Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Architecture > Deux nouveaux chantiers pour le Palais de Chaillot

Deux nouveaux chantiers pour le Palais de Chaillot

Deux nouveaux chantiers pour le Palais de Chaillot
Depuis juin 2014, le Palais de Chaillot est sujet d’une importante campagne de travaux. Deux autres projets viennent de s’ajouter au titanesque chantier : la restauration du parvis bas et la restructuration en profondeur des espaces du Théâtre National de Chaillot. Le monument, symbole de la capitale Française dont il abrite nombre de ses plus prestigieux musées, devrait rouvrir en septembre 2017. Les détails des opérations.

Architecture |

Recommander cet article
Imprimer cet article

Depuis bientôt 3 ans, les travaux et opérations s’enchaînent au Palais de Chaillot. Le monument, réalisé en 1937 à l’occasion de l'Exposition universelle de Paris, est l'un des lieux les plus connus de la capitale, situé Place du Trocadéro, en face de la Tour Eiffel, séparé par la Seine. Surnommé « l’Île aux Musées », on trouve entre ses murs le musée de l’homme, mais aussi de la marine, ainsi que la cité de l’architecture et du patrimoine, pour les plus connus.

La campagne de restauration du Palais comprend maintenant également celle du Théâtre national de Chaillot, qui rouvrira ses portes au public le 14 septembre prochain, du moins pour la partie basse concernée par le chantier.

Des transformations majeures ont été apportées au bâtiment, dont notamment le percement d'un puits monumental pour loger un ascenseur pour les accès décor, de nouveaux espaces techniques et de circulation, la réhabilitation d'un accès par les jardins du Trocadéro, ainsi que l’ouverture d’un restaurant et d’une librairie et la création d’une salle de répétition aux dimensions du plateau de la grande salle Vilar, qui devrait elle aussi subir une restructuration.

C’est le ministère de la Culture, les directions générales du patrimoine et de la création artistique et l’Oppic qui ont conjugué ces deux opérations afin de permettre l'une plus grandes ambitions pour la salle de théâtre, de profiter d’économies de moyens et d’échelles, et de limiter au maximum les perturbations pour les très nombreux visiteurs du site.

Des travaux difficiles

Une opération tout sauf aisée, puisqu’elle implique :
- Une intervention radicale au cœur même d’un bâtiment classé monument historique ;
- Un chantier souterrain nécessitant de traverser les plafonds calcaires des anciennes carrières de Chaillot ;
- Un second chantier à ciel ouvert comprenant l'ouverture d'une partie de l’esplanade du Trocadéro, grâce à la concomitance des travaux de réfection des étanchéités et dallages du parvis bas.

Les interventions ponctuelles sur le monument historique sont conduites par Lionel Dubois, architecte en chef des monuments historiques. Elles concernent :
- la réfection des étanchéités et finitions supérieures du parvis bas : des terrasses intermédiaires, des emmarchements et du parvis ;
- l’aménagement de l’accès Wilson, unique zone logistique du palais qui concentre les grands équipements techniques comme la chaufferie ou les transformateurs et TGBT principaux ;
- les réaménagements intérieurs dans des parties classées : liaison du futur hall Gémier avec le grand foyer.

Faciliter l’accès et la circulation

En parallèle, la salle Gémier a été complètement rénovée sous forme de « boîte noire » avec un nouveau plafond technique. La création d’un silo technique d’une superficie de 1 600 m2, contigu à la nouvelle salle Gémier, permet un fonctionnement indépendant et autonome avec des espaces de réserves adaptés aux équipements des différents services techniques. Cette nouvelle salle modulable, d’une capacité totale de 390 places, est la seconde salle de spectacle du théâtre après la salle Jean Vilar.

Afin de faciliter l’accès des décors aux salles de théâtre, les ouvriers ont creusé un puits de 15 mètres dans les lits de la carrière de Chaillot, pour placer un monte-décor qui redistribuera directement depuis l’avenue du Président Wilson, les plateaux des salles Vilar et Gémier. De longs tunnels à décor (45 mètres tunnel Gémier, 22 mètres tunnel Vilar) parcourent désormais le sous-sol, seule zone d’extension possible pour ce monument, dans le contexte historique global et immuable du Palais de Chaillot. Un ascenseur dans la salle Vilar a également été installé pour améliorer l’accès aux personnes à mobilité réduite.

D’autres travaux seront réalisés dans le futur, notamment des interventions urgentes sur les toiles peintes marouflées, et un travail de réhabilitation global des moulures et architectures intérieures.

F.T
Photo de une : ©Oppic

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Information prévention : Chute de hauteur – prévenir...


OPPBTP

L’OPPBTP vous accompagne dans votre métier en mettant à votre disposition un mémento prévention...
Visuel Dossiers partenaires

Laissez libre cours à votre imagination avec Ecophon...


ECOPHON

Ecophon dévoile sa nouvelle gamme d’îlots flottants. Votre palette de création a été...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :