Inscrivez-vous à la Quotidienne du Bâtiment

Accueil > Actualités du BTP > Architecture > L'Ara Pacis, dernier-né des musées de Rome ...

L'Ara Pacis, dernier-né des musées de Rome ...

L'Ara Pacis, dernier-né des musées de Rome ...
Rome a ouvert vendredi au public le dernier-né de ses musées, l'Ara Pacis, un écrin moderne de verre abritant un petit autel antique qui a nécessité sept ans de travaux et suscité des critiques sans fin parmi ceux qui rêvent d'une ville fermée à l'architecture contemporaine.L'Ara Pacis Augustae a été bâti entre 13 et 19 av JC pour célébrer la paix établie par cet empereur après ses victoires en Gaule et en Espagne.

Architecture |

Recommander cet article
Imprimer cet article

La gare de Rome-Termini, érigée en 1939, était jusqu'à présent la seule grande construction moderne présente dans le centre historique de la capitale italienne.

Certes contemporain, le bâtiment imaginé par l'architecte américain Richard Meier arrive à se fondre dans le paysage urbain très préservé de Rome grâce à sa longue et étroite silhouette ponctuée de panneaux vitrés et de blocs bruts de travertin, la roche calcaire beige clair typique de la région.

C'est au coeur de ce précieux coffret que repose l'Ara Pacis Augustae, (Autel de la Paix Augustéenne), un petit enclos sacrificiel à ciel ouvert de dix mètres sur onze, en marbre blanc, orné de sculptures représentant notamment l'empereur Octave Auguste et la famille impériale accomplissant des rites religieux.

En 1938, Mussolini avait fait reconstruire sur les berges du Tibre cet édifice bâti à l'origine sur le Champ de Mars, l'entourant d'une première construction de béton et de verre pour le protéger des intempéries. Dans la nouvelle Ara Pacis, un système prévu par Richard Meier maintiendra la température entre 20 et 22 degrés centigrades et un taux d'humidité constant pour protéger l'autel de la pollution et des vibrations.

"Ce lieu est le symbole d'une Rome moderne et antique", a résumé depuis le haut des marches de l'autel baigné de lumière Walter Veltroni, le maire de Rome, qui a fait coïncider l'inauguration de l'Ara Pacis avec l'anniversaire de la fondation de Rome, le 21 avril de l'an 753 av JC. "Quand on fait des choses nouvelles, il est normal que cela suscite des discussions", a-t-il souligné, rappelant les critiques suscitées à Paris par la construction "de la pyramide du Louvre ou des Halles". Les toutes premières polémiques sont nées en Italie dès 1996 lors de l'attribution du projet à l'équipe de Richard Meier, et elles ne se sont en réalité jamais taries.

"Le débat et la discussion sont sains. Je suis heureux de susciter la critique car elle a du bon, elle permet aux gens de prendre conscience de l'importance de l'architecture dans une ville, et elle permet surtout de donner vie à l'architecture", a commenté à l'AFP Richard Meier. "Les grandes villes ne doivent pas faire que de la pure conservation du passé, mais elles doivent aussi avoir la capacité de créer du nouveau", a renchéri le maire de Rome.

Gianni Alemanno, membre du parti de droite conservatrice Alliance Nationale et candidat à la mairie de Rome pour les élections municipales du 28 mai, a ravivé ces derniers jours la polémique sur l'Ara Pacis. "Si nous gagnons le 28 mai, nous démonterons l'oeuvre de Meier et nous la reconstruirons en banlieue", a-t-il affirmé, évoquant "une balafre dans le coeur de la cité, un acte d'arrogance intellectuelle envers les citoyens".

L'association conservatrice Italia Nostra a également estimé que "l'intégralité de la structure de Meier devrait être abattue", et une poignée de militants du groupuscule néo-fasciste Flammes tricolores a bruyamment manifesté à proximité du musée lors de son inauguration. Plus qu'un musée, l'Ara Pacis est aussi un complexe qui ouvrira prochainement en son sein un auditorium, une librairie, des salles d'exposition et une terrasse sur le Tibre.

Walter Veltroni a réaffirmé vendredi sa promesse de construire un tunnel le long de l'Ara Pacis pour y dévier les voitures et donc dégager une partie des quais pour installer la terrasse attenante au musée.

Recommander cet article
Imprimer cet article

Vos réactions | 0 réactions

Commenter cet article

Les champs à remplir sont obligatoires pour la publication de votre commentaire.

 

 

Le dépôt de votre commentaire ne nécessite pas d'authentification et sera soumis à la validation de notre modérateur.

Dossiers partenaires :

Visuel Dossiers partenaires

Ciments Calcia, un autre regard sur la construction


CIMENTS CALCIA

Ciments Calcia, un des leaders de l’Hexagone sur le marché des matériaux de construction, est pionnier...
Visuel Dossiers partenaires

Nouvelle gamme chapes et liants de PAREXLANKO


PAREXLANKO

Parexlanko propose depuis plus de 40 ans de nombreuses solutions dans l'univers de la construction : décoration...

Suivez-nous :

Linkedin
Twitter
Facebook

Les produits de la semaine :