Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > 80 projets de rénovation urbaine soutenus par l’ANRU

80 projets de rénovation urbaine soutenus par l’ANRU

80 projets de rénovation urbaine soutenus par l’ANRU
La nécessité de rénover les espaces n’a jamais été aussi perceptible ! Pour preuve : en seulement 4 mois, l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) a validé quelque 80 projets. Ce sont ainsi près de 2 milliards d’euros de financement qui ont été mis à la disposition des collectivités, comme le soulignait le ministère de la Cohésion des territoires le 5 octobre dernier. Les détails.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

En avril dernier, Jean-Louis Borloo présentait son fameux rapport relatif à la Politique de la Ville, réclamant un retour des grues dans les quartiers. Pour y parvenir, tous les regards étaient tournés vers le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) piloté par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU).

Depuis, l’organisme n’a pas chômé ! 80 projets ont en effet été validés par l’ANRU au cours de ces 4 derniers mois, soit près de 2 milliards d’euros de financement mis à disposition des collectivités afin de lancer de nouveaux chantiers dans les quartiers.

« Les grues vont réinvestir les quartiers », promet Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires. « Les 450 conventions opérationnelles seront validées au plus tard fin 2019, dont 150 à 200 dès la fin de cette année. On simplifie et on accélère ! La dynamique est relancée », s’enthousiasme-t-il.

De nombreux agglomérations soutenues

Tout particulièrement, le gouvernement relate une cérémonie de signatures de déclarations d’engagement qui s’est tenue le 3 octobre dernier à Nantes. Sur place, l’ANRU, représentée par son président Olivier Klein, et la Métropole de Nantes, avec à sa tête la maire Johanna Rolland, se sont engagées à lancer rapidement plusieurs projets de renouvellement urbain pour une enveloppe totale de 158 millions d’euros.

« L’apport conséquent de l’ANRU nous accompagne fortement dans notre volonté d’avoir le même niveau d’ambition sur les 4 quartiers prioritaires que sur les 7 autres de la ville », se réjouit Johanna Rolland. « Ces financements vont permettre le lancement des chantiers dans les meilleurs délais dans les quartiers Nantais. Ici comme ailleurs, les habitants sont en attente de signaux positifs rapidement », ajoute Olivier Klein.

Parmi les autres villes et agglomérations soutenues par l’ANRU, l’État cite également Nanterre (74 millions d’euros d’investissements, tous financeurs confondus), Reims (326 millions d’euros) et Saint-Fons (180 millions d’euros). « Cette dynamique sera renforcée par l’évolution de la méthode de validation des projets adoptée lors du conseil d’administration du 18 septembre dernier », promet le ministère de la Cohésion des territoires.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

KALORY E, la fenêtre aluminium à énergie...


KAWNEER FRANCE

Conçue sur le modèle de la fenêtre pariétodynamique, la fenêtre KALORY E de KAWNEER assure...
Visuel Dossiers partenaires

Aménagement Utilitaire : comment s’y retrouver...


WORK SYSTEM

La question de l’aménagement est primordiale chez les professionnels du bâtiment en particulier. L’enjeux...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :