star_border L'automatisation décentralisée pré-connectée des stores, luminaires et CVC avec gesis® Flex - KNX

L'automatisation décentralisée pré-connectée des stores, luminaires et CVC avec gesis® Flex - KNX
Pour répondre aux objectifs d’économies de plus en plus drastiques du secteur du bâtiment en matière d’infrastructure et d’automatisation, Wieland Electric propose le système Gesis Flex, une solution décentralisée de gestion de commande de luminaires, de stores et CVC, rapide à installer, facile à manipuler et permettant de diminuer fortement les tirages de câble. Une solution compacte, modulaire et 100 % enfichable. Le système Gesis Flex est composé d’un module de base en KNX « Basic » monophasé ou triphasé auquel peuvent être combinés un maximum de 6 modules d’extension : - Input : 8 entrées binaires (contact sec), radio enOcean - Shutter : 2 sorties stores 230V ou 24VDC ou SMI - Output : 4 sorties 230V, on-off, DALI - CVC : sorties vannes, vitesse de ventilation. Jusqu'à 6 modules d'extension au choix sont connectables au module de base. Par exemple, 6 modules Output connectés au module Basic KNX autoriseront 24 circuits de luminaires. Si la puissance appelée est trop importante, des modules d’alimentation intermédiaire pourront être intercalés pour assurer la sécurité électrique. En effet, grande nouveauté de cette solution, des modules d’alimentation intermédiaire (non pilotables) autorisent des circuits auxiliaires pour les modules stores et éclairage qui permettront d’assurer une protection électrique dédiée : si le circuit des stores est coupé, le circuit éclairage continuera de fonctionner.


Vidéo du produit

Lire la vidéo

filter_list Actualités associées

Comment se protéger des ondes électromagnétiques ?

Comment se protéger des ondes électromagnétiques ?

Il y a de fortes chances pour que vous soyez en ce moment même entouré d’ondes électromagnétiques. Mais alors, comment vous protégez de ces ondes ?
Une chaire « Économie circulaire et métabolisme urbain » créée pour accompagner la Métropole du Grand Paris

Une chaire « Économie circulaire et métabolisme urbain » créée pour accompagner la Métropole du Grand Paris

Une chaire « Économie circulaire et métabolisme urbain » est née ! Elle a été créée en partenariat avec l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar), pour aider la Métropole du Grand Paris à mettre en œuvre ses objectifs dans le domaine de l’économie circulaire, notamment grâce à des échanges avec le milieu académique et des retours d’expériences internationaux.
La Région des Pays de la Loire s’engage plus encore en faveur du bâtiment durable

La Région des Pays de la Loire s’engage plus encore en faveur du bâtiment durable

La Région des Pays de la Loire a adopté, en 2016, une feuille de route pour la transition énergétique 2017-2021 comprenant 52 actions concrètes. Pour accélérer plus encore les travaux engagés, une convention de partenariat vient d’être signée avec le Plan Bâtiment Durable. L’objectif, amplifier la dynamique régionale de rénovation et accompagner la transformation de la filière du bâtiment.
Unique 95, 1 châssis 4 solutions

Unique 95, 1 châssis 4 solutions

Eclisse, spécialiste des portes coulissantes à galandage, développe des solutions techniques compatibles avec le modèle Unique 95 : un vantail, deux vantaux, acoustique ou encore coupe-feu. Le best-seller de la marque devient le premier châssis à galandage polyvalent sur le marché des portes coulissantes d’intérieur.
Rentabilité tardive, lourdeur administrative… Les freins au développement de l’autoconsommation collective

Rentabilité tardive, lourdeur administrative… Les freins au développement de l’autoconsommation collective

A l’occasion de la 2e Université d’été de l’autoconsommation photovoltaïque organisée les 12 et 13 septembre à Paris, Enerplan a présenté les résultats d’une étude menée en partenariat avec SiaPartners. Y sont pointés les freins au développement de l’autoconsommation solaire collective en France. Parmi eux, un cadre réglementaire contraignant. Le syndicat formule 5 propositions pour favoriser l’émergence des projets. Tous les détails.
Le « crédit facile » va-t-il sauver le bâtiment en 2019 ?

Le « crédit facile » va-t-il sauver le bâtiment en 2019 ?

Contrairement aux craintes de la profession et à ce que certains chiffres partiels pouvaient laisser supposer, Jacques Chanut a annoncé une deuxième partie d’année plutôt bonne pour le secteur du bâtiment. Les ventes de logements neufs sont en croissance de 4,7% et le non-résidentiel est sur des chiffres encore meilleur. Seuls le logement collectif et la rénovation ne sont pas tout à fait au rendez-vous. Et il a remercié les banques. Pourquoi ?

Pas plus d'articles disponible

Pas plus d'articles disponible

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter