star_border Portes basculantes automatiques SAFIR S424 & S400

Portes basculantes automatiques SAFIR S424 & S400
La porte basculante SAFIR S400 est le produit phare fabriqué dans les ateliers SAFIR. C’est la porte basculante collective la plus vendue en France avec plus de 35000 portes installées depuis 25 ans. Elle offre une grande diversité de finitions, des plus classiques aux plus originales. La SAFIR S400 se pose rapidement et s’entretient sans souci. Sa fiabilité est reconnue par de nombreux professionnels. La SAFIR S424, évolution de la S400, propose de nombreuses innovations comme un moteur Brushless 24V pour un bruit minimum, une nouvelle carte électronique intégrant de nombreuses fonctions (analyse, prise en compte du trafic, tests de fonctionnement…), une barrière immatérielle d’1m80 qui détecte obstacles sans attendre le contact ou encore d’éclairages de zone et de clignotant à basse consommation électrique.


portrait Le fabricant

GROUPE SAFIR

GROUPE SAFIR

14 RUE DES GARENNES
78440 GARGENVILLE
France



Les familles associées

filter_list Actualités associées

Comment se protéger des ondes électromagnétiques ?

Comment se protéger des ondes électromagnétiques ?

Il y a de fortes chances pour que vous soyez en ce moment même entouré d’ondes électromagnétiques. Mais alors, comment vous protégez de ces ondes ?
Une chaire « Économie circulaire et métabolisme urbain » créée pour accompagner la Métropole du Grand Paris

Une chaire « Économie circulaire et métabolisme urbain » créée pour accompagner la Métropole du Grand Paris

Une chaire « Économie circulaire et métabolisme urbain » est née ! Elle a été créée en partenariat avec l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar), pour aider la Métropole du Grand Paris à mettre en œuvre ses objectifs dans le domaine de l’économie circulaire, notamment grâce à des échanges avec le milieu académique et des retours d’expériences internationaux.
La Région des Pays de la Loire s’engage plus encore en faveur du bâtiment durable

La Région des Pays de la Loire s’engage plus encore en faveur du bâtiment durable

La Région des Pays de la Loire a adopté, en 2016, une feuille de route pour la transition énergétique 2017-2021 comprenant 52 actions concrètes. Pour accélérer plus encore les travaux engagés, une convention de partenariat vient d’être signée avec le Plan Bâtiment Durable. L’objectif, amplifier la dynamique régionale de rénovation et accompagner la transformation de la filière du bâtiment.
PLACO® propose une offre complète de produits de finition pour faciliter les travaux

PLACO® propose une offre complète de produits de finition pour faciliter les travaux

Les travaux de finition constituent une étape clé avant la livraison d’un chantier. Révélateurs du savoir-faire de l’artisan, ils requièrent de la rigueur et de la minutie jusque dans les moindres détails, pour éliminer par exemple les spectres de joints ou encore les défauts visibles en lumière rasante. Reconnu pour son expertise et son leadership sur le marché des enduits de jointoiement des plaques de plâtre, PLACO® oeuvre au confort des artisans lors de la réalisation de ces tâches.
Rentabilité tardive, lourdeur administrative… Les freins au développement de l’autoconsommation collective

Rentabilité tardive, lourdeur administrative… Les freins au développement de l’autoconsommation collective

A l’occasion de la 2e Université d’été de l’autoconsommation photovoltaïque organisée les 12 et 13 septembre à Paris, Enerplan a présenté les résultats d’une étude menée en partenariat avec SiaPartners. Y sont pointés les freins au développement de l’autoconsommation solaire collective en France. Parmi eux, un cadre réglementaire contraignant. Le syndicat formule 5 propositions pour favoriser l’émergence des projets. Tous les détails.
Le « crédit facile » va-t-il sauver le bâtiment en 2019 ?

Le « crédit facile » va-t-il sauver le bâtiment en 2019 ?

Contrairement aux craintes de la profession et à ce que certains chiffres partiels pouvaient laisser supposer, Jacques Chanut a annoncé une deuxième partie d’année plutôt bonne pour le secteur du bâtiment. Les ventes de logements neufs sont en croissance de 4,7% et le non-résidentiel est sur des chiffres encore meilleur. Seuls le logement collectif et la rénovation ne sont pas tout à fait au rendez-vous. Et il a remercié les banques. Pourquoi ?

Pas plus d'articles disponible

Pas plus d'articles disponible

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter