filter_list Vie des sociétés

Nouveau site de production « exemplaire » pour Knauf Insulation

Nouveau site de production « exemplaire » pour Knauf Insulation

Knauf Insulation a inauguré, le 22 octobre dernier, son nouveau site de production de laine de roche à Illange, en Moselle. Implantée au bord de l’A31, l’usine doit donner à l’entreprise « une assise supplémentaire » sur le marché de l’isolation. Des produits « performants » destinés à l’enveloppe du bâtiment y sont fabriqués. Déjà considéré comme une « référence » en termes d’excellence, le site est le fruit d'un investissement de 110 millions d’euros.
Boostheat révolutionne le marché de la chaudière

Boostheat révolutionne le marché de la chaudière

Après son introduction en bourse le 4 octobre dernier, Boostheat bouscule le monde de la chaudière et des pompes à chaleur avec la Boostheat.20 et sa technologie de compression thermique qui permet de diviser par deux la consommation de gaz, mais aussi avec un nouveau mode de commercialisation totalement inédit, qui fait du plombier un prestataire de Boostheat.
Les préjugés ont la vie dure concernant le BTP (enquête)

Les préjugés ont la vie dure concernant le BTP (enquête)

Alors que le secteur du bâtiment peine à recruter, le CCCA-BTP dévoile les résultats d’une étude menée par Ifop sur l’image que les Français ont du secteur. Cette enquête révèle que les Français ont globalement une bonne image du BTP, mais aussi que les préjugés ont la vie dure. Ainsi, 80 % des personnes interrogées pensent encore qu’il s’agit d’un milieu exclusivement masculin, et 89 % que les conditions de travail sont particulièrement pénibles. Le réseau d’apprentissage se félicite toutefois d’une hausse des effectifs d’apprentis dans les CFA.
Saint-Gobain cède son activité de polystyrène expansé (PSE)

Saint-Gobain cède son activité de polystyrène expansé (PSE)

Le groupe Saint-Gobain, via sa filiale Placoplatre, a annoncé ce lundi 4 novembre qu’il cédait son activité française de polystyrène expansé (PSE), après avoir cédé sa partie allemande. L’activité française, qui représente 240 emplois et 70 millions d’euros, sera reprise par le consortium Hirsch Servo et BEWiSynbra, après validation des autorités de la concurrence. Les multiples cessions du groupe représentent aujourd’hui plus de 3 milliards d’euros.

Erreur lors de la récupération des articles

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter