La Tribune des Solutions

La France se donne-t-elle les moyens de développer les énergies renouvelables dans le bâtiment ?

content_copy

Les dossiers

La pandémie de Covid 19 a accentué le recours au télétravail alors que le monde du travail est déjà en plein mutation. Selon certaines prévisions, 50% des actifs seront des travailleurs indépendants d’ici 50 ans.

Le Hors site et l’industrialisation changent la manière de penser la construction. Elle est centrée sur la préfabrication et non plus le chantier. Tous les corps de métiers depuis le maître d’ouvrage jusqu’au dernier acteur de la chaîne sont impactés. Les besoins en formation sont donc immenses.

On ne forme pas un professionnel du bâtiment aujourd’hui sur les mêmes techniques d’hier. Et qu’en sera-t-il demain ? Partant de ce constat, l’association ouvrière des Compagnons du devoir et Tour de France a lancé une mission de prospective sur le CFA à l’horizon 2035.

Chacun d’entre nous passe en moyenne 90% de son temps dans des endroits clos, la qualité de l’air intérieur consiste donc un véritable enjeu de santé publique. Pour ce faire, le rôle de la ventilation mécanique contrôlée est incontournable. Après la RT2012, la nouvelle réglementation environnementale RE 2020 accentue les mesures.

Le mois de septembre est traditionnellement marqué par les journées du patrimoine. La Bourgogne-Franche-Comté compte 55 000 sites archéologiques, 102 musées de France, 50 communes ayant un site classé, 3 600 Monuments historiques et 83 sites patrimoniaux remarquables.

La France est loin d’atteindre ses objectifs en termes d’énergies renouvelables. En juillet, le Conseil d’état a donné jusqu’au 31 mars 2022 à l’Etat pour prendre « toutes mesures utiles permettant d’infléchir la courbe des émissions de gaz à effet de serre produites sur le territoire national afin d’assurer sa compatibilité avec les objectifs ».

Il y aura un an jour pour jour le 3 septembre c’était le lancement du plan France Relance. Parmi les ambitions fortes : une accélération de la rénovation énergétique. 4 milliards dédiés à la rénovation des bâtiments publics, 500 millions au parc social et 200 millions à l’amélioration énergétique des bâtiments des petites et très petites entreprises. Le logement privé n’est pas oublié avec le dispositif MaPrimeRénov et ses 2 milliards.

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb