plus que jamais révélé l'importance d'un logement au sein duquel on se sent bien. L'institut Ipsos et l'association Qualitel ont mené leur enquête pour savoir comment les Français ont perçu leur logement pendant cette période inédite. Le nom de cette étude, intitulée « Le confinement, révélateur des inégalités dans la qualité du logement », en dit long sur les disparités entre Français.

L'enquête sur les Français et leur logement pendant le confinement, réalisée par Ipsos pour l'association Qualitel, est particulièrement complète puisque 2 600 Français ont été interrogés et ont répondu à 63 questions entre le 23 avril et le 4 mai 2020.

 

Les résultats révèlent que 20 % des Français, soit 8 millions de foyers, ont mal supporté leur logement pendant le confinement. Inversement, 34 % affirmaient, au bout de six semaines de circulation restrictives, pouvoir vivre sans problème « très longtemps en confinement ». 37 % affirment même avoir « adoré » leur logement pendant le confinement. L'enquête fait ressortir le portait-type du Français heureux chez lui : une personne de plus de 60 ans vivant en couple et propriétaire d'une maison dans une commune rurale.

 

Inversement, les Français ayant le plus mal vécu le confinement sont les jeunes locataires de moins de 35 ans vivant seuls dans un appartement au sein d'une grande ville.

 

On retrouve en effet une sur-représentation de jeunes parmi les 20 % de Français qui ont mal supporté leur logement, avec 29 % des moins de 35 ans. Parmi les autres Français ayant souffert de cette situation : 29 % de personnes vivant en appartement, 32 % ayant des revenus modestes (moins de 1250 euros par mois), et 26 % de personnes seules.

 

Les personnes vivant en appartement sont sans surprise celles qui ont jugé leur logement mal adapté au confinement. Seules 28 % estimaient leur appartement adapté à une vie confinée, contre 65 % pour celles habitant en maison.

 

Une forte différence entre appartements et maisons. Source : enquête Ipsos/Qualitel

 

La surface du logement a également constitué un critère important de l'appréciation du logement. Seul 1 Français sur 4 habitant dans moins de 75 m2 a jugé son logement tout à fait adapté au confinement, contre 8 Français sur 10 habitant dans plus de 120 m2.

 

La surface, un critère primordial. Source : enquête Ipsos/Qualitel

 

Ceux le jugeant « inadapté » critiquaient notamment l'absence d'espace extérieur (52 %), une surface globale trop petite (49 %), ou l'absence d'une pièce pour s'isoler (33 %).

 

Les sources d'insatisfaction. Source : enquête Ipsos/Qualitel

 

De nombreux Français ont également fait état de moments de « tension » au sein de leurs foyers, notamment 55 % des jeunes, 51 % des familles avec enfants en bas âge, et 49 % des résidents d'appartements.

 

Un mouvement des villes vers la campagne ?

 

A l'issue de ce confinement, 41 % des personnes ayant des enfants en bas âge souhaitaient déménager. A noter que ces familles étaient 2 fois plus nombreuses que la moyenne des Français à avoir quitté leur logement pour passer le confinement ailleurs. Plus largement, 38 % des personnes vivant en appartement affirment que cette période leur a donné envie de déménager (3 fois plus que les celles vivant en maison). C'est aussi le cas de 31 % des habitants de l'agglomération parisienne.

 

Alors, avec la généralisation du télétravail, les Français vont-ils quitter les grandes agglomérations et se ruer vers les maisons en milieu rural ?

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur
La sélection de la semaine
GUIDE ISOLATION - Batiweb

Envie de réchauffer votre intérieur ? Un projet de rénovation en tête ? Consultez le Guide...


DELTA-TERRAXX : géocomposite drainant polyvalent, maîtriser l'eau autour de la construction - Batiweb

DELTA-TERRAXX est un géocomposite de drainage polyvalent hautes performances pour toitures-terrasses accessibles,...


Cale de réparation pour plaques de plâtre Biz'Replak (x 28) - Batiweb

Biz'ReplaK (28). Cale métallique pour réparer les plaques de plâtres. Permet de reboucher les trous...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Aménagement des espaces de bureau et gestion du bruit et de la confidentialité, pensez cloison ! - Batiweb

La cloison démontable et mobile, en plus d’être un moyen de structurer les espaces de travail, répond aux obligations de…


JELD-WEN : des blocs-portes dans l'air de la rénovation - Batiweb

Qu’elles soient situées dans l’hôtellerie, le tertiaire, l’enseignement, la santé ou encore l’habitat collectif, les por…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb