Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Arrivée en France du vitrage électrochrome SageGlass fabriqué par SAGE

Arrivée en France du vitrage électrochrome SageGlass fabriqué par SAGE

Arrivée  en France du vitrage électrochrome SageGlass fabriqué par SAGE
Interview d’Helen Sanders, Vice-Présidente Technical Business Development chez SAGE Electrochromic inc.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article


Nous vivons dans un environnement dynamique, dans lequel l'intensité de la lumière solaire change en fonction du moment de la journée, de la saison et des conditions météorologiques. Rendre l'enveloppe des bâtiments dynamique permets d'optimiser l'efficacité énergétique d'un bâtiment et d'offrir un environnement confortable thermiquement et visuellement exempt d'éblouissement plus productif pour les occupants. La maîtrise du flux de lumière solaire permet en effet de maîtriser les apports calorifiques en fonction de la saison (par exemple laisser la chaleur rentrer l'hiver, la bloquer l'été) et donc de diminuer les besoins en chauffage ou en refroidissement, ce qui conduit à une diminution de la consommation énergétique en vue d'arriver à des designs performants.
La communauté des concepteurs de façades comprend clairement le besoin d'une solution dynamique pour remédier au problème posé par une gestion dynamique du soleil. Ce besoin est démontré par l'application généralisée des systèmes mécaniques et dynamiques de protection solaire dans les nouvelles constructions, comme les persiennes extérieures automatisées, les stores vénitiens et les doubles peaux équipées de stores vénitiens automatiques. Les solutions mécaniques statiques, comme le brise-soleil sont également mises à profit pour traiter le problème de la gestion solaire, dans la mesure où elles semblent souvent constituer une solution plus abordable. Cependant, dépourvues du contrôle dynamique et ne gérant pas l'éblouissement lumineux direct émanant des rayons bas du soleil, celles-ci sont moins efficaces.

Les systèmes mécaniques d'ombrage sont onéreux à l'achat et à installer. En général, ils nécessitent également des façades dotées d'une structure supplémentaire de soutien, ce qui en accroît la visibilité. Comme avec tout produit mécanique, ces systèmes présentent des besoins de maintenance récurrents ainsi que les coûts de fonctionnement associés. L'entretien des systèmes d'ombrage extérieurs peut se révéler difficile et coûteux, en effet, l'accès au vitrage situé derrière ces systèmes peut exiger des régimes spéciaux de nettoyage et d'entretien. Les grands systèmes d'ombrage extérieurs nécessitent également souvent une force structurelle plus importante à intégrer dans le mur-rideau, ce qui engendre des coûts supplémentaires. Par ailleurs, certains systèmes mécaniques extérieurs cessent de fonctionner et se ferment automatiquement lorsque le vent ou les courants atmosphériques naturels au sommet des grands bâtiments deviennent trop fort. Plus important encore, tous les systèmes d'ombrage extérieurs masquent ou obstruent de façon significative la vue vers l'extérieur qui, à l'origine, motivait naturellement la présence de la fenêtre.
Une méthode alternative, permettant de fournir un contrôle dynamique de l'apport solaire, consiste à utiliser un vitrage à teinte électroniquement variable (également connu sous le nom de SageGlass® ou verre électrochrome ou EC) qui peut, d'un simple appui sur un bouton ou sur l'ordre du système de contrôle du bâtiment, moduler son facteur solaire (facteur g) et son niveau de transmission lumineuse sur une large gamme, s'arrêtant à n'importe quel niveau (voir l'exemple de la figure 1 sur la performance d'un produit EC).
En baissant sa transmission lumineuse jusqu'à 2% dans l'état le plus teinté, le vitrage électrochrome offre également la capacité de bloquer l'éblouissement direct du soleil et cela tout en préservant la vue et la connexion vers l'extérieur, à la différence des alternatives mécaniques.
Aujourd'hui, bien que toutes les économies d'échelle possibles en fabrication ne soient pas encore mises à profit, les coûts des systèmes EC sont comparables aux solutions conventionnelles actuelles et s'avèrent même, dans un nombre croissant de cas, moins onéreux que ces dernières. En effet ils combinent la haute performance d'un vitrage statique à contrôle solaire à faible émissivité, un système de protection solaire mécanique intérieur et extérieur et une capacité de climatisation plus importante. L'emploi de façades dynamiques dotées d'une paroi simple peau au lieu d'une façade à double peau, offre des espaces plus profitables ou utilisables.
La fonctionnalité étant incluse dans le verre même, le vitrage EC propose une alternative de conception élégante et de haute performance aux systèmes d'ombrage mécaniques pourvus de pièces mobiles : aucun entretien (à l'exception du nettoyage habituel des fenêtres) ; opérationnel quelles que soient les conditions météorologiques et les types de climats et ne nécessitant aucune structure supplémentaire. Contrôler dynamiquement la lumière et le flux de chaleur dans le bâtiment permet de réaliser des économies d'énergies notablement plus importantes que l'utilisation d'une solution de façade statique. Cela fournit également un confort accru aux occupants qui continuent de profiter de la vue vers l'extérieur. De fait, l'utilisation du vitrage CE fournit à un architecte la capacité d'intégrer plus de verre dans ses conceptions sans pénalité énergétique.
L'efficacité énergétique rend la valeur globale du vitrage dynamique plus convaincante encore. Le vitrage dynamique ne masque pas le soleil, il le module... l'optimise. En fait, celui-ci permet aux utilisateurs de contrôler le niveau de la lumière solaire et le gain de chaleur tout en réduisant les charges énergétiques globales. Cela signifie que les maîtres d'ouvrage peuvent économiser de l'énergie, contrôler leur bâtiment d'une façon respectueuse de l'environnement et bénéficier d'exigences plus réduites en termes de ventilation et climatisation. L'éclairage naturel offre également une alternative plus satisfaisante, en matière de respect de l'environnement et d'esthétique, à l'utilisation de systèmes classiques de contrôle solaire comme les stores mécaniques, les brises soleils extérieurs ou les persiennes.
L'éclairage naturel, le lien avec l'extérieur et l'efficacité énergétique constituent les trois raisons majeures du changement apporté par le vitrage dynamique dans les méthodes de construction des bâtiments. De plus, le vitrage EC permet aux designs comportant d'importantes surfaces vitrées d'être mises en œuvre sans compromettre le confort des occupants ni l'efficacité énergétique pour fournir à la façade un aspect léger et élégant. De façon similaire à la promotion des produits à faible émissivité au cours des 20 dernières années, le vitrage à teinte variable électroniquement EC évoluera dans le temps en matière de diminution des prix, d'amélioration des performances et d'étendue de gamme de produits, favorisant ainsi un accroissement de l'adoption par le marché jusqu'à ce que les produits deviennent à terme la norme de fait des enveloppes de bâtiments.

 

Demandez votre documentation
 

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur. Veuillez taper les caractères tels qu'ils apparaissent ci-dessous.

Les produits de la semaine :

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

CALCIFIN : La finition ITE à la chaux aérienne...


PAREXLANKO

Le Calcifin est une finition minérale mince à la chaux aérienne spécialement formulée...
Visuel Dossiers partenaires

Plus de 50 % des revêtements de sol Forbo seront sans...


FORBO FLOORING SYSTEMS

Forbo Flooring Systems s’impose sur le marché des sols souples avec une offre variée et haut de gamme...