Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Insolite > Un gratte-ciel chinois proposé aux enchères sur un site de e-commerce

Un gratte-ciel chinois proposé aux enchères sur un site de e-commerce

Un gratte-ciel chinois proposé aux enchères sur un site de e-commerce
Ce mardi 2 janvier, la justice chinoise a mis aux enchères un hôtel en travaux situé dans la ville de Taiyuan, dans la province de Shanxi (Nord). La particularité de la transaction ? L’immeuble a été mis en vente sur le site de commerce en ligne Taobao, plateforme phare du leader local de l’e-commerce Alibaba, sur lequel on trouve désormais toute sorte de biens confisqués : voitures, bijoux ou encore des immeubles d’habitation.

Insolite |

Recommander cet article
Imprimer cet article

C’est sur la plateforme de commerce en ligne, Taobao que la justice chinoise a décidé de proposer aux enchères un édifice de 39 étages situé dans la ville de Taiyuan au nord du pays. Affichée à un prix de 553 millions de yuans, soit 71 millions d’euros, la tour culmine à 156 mètres de haut et présente une surface de 76 000 m2.

Son chantier avait débuté en 2006 mais il avait été suspendu en 2010 faute de fons, après que le gros des travaux eut été achevé. Le site devait abriter un hôtel 5 étoiles qui n’a finalement jamais ouvert ses portes, rapporte la cour suprême de Shanxi, citée par l’agence Chine nouvelle.

Des ventes insolites sur internet

Ce n’est pas la première fois qu’un tribunal chinois propose un bien aux enchères. Déjà en novembre dernier, un tribunal de la province de Zhejiang (est) avait mis en vente un bâtiment de 28 étages pour 218 millions de yuans. Dans un effort de transparence dans la vente des biens saisis, la majorité des tribunaux chinois ont ouvert des comptes sur la plateforme d'enchères judiciaires de Taobao, selon Chine nouvelle.

Toute sorte de biens confisqués peuvent désormais s’acheter sur ce site : immeubles d’habitation, voitures, bijoux, téléphones portables. Pour rappel, il y a quelques mois deux Boeing 747 avaient été mis en ligne sur ce même site. Ils avaient été rachetés pour un montant de 320 millions de yuans. 

R.C (Avec AFP)

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Les sorties de toit design et personnalisables


CHEMINEES POUJOULAT

Cheminées Poujoulat anticipe les tendances pour s'adapter précisément aux attentes du marché....
Visuel Dossiers partenaires

Les barrettes de guidage adhésives « Easyguide...


ROMUS

En tant que rails de guidage, les barrettes « Easyguide » facilitent le déplacement et l’orientation...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :