Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Collectivités territoriales > Marseille investit un milliard d’euros pour rénover ses écoles

Marseille investit un milliard d’euros pour rénover ses écoles

Marseille investit un milliard d’euros pour rénover ses écoles
La ville de Marseille s’apprête à lancer un « véritable plan Marshall » pour la rénovation de ses écoles publiques. Mais alors que la ville a annoncé un financement à hauteur d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP), l’opposition s’inquiète d’un possible « Armageddon budgétaire ». Les opposants craignent en effet que les PPP soient « trop profitables » pour le secteur privé.

Collectivités territoriales |

Recommander cet article
Imprimer cet article

La ville de Marseille a voté lundi 16 octobre, un plan massif de reconstruction de ses écoles publiques d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP).

Pour rappel, de nombreux témoignages de parents et d’enseignants décrivant des murs moisis, des classes non chauffés ou des locaux infestés de rats avaient interpellé le gouvernement en 2016. L’Etat avait alors sommé la cité phocéenne d’entreprendre des travaux. Un plan d’urgence de 41 millions d’euros, avait d’ailleurs été mis en place.

L’investissement aujourd’hui annoncé devrait permettre la déconstruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, ainsi que la construction de 6 établissements supplémentaires, en six ans.

Le maire (LR) de Marseille s’est réjoui de l’initiative. « Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville » a-t-il déclaré.

Le secteur privé « trop » bénéficié ?

Si le plan devrait donner un nouveau souffle aux établissements scolaires, l’opposition critique le choix de la ville de recourir à une série de PPP. Les opposants estiment en effet que ces PPP sont parfois trop « profitables » pour le secteur privé.

« Après avoir sous-investi de façon chronique pendant ces années, après avoir feint (découvrir) le problème des écoles (...) vous allez déclencher l'Armageddon budgétaire », a tancé le chef de file de l'opposition socialiste, Benoît Payan, s'inquiétant de l'impact financier du choix des PPP pour cet Investissement.

M. Gaudin a lui assuré avoir fait évaluer préalablement « toutes les solutions possibles » et avoir reçu l'avis favorable de Bercy pour le recours aux PPP, le « meilleur » mode de réalisation et celui « qui coûtera le moins cher », a-t-il justifié.

Le projet de rénovation sera entièrement confié à des entreprises privées. La ville versera ensuite des loyers d’environs 41 millions d’euros par an pendant 25 ans, soit un coût total de 1,04 milliard d’euros.

R.C (Avec AFP)
Photo de une : @Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Base inédite des Copropriétés Résidentielles


EXPLORE

Expert en data intelligence, la société EXPLORE vient de lancer une base de données recensant les copropriétés...
Visuel Dossiers partenaires

KITINOX, LA RÉPONSE CHEMINÉES POUJOULAT POUR LA...


CHEMINEES POUJOULAT

Le foyer insert séduit de plus en plus de particuliers. Plébiscité aussi bien en neuf qu’en rénovation,...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :