Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Eco-construction > Une société lance des maisons évolutives prêtes-à-vivre à bas coûts

Une société lance des maisons évolutives prêtes-à-vivre à bas coûts

Une société lance des maisons évolutives prêtes-à-vivre à bas coûts
Une société normande a présenté près de Rouen son concept de maisons évolutives, en fonction de la croissance de la famille, avec des modules fabriqués en usine, dont le prix de base est de 56 400 euros pour un deux-pièces. Affirmant utiliser un procédé unique au monde, la société Vogue Suite, ayant son usine à Ezy-sur-Eure (Eure), a l'ambition de commercialiser ses maisons dans toute la France.

Eco-construction |

Recommander cet article
Imprimer cet article

A l'origine du projet, en 2008, Christian Picois, architecte DPLG, lance la société Vogue Suite et développe un processus permettant d'industrialiser à 90% la construction d'une maison. Basée sur l'utilisation de containers maritimes intégralement habillés et accolés les uns aux autres, « cette méthode permet de proposer des habitations dans un délai réduit (livraison entre 3 et 4 mois après levée des conditions suspensives), avec un prix de vente inférieur de 20% environ aux constructeurs traditionnels » indique la société.

Composée de parois en bois

En 2011, Guy Schumacher, entrepreneur, industriel et ex-PDG de Brossard entre au capital de la SA Vogue Suite. Il s'agit de donner un nouvel élan à la méthode de construction et de renforcer la Recherche et Développement. L'objectif visé est de s'affranchir du container maritime tout en conservant les avantages de l'industrialisation des process ainsi qu'un dimensionnement facilitant le transport.

La recherche aboutit, deux ans après, à la conception inédite d'une maison fabriquée industriellement, composée d'un squelette rigide, de parois en bois et d'un isolant structurant (mousse polymère ignifugée).

« Il y a vingt ans, lorsque je recrutais un jeune couple, leurs deux salaires leur permettaient de vivre de manière autonome, et de construire leur maison. La hausse des prix de la construction et les charges les éloignent de plus en plus de cette perspective. J'ai donc décidé, dès 2011, de réunir les meilleures compétences autour d'un grand projet : construire industriellement des maisons prêtes à vivre, évolutives et modulaires, passives ou BEPOS, solides, belles et multiples, à des prix imbattables. Quatre ans et 10 millions d'euros de R&D plus tard : nous sommes prêts » explique Guy Schumacher, actionnaire principal.

Ajouter des pièces supplémentaires

Ce nouveau procédé de fabrication « procure également une étanchéité quasi parfaite de la maison à l'air, ce qui permet de supprimer les ponts thermiques et ainsi répondre aux attentes des clients grâce à une maison très peu énergivore » détaille le constructeur. Baptisée Génius, la marque dédiée à la fabrication de Maisons Modulaires Evolutives Très Basse Energie ou Bepos lancée en 2014, a commercialisé sa première maison en 2015.

Des modules sont ainsi livrés par camions en trois à quatre mois, permettant aux acquéreurs de bénéficier rapidement de leur maison. La cuisine et la salle de bains sont prêtes à fonctionner, après les ajustements nécessaires après la mise en place des modules. Tout est conçu pour que la maison puisse se doter à l'avenir de pièces supplémentaires.


Ni béton, ni ciment : les murs sont conçus sur une ossature mêlant acier et bois avec des parois en bois dans lesquelles est coulé un isolant rendant la maison quatre fois moins gourmande en énergie que la moyenne en France, affirme la société. « Nous avons livré une première maison près d'Evreux et le couple d'acquéreurs nous a indiqué un prix de 276 euros à l'année pour le chauffage et l'eau chaude », a indiqué Christophe Martel, directeur-adjoint de la société, chargé notamment du marketing.

Equipée de fenêtres ou porte-fenêtre à triple vitrage, la maison comporte une pompe à chaleur intégrée. Maison à énergie passive, elle peut devenir un bâtiment à énergie positive (revente possible d'électricité) si le client fait poser sur le toit des panneaux photovoltaïques.

« Nous pouvons construire actuellement avec notre usine 300 maisons par an et nous ouvrirons d'autres usines en fonction de la demande », a indiqué M. Martel, précisant disposer déjà d'une trentaine de réservations, de particuliers et de bailleurs sociaux.

B.P (avec AFP)

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 2 réactions

1 - lojepi le 22 juin 2015

LA MAISON ÉVOLUTIVE

Bonjour, L'idée sur le papier...très bien . La réalité c'est autre chose...Dans les années 80 , le principe de " La Maison évolutive " ( Ministère de l'Equipement ) a été mis en place ; avec de très grands moyens publicitaires...et au bon de cinq ans le procédé a été abandonné . Pourquoi , constat très simple : à l'époque le P.O.S. , aujourd'hui le P.L.U....les applications en lotissements : pour agrandissements impossibles : périmètres de constructions imposés , etc...et l'agrandissement dans le temps, pérennité des matériaux impossible ...et puis il y a le passage par les A.B.F. en sites classés : impossible. Et toute l'application architecturale en site en urbanisme ...et le choix des propriétaires par le biais des prêts immobiliers . Les conséquences des années 80 se retrouveront aujourd'hui en 2015.

 

 

2 - Bernard-47 le 02 juillet 2015

MAISONS ÉVOLUTIVES

En complément des commentaires tout à fait justes de "lojepi" ci-dessus, je dirai que contruire une maison en 3/4 mois n'est pas un record : le fait de devoir attendre la levée des conditions suspensives au delà des délais et de l'acceptation du Permis de construire est encore pénalisant. Après ce dernier, que ce soit en construction MOB ou selon notre procédé SBI, nous construisons aussi une maison complète et habitables en moins de 4 mois, et sans attendre de délais supplémentaires au delà du Permis de construire

Commenter cet article

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

HI-MACS® illumine la poésie avec une façade rétroéclairée...


LG Hausys Europe GmbH

La façade de la résidence Bieblova, à Prague, immaginée par P6PA+Architects et réalisée avec la pierre acrylique HI-MACS®,...
Visuel Dossiers partenaires

AVEC EGALISS FACADE Pâte, GAGNEZ DU TEMPS SUR VOS CHANTIERS


TOUPRET SA

Avec Egaliss Facade Pâte, TOUPRET lance un enduit allégé pour une application manuelle ou airless particulièrement...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :