Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Vie des sociétés > Dans le BTP, les jours fériés sont sacrés !

Dans le BTP, les jours fériés sont sacrés !

Dans le BTP, les jours fériés sont sacrés !
Le mois de mai amène avec lui son lots de jours fériés ! Pourtant, de plus en plus de professionnels ne s’accordent aucune pause, dans les secteurs de la santé et de l’hôtellerie notamment. Et dans le BTP ? D’après l’agence d’intérim en ligne MisterTemp’, 91,3% des acteurs du marché ne travailleront aucun jour férié de mai. Néanmoins, 97% d’entre eux seraient prêts à exercer leur activité s’ils étaient payés plus ou s’ils pouvaient choisir un jour de récupération.

Vie des sociétés |

Recommander cet article
Imprimer cet article

À l’approche des jours fériés du mois de mai, l’agence d’intérim en ligne MisterTemp’ s’est intéressée aux professionnels qui travailleront durant cette période. Ainsi, si les chauffeurs, hôteliers-restaurateurs et autres experts du milieu hospitalier sont nombreux à renoncer à ces quelques pauses, les acteurs du BTP, eux, seront une majorité à se reposer.

En effet, d’après un sondage dont les résultats ont été communiqués ce 26 avril, 91,3% d’entre eux déclarent qu’ils ne travailleront aucun jour férié de mai. Pour autant, 68% d’entre eux reviendraient sur leur décision s’ils étaient payés le double, et 35% s’ils avaient un jour de récupération à la date de leur choix.

Des changements à envisager

Si seulement 3% des professionnels du bâtiment admettent qu’ils ne travailleraient « en aucun cas » un jour férié, ils sont en revanche presque unanimes quant au fait que les jours fériés devraient être payés le double, à l’instar du 1er mai. 78% des sondés ont en effet répondu favorablement à cette affirmation.

En parallèle, les acteurs de la construction sont une minorité (18%) à révéler qu’ils ont déjà travaillé un jour férié. Ceci étant, 55% d’entre eux ne l’ont pas choisi, signe qu’ils sont encore nombreux à considérer ces jours de pause comme essentiels.

Enfin, si un autre jour férié devait être ajouté au calendrier, 34,3% des professionnels du secteur souhaiteraient qu’il s’agisse du 24 décembre. 18,8% aimeraient également ne pas travailler le jour de leur anniversaire. Un beau cadeau… ou une belle utopie ?

F.C
Photo de Une : ©Fotolia

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Réalisez votre premier Document Unique en quelques clics


OPPBTP

Évaluer les risques dans votre entreprise, c'est indispensable et aujourd'hui, c'est simple ! Plus qu'une...
Visuel Dossiers partenaires

Unité murale Stylish - Quand l'innovation rencontre...


DAIKIN AIRCONDITIONING FRANCE

Forte de plus de 90 ans d’expérience dans le domaine des solutions de climatisation et de conditionnement de...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :