Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Reportages/interviews > Les chartes du développement durable : moins de déchets pour plus de protection

Les chartes du développement durable : moins de déchets pour plus de protection

Les chartes du développement durable : moins de déchets pour plus de protection
Le 2 avril dernier, à l'occasion de la semaine du développement durable, 33 entreprises publiques ont signé une charte « verte ». Cette initiative survient trois ans après l'application de la Charte de l'environnement adoptée le 28 février 2005, selon les souhaits de l'ancien président de la République, Jacques Chirac. Le point sur les résolutions prises dans le secteur du bâtiment.

Reportages/interviews |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Le secteur privé était déjà bien au fait des démarches environnementales et de nombreuses entreprises ont élaboré leur propre charte de l'environnement. Celle adoptée par le Parlement réuni en congrès à Versailles le 28 février 2005 préconisait le principe de précaution par l'application d'articles destinés à une mobilisation pour la protection environnementale. Contribuer à la réparation des dommages causés à l'environnement, évaluer les risques, promouvoir le développement durable, éduquer et former à l'environnement... Autant de recommandations auxquelles certaines entreprises du bâtiment ont décidé de se soumettre en créant leur charte interne.

La charte de la bonne gestion des déchets

Par ailleurs et étant donné la quantité de déchets produits par le seul secteur du bâtiment et des travaux public (deuxième plus gros émetteur après l'agriculture), certaines entreprises du BTP ont aussi décidé la mise en place d'une charte pour une gestion durable de leurs déchets. Ainsi, les signataires s'engagent à garder leurs « chantiers propres » par toute une série d'actions s'inscrivant dans une démarche de développement durable : lutter contre les décharges sauvages, réduire la production de déchets à la source, mettre en place un tri sélectif afin d'alléger les exutoires, utiliser des matériaux recyclés sur les chantiers et mieux impliquer les maîtres d'ouvrage publics dans l'élimination des déchets générés par leurs commandes.

Le service public se met au vert

Le 2 avril dernier, ce sont 33 entreprises publiques, tous secteurs d'activités confondus, et représentant quelque 1,5 million de salariés qui ont signé la charte du développement durable. Le RATP, La Poste, France Télévision... s'engagent par cette initiative à mener une réflexion stratégique en termes d'écologie avec comme originalité l'obligation de présenter sa tactique et ses résultats à deux de ses pairs, établissements ou entreprises signataires.


Vanessa Bernard

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Les produits de la semaine :

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

La recette simple et unique pour personnaliser vos parquets...


Rubio Monocoat

Depuis plusieurs années, l’huile Rubio Monocoat protège et entretient des parquets dans le monde. Plusieurs...
Visuel Dossiers partenaires

Rénover judicieusement l’éclairage public...


ADEME

La part importante de la consommation d’énergie de l’éclairage public est confirmée par...